Hardware

[Test] – Roccat Leadr – Une souris aux fils invisibles ?

Rédigé par le

[Test] – Roccat Leadr – Une souris aux fils invisibles ?

Unboxing et Packaging

 

 

D’abord, on retrouve une boîte en carton classique avec toutes les caractéristiques pour accrocher le regard du client. Lorsque l’on ouvre la boîte et que l’on en sort le contenu, on fait face à un rectangle de plastique noir et une protection en plastique transparent.

 

 

On a donc déjà en l’ouvrant un visuel sur la souris en elle-même. À la droite de la souris, quand on enlève la mousse de protection, on a accès à tous les accessoires. La mousse permettra de bien les protéger puisqu’ils sont parfaitement ancrés dans la mousse noire. Par contre, si un accident arrive à la boite en carton, la souris est en première ligne, bien qu’enfoncée. Ce n’est pas arrivé dans mon cas mais je pense à ceux qui vont probablement y faire face.

 

 

Ensuite, après avoir tout déballé, nous nous retrouvons avec un packaging simple et efficace. La souris, le docking, le câble tressé et un ensemble de guide et d’autocollants. La notice est en elle-même très simpliste, puisque le logiciel de Roccat intègre un espèce de didacticiel pour brancher la souris et pouvoir l’utiliser.

 

 

Lorsque l’on regarde le packaging, le mot qui vient tout de suite en tête, c’est « fonctionnel ». Il n’y a rien de superflu, même les stickers peuvent servir à certaines personnes. Par contre, pour 149,99€, le packaging pourrait respirer un peu plus le haut de gamme. Certains peuvent penser que parfois, le plus simple est le meilleur choix, mais la comparaison est dure. Quand on compare le packaging à celui des souris Logitech ou Razer, le packaging donne une impression de facilité.

Rien de rédhibitoire donc, mais je trouve le packaging un peu trop simple et pas recherché pour une souris haut de gamme.

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8

Cliquer pour ajouter un commentaire
Plus Hardware