Test – Jumping Cups par René Brons & Jacques Zeimel

Aujourd’hui, nouveau test de jeu de société avec Jumping Cups par René Brons et Jacques Zeimel, il est édité par Huch! (Forum Trajanum, Carla Cat, Good Night Bunnies, Cat Stax…). Ce dernier est un jeu prévu pour deux joueurs uniquement et est accessible dès 8 ans. Les parties feront en moyenne une vingtaine de minutes. Jumping Cups est vendu 28 € chez Atalia.

 

Présentation de Jumping Cups

Le jeu arrive dans une large boîte carrée très colorée (comme vous pouvez le constater en photo ci-dessous). À l’arrière, on va retrouver l’âge minimal conseillé, le nombre de joueurs et le temps moyen d’une partie. De plus, on découvrira le contenu de la boîte ainsi qu’un petit « point » sur les règles de jeu.

Alors, que contient cette belle boîte ?

D’abord, nous retrouvons les classiques règles de jeu. Ensuite, nous avons pas moins de 14 cases, 7 de couleurs jaune et 7 autres en rouge. Il y a deux cases supplémentaires reprenant le logo du jeu Jumping Cups. Ces deux dernières pourront par exemple servir comme dessous de verre pendant une partie. Pour terminer, il y a 5 gobelets de couleur rouge et 5 autres en jaune.

Jumping Cups - Contenu de la boîte
Jumping Cups – Contenu de la boîte

Mise en place du jeu

La mise en place du jeu se passe assez facilement. Il suffit de décrocher les cases de leur support et de les placer comme sur notre photo ci-dessous (si vous n’avez pas beaucoup de place), soit en une longue ligne.

D’abord les cases jaunes sur la gauche, les grises au centre et les rouges à la fin. Les cases flèches toujours doivent se trouver de part et d’autre des cases. Sur les cases rouges, il faudra ensuite placer les 5 gobelets jaunes et à contrario, les 5 gobelets rouges sur les cases jaunes.

Jumping Cups - Début de Partie
Jumping Cups – Début de Partie

Déroulement d’une partie

Le jeu est globalement assez simple. À savoir qu’il est possible de mettre en place toute une stratégie ou alors de jouer au petit bonheur la chance ! Les deux sont clairement possibles. Le but du jeu va être de placer tout ses gobelets sur les cases de l’adversaire ou alors de bloquer ses gobelets.

Il faudra jouer chacun à tour de rôle. Quand c’est votre tour, vous devez obligatoirement déplacer un gobelet vers vos cases d’arrivée. Il est interdit de passer son tour.

Vous n’aurez pas le droit de déplacer plus d’un gobelet à la fois. De plus, vous ne devez pas toucher aux gobelets de votre adversaire. De même, il ne sera possible de déplacer qu’un gobelet « libre ». Si votre adversaire a placé un gobelet sur le vôtre, il sera bloqué tant qu’il ne bougera pas le sien.

Dans le même ordre d’idées, si votre gobelet se trouve sur une pile, vous devrez déplacer ce dernier, du même nombre de cases que de gobelets sur la pile.

 

Fin de la partie

Pour gagner la partie, il faut que l’un des deux joueurs ait ses 5 gobelets sur ses cases d’arrivées (peu importe s’il y a des gobelets adversaires en dessous). Du moment que vous avez un gobelet sur la case, c’est bon. La deuxième manière de remporter la partie est de bloquer tous les gobelets de votre adversaire en plaçant l’un des vôtres par dessus par exemple.

Vous devriez regarder aussi ça :
Test - Netgear Orbi RBK353

Notre avis sur Jumping Cups

Avant de vous donner notre verdict sur ce jeu de société, nous avons effectué un certain nombre de parties.

Déjà, nous avons constaté que les 20 minutes annoncées étaient loin d’être vraies. Dans la majeure partie des cas, en une dizaine de minutes, pour nous, c’était terminé. Toutefois, on imagine que si l’on réfléchit énormément avant chaque mouvement, cela peut clairement faire monter le temps de jeu. En tout cas, nous avons particulièrement aimé ce format rapide de jeu. Quelques petites parties rapides pendant un apéro en amoureux, c’est vraiment sympathique et plaisant.

L’idéal avec Jumping Cups, c’est aussi le fait qu’il n’est pas forcément nécessaire de réfléchir pendant les parties. On peut très bien déplacer ses gobelets sans trop se prendre la tête. De même, si au contraire, on a vraiment envie de stratégie, on peut très bien en établir avec ce jeu.

Nous avons apprécié les deux cases supplémentaires à l’effigie du jeu, elles pourront être utilisées comme dessous de verre par exemple. C’est original et nous avons bien aimé.

Par contre, si on souhaite déplier le jeu sur toute sa longueur, il faut quand même prévoir un support assez énorme. Heureusement, l’éditeur pense à tout, en proposant une alternative pour les plus petites surfaces. C’est cette version restreinte que nous avons essayé (n’ayant pas la place pour la plus grande version).

Avec Jumping Cups, nous avons apprécié le nombre de manières différentes de gagner. Il n’y a pas avec ce jeu, qu’une seule manière de vaincre son adversaire. En effet, il sera possible de le bloquer en plaçant des gobelets de notre couleur dessus. La seconde manière consiste à placer tous ses gobelets sur les cases de couleur de son adversaire.

Globalement, nous avons beaucoup aimé jouer à Jumping Cups. Le seul vrai point négatif, rapporté par notre adversaire pendant les tests était qu’il perdait trop souvent ! Plus sérieusement, il est à souligner que voir un jeu pour deux personnes aussi bien adapté, est assez rare. Souvent, on voit des jeux de société prévus pour deux joueurs et plus… Malheureusement, la plupart du temps, jouer à deux, sur ce type de jeux, n’est pas forcément très motivant. Les règles étant plutôt adaptées, en général pour trois personnes pour que ce soit vraiment bien. On pense notamment au jeu de plateau Attack On Titan : Le dernier rempart que nous avons récemment eu entre les mains.

Bref, pour conclure sur ce test de Jumping Cups, il s’agit, pour nous, d’un super jeu, simple et rapide pour les soirées à deux !

Jumping Cups, vous aura-t-il convaincu ? Pourrait-il bien faire partie des cadeaux de Noël au pied du sapin cette année ?

Ailleurs sur le web

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.