Quels sont les jeux vidéo qui ont marqué 2020 ?

Chez Vonguru, nous sommes des passionnés, aux goûts différents. Cependant, si nous avons bien une chose en commun (parmi tant d’autres), c’est notre amour pour l’univers geek au sens très large du terme : jeux vidéo, films, séries, romans, comics, mangas, la technologie…. Aussi avons-nous pris l’habitude de partager cette passion commune dans une série d’articles collaboratifs, les Team Vonguru, mobilisant une partie de la rédaction autour d’un sujet particulier sur lequel nous espérons également avoir votre avis. Aujourd’hui, on vous propose le tout dernier Team VG de l’année avec les jeux vidéo qui ont le plus marqué 2020 et évidemment, nous attendons vos retours ! 

Pour connaître nos débats précédents, découvrez sans plus tarder nos Team VG sur le septième art, à commencer par notre top 2018le top et flop cinéma et séries de 2016 puis le top films et séries de 2017Avengers : Infinity War, nos théories sur la saison 7 de Game of Thrones puis notre avis sur cette saisonnotre Disney préféré du Second âge d’orBlade Runner 2049, A Perfect DayMindhunter saison 1 et 2, la saison 4 de Black Mirror, les saisons 1 puis 2 de Stranger Things, les films parfaits d’Halloween, les séries Netflix, les séries de l’été 2019, le 6 Underground de Michael Bay, nos films préférés de 2019 et nos tops 10 cinématographiques de la dernière décennie !

Nous avions élargi notre intérêt pour les manifestations de la culture geek aux meilleurs méchants de fiction, aux héroïnes geek, aux X-Men et aux personnages Marvel, aux adaptations de zombies, à nos livres de SF de prédilection, à la saga Mass Effect, à notre console et notre style de jeu préféré, à notre bilan de la Nintendo Switch, à nos YouTubeurs et applications préférées, à la réflexion sur la loi et l’image de la femme dans le dixième art, et aux jeux les plus attendus de 2019. Il avait également été question dans les Teams VG de nos configs PC, de notre vision des vacances connectées, de nos smartphones coup de cœurdes gadgets dont on ne peut plus se passer, du média qui domine à la maison, de la configuration de nos PC une nouvelle fois, de notre rapport aux crypto-monnaiesdes casques utilisés au quotidien, ainsi que du Computex 2018, de notre programme pour une fête d’Halloween puis de Noël parfaite, de vacances et autres activités geeks, de la rentrée, de nos coups de cœur high-tech de l’année 2018 et sans oublier le CES 2019, le programme d’Halloween 2020 et d’une Saint-Valentin geek édition 2020.

 

Lucile « Macky » Herman – Animal Crossing: New Horizons

animal crossing new horizons

Oui vous avez bien lu ! Non vous ne rêvez pas ! On commence ce top avec le sacré saint, Animal Crossing: New Horizons, sorti en mars dernier sur Nintendo Switch ! Comme vous avez pu le lire ici, j’ai adoooooooooooré et j’adore toujours ce jeu car j’y joue encore tous les jours avec grand plaisir ! Difficile de ne pas aimer ce jeu, qu’on soit fan ou non de l’univers d’ailleurs. Mais qu’est-ce qui fait de cet opus, le meilleur de la licence (selon moi) ? Toutes ses fonctionnalités, toutes ses qualités, son gameplay, la façon dont tout le jeu en lui-même a été pensé, les mises à jours fréquentes, les events, etc. etc. Les évènements de Pâques et d’Halloween étaient d’ailleurs une réelle réussite, et à l’heure où sont écrites ces lignes, j’ai hâte de voir ce que Noël va nous réserver ! Le Jour du Partage, c’était hier, et c’était un petit event vraiment tout mignon ! Sans conteste donc pour moi. Il s’agit du jeu que j’attendais le plus et auquel j’ai le plus joué de toute l’année 2020 !

Pour ceux qui voudraient se le procurer, vous le retrouverez sur le Nintendo Shop au prix de 59,99 €. Sinon pour la version matérialisée, il est disponible sur AmazonLeclerc ou bien encore la Fnac au prix de 44,99 € selon la boutique.

 

Siegfried « Moyocoyani » Würtz – Hades

Plus adepte de beaux AAA aventureux, je ne m’attendais pas, en 2020, à être principalement impressionné par le Hades de Supergiant Games. Il faut dire que ce rogue-lite se prêtait idéalement à ma Nintendo Switch Lite, la console à laquelle il m’était personnellement le plus aisé de jouer cette année, tandis que son prix de 20 euros correspondait à mes tarifs, et le rendait particulièrement abordable sur une console nous habituant à des tarifs assez élevés.

La surprise était d’autant plus grande que je ne suis pas très amateur de rogue-lites, et en ai abandonné quelques-uns (dont Binding of Isaac par exemple) parce qu’ils finissaient par exiger un niveau de skill que je ne me sentais pas la patience d’acquérir, me frustrant par l’impression de ne pas progresser malgré les nombreux runs successifs, et manquant finalement d’un véritable univers narratif, alors que l’histoire et l’amélioration de l’avatar restent des critères décisifs pour me motiver dans une aventure, y compris dans un genre mineur.

Vous devriez regarder aussi ça :
Récap' cinéma : découvrez les sorties cinéma du 21 juillet 2021

Hades

Or Hades dispose d’abord d’un univers étonnamment élaboré, puisque l’on n’y incarne Zagreus, fils d’Hadès en révolte contre son père et tâchant de quitter les Enfers malgré les efforts déployés par son père pour l’en empêcher. Il bénéficiera dans sa quête de l’aide des Olympiens, de divinités chtoniennes et de nombreuses âmes enfermées aux Enfers, y compris Sisyphe, Eurydice, Achille… chacun ayant ses raisons. Je ne vous en dis pas plus, parce que l’intrigue se densifie considérablement avec les runs, et que de nombreuses rencontres se débloquent petit à petit.

Et c’est l’un des plus remarquables attraits de cet Hades, son constant renouvellement. Vous traversez quelques pièces, bénéficiez de quelques pouvoirs, mourez, revenez devant votre père, pensez avoir fait à peu près le tour de ce que le jeu avait à vous offrir… et faites face à de nouvelles lignes de dialogues des personnages peuplant le hub, des options de personnalisation des pièces traversées (cosmétiques ou pragmatiques), des armes entre lesquelles choisir et altérant profondément votre manière de jouer, des améliorations permanentes, des quêtes… le tout exigeant des ressources variées.

Or on fait presque constamment face à plusieurs portes sur lesquelles figure l’unique ressource qu’offrira sa traversée, certaines ne valant que le temps du run, d’autres ne comptant que pour le metagame, dans un dilemme constant entre facilitation immédiate du run et facilitation du gameplay en général, puis entre les différentes manières d’améliorer l’un et l’autre. Il est pas moins que fascinant à quel point deux parties de Hades seront toujours différentes, alors même que l’on affrontera peu ou prou les mêmes ennemis et systématiquement les mêmes boss dans seulement quatre mondes, par la génération aléatoire des ressources et bienfaits octroyés pendant les runs et par les choix laissés au joueur.

Hades

Difficile d’en dire plus sans sombrer dans un regrettable divulgâchage, mais vous aurez sans doute compris à quel point Hades brille en tant que rogue lite et comme jeu de 2020 – ses nombreuses nominations aux Game Awards sont d’ailleurs éloquentes sur la surprise générale qu’il a provoquée. Je vous laisse, il faut que je finisse un cinquième run avec l’une des armes pour découvrir tout ce que Hades peut encore me réserver !

Matthieu « Matthes » Laurent – Final Fantasy VII Remake

 

Ma vie de gamer a été marquée par de nombreuses sorties depuis ma découverte du jeu vidéo sur l’Atari ST de mon père il y de ça plusieurs décennies maintenant. Si l’arrivée de Tetris me faisait comprendre l’idée même de gameplay, si les aventures de Guybrush Threepwood sur l’île du singe apportaient une vision scénaristique au jeu, la vraie grande claque qui m’a fait comprendre que le jeu vidéo serait le média qui m’apporterait le plus d’émotions fut la sortie de Final Fantasy VII sur PlayStation 1. Introduisant pour moi, comme beaucoup d’européens le principe du J-RPG, j’étais passé par toutes les émotions durant la centaine d’heures qui m’avait permis de voir la fin du jeu. Lorsque vingt années plus tard, Square Enix annonçait un remake du jeu, je redoutais fortement les intentions des développeurs tant l’idée de remake semble souvent être liée à un objectif financier plutôt qu’artistique (oui, Secret of Mana 2018, je parle, entre autres, de toi !).

test de final fantasy VII remake - une

Développé pendant près d’une dizaine d’années d’après le chef du développement Yoshinori Kitase, Final Fantasy VII Remake avait beaucoup fait parler de lui durant ces longues années allant de rumeurs inquiétantes à d’excitants trailers. Sa sortie, finalement actée le 2 mars 2020 allait tout simplement redéfinir la notion même de remake.

Bien entendu le jeu est magnifique et propose des décors qui pourraient être une publicité pour la puissance de la PlayStation 4 toutes les deux minutes. Évidemment, la bande son proposée par le jeu présente des extraits parmi les plus puissants et marquants de ces dernières années. Malgré cela, Square Enix a d’après moi frappé très fort en faisant en sorte que ces qualités indéniables ne soient pas les principaux atouts du jeu. Le système de combat complètement retravaillé pour s’adapter au XXIème siècle est irréprochable en alliant tactique et action.

A SUPPRIMER
Le système de combat est énergique, tactique et grisant

Plus étonnant encore pour un remake, Final Fantasy VII Remake brille fortement par son scénario. En utilisant les bases d’un scénario passionnant il y a vingt ans, Square Enix réussit à adapter la trame du jeu pour la rendre passionnante pour un néophyte et très agréablement surprenante pour un fan du jeu d’origine.

En bref, malgré le grand risque de créer le remake d’un des jeux les plus appréciés de l’histoire, Square Enix a réussi l’exploit de produire l’un des meilleurs jeux de ces dernières années et ouvrir par la même occasion la porte à de nombreuses suites qui risquent d’encore nous surprendre. Square Enix a tout simplement réinventé le principe même de remake, et comme expliqué dans notre test publié il y a quelques mois, il va désormais être compliqué pour tout studio de développement de tenir la comparaison. Final Fantasy 7 était un grand jeu, son remake est une immense œuvre !

 

Et vous ? Quels sont les jeux vidéo qui ont marqué cette année 2020 ?

Ailleurs sur le web

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.