Les meilleurs jeux de société de 2020 d’après VonGuru – Top Noël (1)

Noël et la fin d’année approchant, il est plus que temps de dresser nous aussi un top des jeux de société de 2020 qui aura donc valeur également de recommandations pour vos cadeaux. Il va de soi que si vous avez besoin de précisions sur l’un de ces jeux parce que vous hésiteriez à l’offrir en effet, il ne faudrait pas hésiter à commenter l’article ici ou sur Facebook pour que nous puissions vous répondre au plus vite !

Si je n’ai pas eu l’impression d’avoir été aussi conquis par des titres qu’en 2019, cette année socioludique aura au moins été marquante pour trois raisons, mon premier Festival International des Jeux de Cannes dont je vous faisais le bilan ici, et dont il est désolant de penser qu’il a pu servir de cluster juste avant la pandémie ; la création des VG Awards pour distinguer les jeux m’ayant particulièrement marqués, qui se retrouveront bien entendu ici et dont j’expliquais très longuement la démarche dans mon édito sur tous les aspects de la vie d’influenceur socioludique ; ma professionnalisation dans ce domaine, avec la rédaction et la relecture du Philimag, puis la relecture de quelques règles pour les Lucky Duck Games, et enfin ma nomination il y a deux semaines au poste de responsable éditorial francophone des Lucky Duck Games, une fierté encore plus gratifiante que chronophage (et c’est dire). Il va de soi que cette position pourrait vous faire douter de mon impartialité, et c’est pourquoi j’ai décidé de ne placer aucun jeu de cet éditeur dans mes tops, même quand ils l’auraient mérité, sans pour autant m’interdire de les citer dans les mentions honorables.

Si j’avais assez traditionnellement réalisé pour Philibert trois tops 5 Enfant, Famille et Expert, je profiterai de l’article pour me permettre des catégories plus libres, plus adaptées à l’année socioludique 2020, à la manière dont je l’ai perçue ou vécue, qu’en m’enfermant dans des catégories toutes faites et floues. Dans chaque catégorie, je mettrai en avant un top 3 qui ne sera pas un podium, ces trois jeux n’étant pas classés les uns par rapport aux autres, ainsi que des mentions honorables, des jeux si près du top que je trouvais impossible de ne pas les citer. Il va de soi que bien des jeux très bons n’apparaissent simplement pas, parce qu’aucun top ne se fait sans sacrifices. Les œuvres figurant sur cette page sont loin d’être les seuls jeux m’ayant beaucoup plu en 2020, mais m’en apparaissent tout de même comme les meilleurs.

Notez que certains jeux ont été publiés à la fin de l’année 2019, et ne pouvaient pas figurer dans la sélection de leur année du fait de cette parution tardive et du test encore plus tardif qui s’en est suivi, d’où leur présence ici. Mais trêve d’avertissements et de bavardage, place aux tops, ou plus précisément à la première partie des tops, où l’on se focalisera sur les jeux pour enfants, d’ambiance, les roll & write et les jeux de réflexion, avant une deuxième partie plus classiquement dédiée aux meilleurs jeux familiaux, intermédiaires, experts… et aux jeux les plus beaux de l’année !

Jeux de société enfants

Les meilleurs jeux de société pour enfants

Top 3 :

La Chasse aux chaussettes

Attrape Rêves

Ma Première Aventure – Voyage en terre ocre

Mentions honorables : Zombie Teenz Evolution, Détective Charlie, Fabulia

 

 

Commençons avec la catégorie que je suis le moins apte à juger, et où pourtant j’ai eu l’occasion de tester une quantité inhabituellement importante de titres. Je ne saurais bien estimer lesquels sont vraiment adaptés aux enfants et lesquels non, parce que cela exigerait de nombreuses parties avec des enfants d’âges différents et que j’en suis très loin. Ces titres sont donc jugés à l’aune de mes exigences plutôt qu’à celle d’une qualité plus objective, d’où l’absence de quelques titres pourtant très attendus (DragominoPour une Poignée de margueritesPatatrap Quest…) dont la trop grande présence de hasard m’a personnellement rebuté – encore une fois, je n’oserais pas dire qu’elle en fait de mauvais jeux, seulement qu’elle les rend incapables de me satisfaire moi.

Aussi ai-je été sincèrement impressionné par La Chasse aux chaussettes (23 euros), un jeu qui peut paraître d’autant plus simpliste que son titre peut sembler puéril. Pourtant, il exige déjà des joueurs d’activer à chaque tour un monstre puis leur personnage, donc de coordonner deux pions aux usages très différents, dans une amusante course aux chaussettes assez interactive et faisant juste assez appel à la mémoire pour mettre cette capacité à contribution sans s’y résumer. Et surtout, chaque partie… permet de poser des autocollants Chaussette au fond de la boîte afin de débloquer de nouvelles pièces (des compartiments de l’insert) avec de nouvelles règles et du nouveau matériel. Eh oui, La Chasse aux chaussettes est un Zombie X Evolution sans zombies et compétitif !

 

 

D’Attrape Rêves (19 euros) j’avais déjà dit à quel point je lui souhaitais l’As d’or du meilleur jeu pour enfants, et à quel point j’étais ravi que ce prix récompense un jeu pour les tout petits aussi formidablement édité.

Enfin, la présence dans le top de Ma Première Aventure (18 euros) ne surprendra personne : chaque opus de cette série de livres-jeux est incontournable, même si on pourra bien sûr en préférer certains à d’autres, tant leur système est astucieux et sait se prêter aussi bien à une lecture en solitaire qu’à une lecture accompagnée, et donc à des âges divers.

Les meilleurs jeux d’ambiance

Top 3 1/2 :

Pour la Reine (VG Award)

Paris 1889

Master Word

Gorilla Marketing

Mentions honorables : Dilemme Express

Lacunes notables : Top Ten[kosmopoli:t]

 

Une autre catégorie que je place en début d’article pour m’en débarrasser, parce que comme je le dis et redis, je ne suis pas particulièrement porté sur le jeu d’ambiance, à moins qu’il soit aussi universel et percutant qu’un Just One, un Décrypto ou un Fiesta de Los Muertos. Ce qui explique aussi que j’en profite pour caser des titres ne relevant pas vraiment du jeu d’ambiance et méritant pourtant d’être mis en avant par la qualité de l’ambiance qu’ils génèrent malgré leur accessibilité.

Celui qui se rapprocherait le plus de ces classiques instantanés est bien entendu Master Word (18 euros), un Master Mind coopératif… et lexical, qui sait être aussi cérébral que son aîné tout en s’appuyant sur la communication et une bonne part d’imagination ! J’en parlais longuement aux pages 76 et 77 du Philimag d’octobre (lisible gratuitement en ligne).

Pour la Reine

Pour la Reine (15 euros) recevra bientôt notre VG Award. C’est que ce jeu très simple accomplit un miracle : susciter du roleplay sans exclure les joueurs peu à l’aise avec l’idée d’inventer des histoires en public. On y incarne un personnage servant la Reine, dont on sait seulement qu’elle finira par être attaquée et qu’il faudra décider si on la défend. À tour de rôle, un.e joueu.r.se piochera une carte posant une question sur notre relation avec la Reine, et iel pourra demander l’aide des autres pour élaborer sa réponse. S’iel n’aime pas la question, ou si un.e autre n’aime pas la question ou la réponse, on peut le signaler sans dire un mot, et la question sera simplement occultée. À force de réponses, on aura créé un personnage avec une véritable histoire personnelle et un rapport assez fort à sa souveraine, et quand surgira la carte finale, un tour de table permettra à chacun.e de juger ce qu’il paraîtra le plus logique de faire.

Vous devriez regarder aussi ça :
Les sorties Netflix de la semaine #67 : You …

Le meilleur adjectif pour caractériser cette pépite me semble être celui d’ « inclusif ». Parce que le jeu, conçu et illustré par des femmes, ne précise jamais si notre avatar commun est masculin ou féminin, parce qu’il s’assure de poser des questions assez ciblées pour ne pas exclure celleux qui n’oseraient pas exhiber leur imagination (sans interdire de développer d’ailleurs), parce qu’il est toujours possible de s’appuyer sur les autres, parce que l’on peut refuser une question ou une réponse sans avoir à se justifier et sans limite. Tout simplement remarquable.

Malgré toutes ses différences, Paris 1889 (30 euros) m’a conquis pour une raison similaire. Ce Dixit-like horrifique, coopératif et narratif invite à se prendre pour son avatar afin de décrire à ses partenaires les lieux que l’on traverse, mais a le génie de prohiber les délires imaginatifs, puisque trop parler ou aller trop loin empêchera ensuite nos alliés d’associer notre image à une autre image en jeu, en limitant trop les possibilités. Mon article vous expliquera mieux ses particularités, et vous y découvrirez l’interview de David Sitbon, l’illustrateur des magnifiques visions d’horreur du jeu !

Et je triche déjà avec un « demi-jeu », qui n’existe pas encore en France et demanderait probablement un petit travail de localisation en ce qu’il se fonde sur la fréquence des lettres dans le vocabulaire anglophone. Gorilla Marketing (38 euros) est pourtant merveilleusement édité et drôle, et comme vous pourrez le lire ici, il serait vraiment dommage qu’il n’arrive jamais en français !

Gorilla Marketing

Les meilleurs X and write

Top 3 :

Demeter

Rajas of the Ganges – The Dice Charmers

Trek 12

Mentions honorables : Trails of Tucana, Cartographers et Troyes Dice

Lacune : Sonora

J’ai peut-être pratiqué en 2020 plus de pencil and paper/and write que de jeux de cartes malins ou de pose d’ouvriers, à la fois en nombre de parties et en variété de titres tant ce genre a été représenté dans les sorties de l’année, avec une volonté louable de ne pas multiplier de jeux qui se ressembleraient trop, notamment parce que plusieurs sont allés chercher un public plus intermédiaire/semi-expert que la cible habituellement très familiale d’un tel genre.

Mon préféré et de loin reste Demeter (24 euros), en 2020 et en général, parce qu’il réussit (là où d’autres ont échoué) à créer des combos si redoutables que l’on peut s’y perdre, et stimule donc enfin notre sens de l’anticipation, tout en proposant des voies multiples pour marquer des points, belle invitation à rejouer sans cesse pour tenter d’autres choses, et un juste milieu idéal entre développement et frustration de ne pas pouvoir tout développer à chaque partie. Un Très Futé avec des dinosaures pour le dire trop vite, qui pourrait résister ?

Rajas of the Ganges – The Dice Charmers (18 euros) n’a la faiblesse que de paraître six mois après Demeter en jouant exactement dans la même catégorie. Il parvient non seulement à transposer parfaitement le grand jeu de placement de dés Rajas of the Ganges, mais à inspirer comme Demeter le désir de rejouer après chaque partie finie pour tenter de nouvelles voies et de nouveaux combos. J’ai très hâte de développer tout le bien que je pense de cet indispensable dans un article !

Si vous craignez que ces deux jeux de société soient trop cérébraux ou abstraits, Trek 12 (23 euros) saura vous apporter la fraîcheur et la stimulation attendues dans une forme à première vue plus familiale. On lance deux dés, on décide de les additionner, de les soustraire, de les multiplier, de prendre le plus petit ou le plus grand et on note sa valeur sur notre fiche, tout simple. Sauf que chaque opération ne peut être réalisée que quatre fois, et qu’il faudra équilibrer l’adjacence de chiffres identiques et de chiffres consécutifs pour marquer des points, avec une thématisation assez réussie autour de l’ascension montagneuse. Simple mais piquant.

Et une fois que vous vous serez bien amusés… vous découvrirez des feuilles différentes, puis un mode consistant à enchaîner trois parties, puis des défis permettant de débloquer d’épaisses enveloppes avec de nouvelles feuilles et de nouvelles règles encore… Un jeu qui frappe très fort en étant déjà satisfaisant dans sa présentation la plus basique, et en s’avérant unique dès que l’on commence à voir sa richesse derrière la façade – à deviner le pic après les premiers pas.

Les meilleurs jeux de société de réflexion

Top 3 :

Unlock! Mythic Aventures

Chronicles of Crime 1400

Cryptide

Une catégorie de jeux de société volontairement fourre-tout qui a aussi pour fonction, admettons-le, de laisser de la place à davantage de jeux dans les autres catégories, dont ces titres vraiment excellents rendaient la sélection décidément trop difficile.

Cryptide (29 euros) est simplement LE Cluedo moderne. Alors que l’on se contente de poser des disques et des cubes sur un plateau et de poser toujours la même question, on se prend vite au thème de la recherche cryptozoologique en s’accordant sur le nom de la créature recherchée, et on fera d’autant mieux fumer les cerveaux qu’il ne faut pas seulement tomber au hasard sur la case supposément occupée par ladite créature mais deviner les indices secrets dont chaque adversaire bénéficie, et qui prennent la forme d’énoncés : « la créature se trouve dans l’eau ou à 1 case de l’eau », « la créature ne se trouve pas dans la montagne ni dans la forêt », « la créature ne se trouve pas à 3 cases ou moins d’une structure verte »… Une seule case du plateau correspondra à l’ensemble des informations détenues dès le début de la partie par l’ensemble des joueurs, de sorte qu’il s’agira d’être absolument certain de ce qu’ils savent sans trop en dire sur ce que l’on sait, peut-être en bluffant un peu par exemple, ou en n’étant pas trop direct dans ses recherches… Absolument remarquable.

Chronicles of Crime 1400 (25 euros) est la déclinaison… médiévale de la série des Chronicles of Crime, ces jeux d’enquête coopératifs et applicatifs où les joueurs incarnent un seul enquêteur et scannent les QR codes de cartes Lieu, Personnage et Objet pour se déplacer et interroger témoins ou suspects. Cette boîte indépendante est simplement ma préférée de la série juste après Noir, par son thème atypique très Nom de la Rose, son idée originale des Visions que l’on a avant même de débuter l’enquête et la qualité de ses intrigues scabreuses.

Quant à Unlock! Mythic Adventures (32 euros)… il serait presque insultant de le présenter tant les Unlock! sont parvenus à se faire connaître par-delà la sphère des seuls ludistes. Cette huitième boîte (neuvième en comptant la Star Wars) est de surcroît l’une des meilleures si ce n’est la meilleure. J’ai l’impression d’avoir prononcé ces mots sur plusieurs des boîtes précédentes, et c’est dire à quel point elle élève encore la barre pour la suite, en nous faisant encore découvrir des fonctionnalités insoupçonnées de notre téléphone pour des énigmes particulièrement bien scénarisées et ingénieuses, autour de la mythologie grecque, du super-vilain cartoonesque Noside, et du Tour du Monde en 80 Jours Minutes. On ne peut que se réjouir que cette valeur sûre reste à la hauteur de sa réputation et continue de se renouveler assez admirablement pour mériter naturellement sa place sous bien des sapins.

Unlock! Mythic Adventures

Auriez-vous placé d’autres jeux de société dans ces sélections ? Vous ont-elles donné quelques idées ? Rendez-vous dans quelques jours pour la suite de ce top 2020 des jeux de société avec les meilleurs titres familiaux, intermédiaires, semi-experts et les plus beaux jeux de l’année !

Ailleurs sur le web

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.