Brèves

Intel : des Xeons jusqu’à 56 cœurs

Intel : des Xeons jusqu’à 56 cœurs

Intel aurait-il enfin pris conscience de la menace AMD ?

 

C’est en tout cas la question que l’on pourrait se poser au vu de la récente annonce de la nouvelle série de processeurs Xeon de la marque. Outre un rafraichissement des gammes existantes, une nouvelle vient de voir le jour avec la série 9200. Celle-ci va tout simplement jusqu’à doubler le nombre de cœurs proposé avec un maximum de 56 cœurs sur une même puce. Cette augmentation importante du nombre de cœurs se rapproche sans surprise des 64 cœurs que devraient proposer certains processeurs EPYC d’AMD, basés sur l’architecture Zen2.

Pour pouvoir proposer autant de cœurs, les processeurs de la série 9200 seront composés de deux die internes. Chacun de ces die possède par ailleurs son propre contrôleur mémoire à six canaux pour un total de 12 canaux de mémoire DDR4-2933. Chose amusante, cette façon de faire ressemble à ce que propose actuellement AMD sur ces processeur EPYC et Threadripper. Celle-ci avait d’ailleurs été critiqué par Intel à ses débuts.

Ainsi, Intel prendrait enfin au sérieux AMD, tout du moins sur le segment des serveurs, qui prend de plus en plus de part de marché sur ce segment avec, selon des analystes, 3,2% de part de marché sur le dernier trimestre 2018, contre 0,8% un an auparavant. Cette tendance devrait d’ailleurs continuer à moyen terme. Il est important de surveiller les évolutions du marché des serveurs car c’est sur celui-ci que les deux fondeurs innovent le plus étant donné que c’est aussi sur celui-ci qu’ils font le plus de chiffre d’affaire. On peut ainsi espérer des retombés sur le marché grand publics comme une baisse des prix ou une augmentation du nombre de cœurs.

Vous pourrez retrouver l’ensemble des processeurs et leurs caractéristiques principales dans l’image ci-dessous. Le Xeon 9282 risque d’être vendu très cher, actuellement un processeur 28 cœurs est vendu au minimum 8700$, et un nouveau record de prix reste possible. Il établit aussi un nouveau record de TDP avec pas moins de 400 W annoncé, plus encore que le Xeon W-3175X qui a fait couler beaucoup d’encre, en bien comme en mal. Pour le reste, les processeurs reste fondamentalement les mêmes avec un gain en fréquence et/ou en nombre de cœurs avec jusqu’à quatre supplémentaires pour certains en comparaison de leur aîné (Xeon Silver 4216 vs Xeon Silver 4116). Intel amélioré aussi ses jeux d’instructions vectorielles (AVX-512 et DL Boost) avant tout pour des applications à base de réseaux neuronaux. La prise en charge de la mémoire optane sera possible pour une partie d’entre eux.

 

 

Brèves
Cliquer pour ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus Brèves