Brèves

OnePlus sensibilise à l’usage des écrans et à la lumière bleue

Rédigé par le

OnePlus sensibilise à l’usage des écrans et à la lumière bleue

OnePlus tente sensibiliser aux écrans et à la lumière

 

La marque OnePlus est une marque de smartphones haut de gamme qui cherche toujours à s’améliorer et concevoir des produits au design raffiné afin d’offrir la meilleure expérience utilisateur Android sur le marché. Souhaitant sensibiliser le public à l’usage des écrans des smartphones et aux effets de la lumière bleue, la marque OnePlus a mené une étude auprès de 9 000 Européens.

D’après cette étude, lorsque les Européens scrollent et utilisent leur smartphone, 47,5 % d’entre eux le font devant la télévision. D’autres encore l’utilisent au lit, ou encore au travail et à l’école entraînant la multiplication des écrans. Tout ceci entraîne une fatigue visuelle que 30 % des français reconnaissent notamment au moment de dormir puisque 80 % des 18-34 ans sondés admettent avoir mal dormi à cause de ce temps passé sur les écrans.

 

La lumière bleue, quelles en sont ses conséquences ?

La lumière bleue est un sujet au cœur des conversations. L’inquiétude s’est développée, puisqu’on a du mal à déterminer les réelles conséquences sur nos yeux et notre fatigue, et son niveau de toxicité. De plus en plus d’options sont proposées afin de se protéger de façon individuelle et collective. Ainsi, avec l’aide de Nicolas Bessot, chronobiologiste à l’université de Caen, OnePlus tente de faire le point sur les conséquences de la lumière bleue sur l’humain et les initiatives prises par les fabricants et les utilisateurs.

Par définition, la lumière bleue a une longueur d’onde courte avec un rayonnement plus énergétique et potentiellement plus dangereux. Pour autant, cette lumière bleue a des effets positifs et nécessaires, comme le fait de stimuler la vigilance, les capacités cognitives et de réguler l’horloge biologique, ce qui permet pour l’humain de concevoir le jour et la nuit. Si la toxicité de la lumière bleue sur la rétine est avérée, le risque d’atteinte de la rétine par la lumière des écrans n’est pas démontré surtout qu’il dépend de l’intensité lumineuse. OnePlus précise d’ailleurs que « le soleil est à 1500 000 000 candela par mètre carré » ce qui correspond à une intensité lumineuse très importante tandis qu’en comparaison un « écran d’ordinateur est à 250 candela par mètre carré ».

L’impact le plus conséquent selon l’étude menée par OnePlus est la diminution du temps de sommeil. La lumière bleue bloque la sécrétion de mélatonine qui est l’hormone du sommeil) et cela continue la stimulation de la vigilance. Les activités pratiquées sur smartphones vont d’ailleurs avoir tendance à garder l’utilisateur éveillé. Selon l’INSEE, le temps de sommeil a diminué de 50 minutes chez les adolescents en 25 ans.

 

 

Quelles initiatives peut-on prendre ?

Comme expliqué plus haut, il est intéressant de trouver des solutions autant du côté fabricant que du côté utilisateur.

Jean Thibeau, responsable Développement chez OnePlus France, explique que « le confort visuel est au cœur de l’expérience utilisateur, et les derniers produits de la marque ont innové dans ce sens. » Ainsi, pour palier aux résultats démontrés par l’étude sur la lumière bleue, la marque a utilisé sur son OnePlus 7T (que nous avons testé ici) une toute nouvelle dalle : E3. Il s’agit d’une génération d’écran permettant une réduction de 42% de la lumière bleue. Le mode nuit permet également d’envoyer des couleurs plus chaudes et de diminuer ainsi la lumière bleue.

Du côté des utilisateurs, il est conseillé de tenir ses yeux à l’écart des écrans à l’heure du coucher. Une application native de la marque, Zen Mode, permet de bloquer son application de manière irréversible pour une durée de 20 à 60 minutes. Les notifications sont alors désactivées et les applications verrouillées.

 

Et vous, avez-vous un avis sur la lumière bleue, sur ses effets ? Quelles sont vos solutions en tant qu’utilisateurs pour vous en protéger ? N’hésitez pas à jeter un œil sur notre dossier complet « la lumière bleu est-elle vraiment dangereuse pour la santé ? ».

 

Cliquer pour ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.