Lifestyle

Team VG : vacances connectées ou abstinence technologique ?

Team VG : vacances connectées ou abstinence technologique ?

On débranche tout pendant les vacances, ou pas ?

 

Chez Vonguru, nous sommes des passionnés, aux goûts différents. Cependant, si nous avons bien une chose en commun (parmi tant d’autres), c’est notre amour pour l’univers Geek au sens très large du terme. Jeux vidéo, films, séries, romans, comics, mangas, la technologie et j’en passe. C’est avec cette passion commune que nous avons décidé il y a quelques temps maintenant de vous proposer une série d’articles un peu particuliers, afin de partager avec vous nos avis sur certaines thématiques.

Aujourd’hui et avec ce magnifique temps et ces températures clémentes, on ne peut que penser aux potentielles vacances d’été. C’est pour cela que nous vous proposons un Team VG sur le type de vacances que nous avons, et que vous avez. Alors, on débranche tout pendant les vacances ou pas du tout ?

Pour ceux qui auraient loupé nos précédents articles, ça se passe par ici : les jeux que nous prenons plaisir à regarder (#1 et #2), le spécial manga, nos personnages de jeux préférés  (le premier opus juste ici et le second juste là), les sorties cinéma les plus attendues de 2016 et les meilleurs films de 2015, nos séries préférées sans oublier leurs génériques qui nous ont fait rêver, ces musiques que l’on écoute en jouant #1 et #2, les sorties jeux vidéo les plus attendues de l’année 2016 et ces réalisateurs qui nous marquent, puis nos X-Men préférés, les jeux vidéo dits violents auxquels nous avons plaisir à jouer, nos attentes pour la prochaine saison de Game of Thrones, les films signés Tim Burton, les séries de 2016, les meilleurs films de l’année 2016, mais aussi des pires, le Disney favori du Second Âge d’or et plus récemment la saga Mass Effectconfigs PC sans oublier les meilleurs méchants et les consoles préférées.

 

Pascal


Ah les vacances, période que l’on attend pendant toute l’année, alors que nous travaillons au bureau, sur le chantier, … en intérieur ou à l’extérieur. Mais quel que soit notre travail, nous sommes tous plus ou moins accrochés à la technologie, ordinateur ou au smartphone. Mais pendant les vacances, alors que durant toute l’année je jongle entre mon ordinateur maison, celui du boulot et mon smartphone, je lâche complètement mon PC pour ne garder sous la main que mon Wiko. Mon fidèle smartphone qui me permet de garder un œil, malsain, sur ce qui se passe dans la famille ou avec les amis.

On n’est pas bien ici ?

Mais concernant les enfants c’est une tout autre histoire puisque loin de leur Nintendo ou de leur smartphone ils sont perdus (Le fameux « on en sait pas quoi faire »). Pourtant, alors qu’ils s’enferment toute l’année dans une salle de classe ou dans leur chambre devant Overwatch et autre jeu, même parti à la campagne ils ne pensent qu’à la technologie.

Pour ma part, loin d’elle je ne sens pas pour autant malheureux, un peu de calme, de paix, pour enfin profiter de la vie sans être attaché par un fil invisible, ça fait du bien.

Macky


 

Nous ne sommes qu’au tout début du mois de juin et oui, nous parlons déjà vacances. Tout d’abord parce que le soleil est au rendez-vous et que les températures nous donnent envie de nous prélasser à la mer ou dans une piscine, mais aussi et surtout car la fatigue se fait grandement ressentir. Ultra connectée du fait de mon métier qui nécessite d’être présente pratiquement à toute heure, j’aspire à des vacances sans internet. Plus de notifications, plus de dépêches AFP, plus de conversations, plus de MP, plus de tweets, plus rien. S’il s’agit là de mon désir, ce n’est pas pour autant une réalité car je regarderai tout de même mon smartphone de temps en temps, histoire d’être sûre que le monde continue de tourner.

Je préconise donc des vacances sans internet à tous les ultra-connectés qui comme moi arrivent à saturation. Posons nos téléphones et nos laptops ! Sortons les maillots de bain et la crème solaire (déconnez pas, le cancer de la peau, et tout…) Voici le programme : la plage, des mojitos (des bières c’est bien aussi), un bon livre, de la bonne musique, et des copains (si vous en avez). Laissez votre cerveau à la maison et savourez le fait de ne rien faire du tout, au moins pour quelques jours. Ou alors, visitez, cultivez-vous, mais là encore, pas de smartphone ! Un guide du routard fera le job. Oui, je prône la déconnexion tout en restant lucide… Au bout de combien de temps le manque se fera-t-il ressentir ?

 

Bienvenue à Huntington Beach, CA (oui c’est moi sous la planche de surf…)

 

YsarocK


 

Personnellement, contrairement à Macky, je ne pense pas qu’il faille débrancher totalement pendant les vacances. Je suis plutôt du genre à penser qu’il faut des moments où l’on déconnecte, oui, mais cela toute l’année. Il faut savoir se fixer des jours où l’on se déconnecte totalement. Ainsi, délaissez tout objet connecté durant une après-midi entière le weekend et cela vous sera encore plus bénéfique ! Donc même s’il est nécessaire, selon moi, de relâcher la pression pendant les vacances, c’est plus de manière régulière qu’il faut le faire et non pas seulement sur de longues périodes comme les vacances. Surtout que certains objets connectés sont devenus absolument indispensable pour certaines personnes (moi le premier) comme les enceintes bluetooth ! Ne me dites pas que vous pourriez délaisser vos bons moments à vous enjailler sur vos musiques préférées avec vos amis durant les vacances ! Ou même ma GoPro pour immortaliser les meilleurs moments (ou les pires… à voir).

Et puis aujourd’hui, vivre sans technologie devient tout bonnement impossible, on en a besoin pour beaucoup de tâches quotidiennes ! Tout ça pour dire que les vacances entièrement déconnectées, ce n’est pas possible ! Préférez à cela les courtes périodes de déconnexion régulières chaque semaines !

 

Musique + Baignade = Bonheur absolu !

 

Reanoo


 

Selon moi, il est difficile (mais pas impossible) de parler de vacances déconnectées, et ce n’est par ailleurs pas ce que je recherche. Du fait de mes études et occupations actuelles (bonjour la rédaction !), je ne peux ni ne veux pas réellement passer plus de quelques jours sans travailler, en ligne comme hors ligne. Bien sûr, il m’est difficile d’emmener avec moi ma tour et mes deux écrans, surtout lorsque je traverse la France de bas en haut. Je me rabats donc généralement sur l’ordinateur portable temporairement fourni par mon laboratoire, ou sur ma tablette lorsque je ne veux pas m’encombrer et que je ne prévois pas d’autres tâches que du traitement de texte. Si je suis loin d’être fan de la marque Apple, je dois reconnaître que leur iPad Mini est très pratique pour cela, accompagné d’un clavier bluetooth comme il s’en fait beaucoup maintenant.

Bien sûr, en vacances comme en week-end de trois ou quatre jours, je ne me sépare jamais de mon téléphone : par sécurité, car on ne sait jamais ce qui peut arriver, mais aussi par confort, car il est toujours agréable de pouvoir suivre l’actualité où et quand on veut, actualité du pays et du monde comme celle de mes proches, et que l’appareil photo qu’il embarque est tout de même plus facile à transporter que mon appareil photo Reflex.

 

Les meilleures technologies qu’il soit en vacances !

 

Des vacances light, oui, mais jamais loin de la technologie donc !

Lifestyle
@__Macky_

Rédactrice en chef passionnée, pas vraiment passionnante mais ultra chiante !

Cliquer pour ajouter un commentaire

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus Lifestyle