Hardware

ASUS Rog G20, l’avenir du PC ?

ASUS Rog G20, l’avenir du PC ?

Usage et conclusion

Sommaire

à l’usage :

Voir cet Asus Rog G20 trôner sur son bureau est quand même un petit moment de plaisir. Plaisir des yeux évidemment car le produit est magnifique.

Ce premier constat est à peine gaché par la présence de la massive solution d’alimentation. Celle-ci composée de 2 éléments ( la présence d’une carte puissante nécessitant l’apport du second bloc d’alimentation ), reste pourtant esthétique et fluide, nous verrons bientôt qu’Asus n’a pas à rougir de sa solution par rapport à la concurrence.

G20 alljpg

 

Le soin apporté à l’esthétique ne s’arrête pas à la plasturgie, comme sur les périphériques, le G20 dispose de son mode « guirlande » avec 3 zones équipées de led RGB. Tout cela paramétrable à volonté avec un petit utilitaire maison.

lighting-panel

En mode classique, le G20 est particulièrement silencieux et économe ( sous les 20w ). Par contre, dès que l’on sollicite fortement la machine, la ventilation se met en route et il faut bien reconnaitre qu’elle est bien présente. Ce Pc n’ayant pas vocation a être positionné sous le bureau, nos oreilles délicates sont immédiatement exposées aux moindres nuisances sonores. On va dans cette situation monter aux environs de 50dB ce qui n’est pas intenable évidemment mais qui commence clairement à être présent.

Paradoxalement, j’ai identifié que la grosse majorité du bruit émis venait du système de ventilation en charge du CPU. Mais il faut dire que ce malheureux bénéficie de la présence chaleureuse de la GTX 780 dont la chaleur du GPU Kepler vient remonter doucement sous les orteils du i74790. Disposant d’une GTX 970 « classique » j’ai pu constater que l’échange permettait de gagner beaucoup sur ce point, le CPU perdant au passage presque 8°c et l’atténuation de la nuisance sonore étant appréciable.

Il est donc clair que le G20 profite bien d’un équipement Maxwell et que ce test, avec un bon vieux Kepler, permettait de se mettre en conditions « ultimes »…que le G20 a malgré tout confortablement encaissé.

Conclusion :

Cet Asus Rog G20 est vraiment séduisant : esthétique, puissant et relativement « malléable », il préfigure sans doute l’avenir du PC. Certains se réjouiront de cet effort régulier de constructeurs comme Asus pour proposer des PCs esthétiques et puissants, d’autres regretterons sans doute une perte d’évolutivité quasi programmée.

 

Pages : 1 2 3 4 5

Voir comentaires (1)
1 Commentaire
  1. Rankill

    2015-09-30 at 16 h 54 min

    C’est une très belle (Steam) Machine dont le design me plait énormément. Mais comme elle tend beaucoup sur le modèle intégré des consoles, forcément elle perd beaucoup comme tu le dis très bien l’évolutivité des PC à peine plus grand. On ne peut pas tout avoir

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus Hardware