Le montage de la configuration

Sommaire

Le montage de la configuration : 

L’installation des composants « secondaires » comme l’alimentation et le SSD n’oppose vraiment aucune contrainte. Dans le cas de l’alim, il suffit simplement de la visser à la verticale sur son emplacement. Néanmoins, le vissage s’effectue par le dessous du Evolv Shift XT.

Quand au SSD, c’est le montage habituel dans un panier tout à fait standard, rien qui ne posera problème.

Au niveau de la carte mère, même constat, elle se dépose naturellement sur son emplacement, en reverse. En d’autre terme, elle a la tête en bas. Par contre, ce qui opposera un peu plus de résistance, c’est le riser PCIe 4.0 fournit qui s’avère vraiment rigide. Pour le brancher sur le port de la carte mère, il ne faudra pas hésiter à appuyer sérieusement dessus.

Enfin, côté carte graphique, rien de compliqué puisqu’après avoir retiré les équerres « gênantes », on insère simplement la carte et on la fixe à l’arrière via deux vis à main. Pour la photo, nous avons utilisé une vielle GTX 280, mais pour les relevés, nous utiliserons la RTX 2070 Strix habituelle.

 

La partie câblage 

Phanteks Evolv Shift XT

Dans les grandes lignes, la stratégie pour câbler cet Evolv Shift XT consiste à faire passer au maximum les câbles derrière l’alimentation, ce que nous avons fait. Ainsi, l’ATX 24 broches plonge derrière le bloc pour faire une boucle et longer la carte mère avant d’être branché sur le bon port. De son côté, l’EPS12V pour le CPU, fait de même, mais longe la carte mère par le bas.

Vous devriez regarder aussi ça :
Test - Écouteurs EPOS GTW 270 Hybrid

Pour la carte graphique et la partie SATA, même constat, la connectique passe derrière le bloc d’alimentation pour ressortir par une ouverture dans le bas de la cloison fermant les deux compartiments. On peut ainsi brancher le GPU en faisant remonter le câble et notre SSD en laissant les câbles dans le fond du boîtier.

Phanteks Evolv Shift XT

Toutefois, une carte mère récente, ou du moins, pas trop ancienne, sera nécessaire pour profiter pleinement de la connectique de l’Evolv Shift XT. Dans notre cas, notre B350i Pro AC de chez MSI ne dispose pas de header USB C ni de prise aRGB pour la façade. Il faudra donc trouver un moyen de stocker ces câbles.

Finalement, seuls l’USB 3.0 et le bouton power ont pu être câblés. Attention toutefois à la longueur de cette connectique qui s’est avérer clairement trop court. Pour réussir à le brancher, nous avons dû le faire passer au plus court : devant le ventirad. 10 cm à 20 cm de plus n’auraient pas été de trop. 

Accueil Blog

Aucun article à afficher