Que valent les nouveaux écouteurs Hammerhead True Wireless Pro de Razer ?

Ce n’est pas la première fois que nous testons des produits audio signés Razer, et ce n’est pas la première fois que nous testons des écouteurs True Wireless. En effet, récemment, nous avons pu vous proposer les Hypure One, les realme Buds Air Pro et pour finir, les Jabra Elite 85t. Aujourd’hui, nous vous proposons les derniers-nés de la célèbre marque gamer, en la présence des écouteurs Hammerhead True Wireless Pro.

 

Unboxing

La paire d’écouteurs nous parvient dans une boîte à l’image de Razer : noir et vert, avec sur la face avant un visuel des écouteurs, le nom de la marque et du produit, sans oublier quelques caractéristiques techniques majeures : technologie ANC (réduction de bruit active), Bluetooth, connexion à très faible latence en 60 ms, et mode écoute rapide. Nous retrouvons ces mêmes informations sur le côté gauche, tandis qu’à droite, on nous indique la présence d’une application, disponible sur le GooglePlay Store et iTunes.

Razer Hammerhead True Wireless Pro unboxing

À l’arrière, les caractéristiques principales mises en avant par la marque sont ici traduites en pas moins de 10 langues, avec au-dessus, des visuels des écouteurs et de leur boîte de rechargement, indiquant là aussi des caractéristiques techniques, sur lesquels nous reviendrons plus en détail juste après.

Sous la boîte maintenant, on découvre son contenu, à savoir :

  • La paire d’écouteurs Hammerheard True Wireless Pro
  • La boîte de rechargement
  • Le câble de rechargement
  • 6 embouts en silicone de plusieurs tailles
  • 1 paire d’embouts en mousse

Razer Hammerhead True Wireless Pro contenu 2

Razer Hammerhead True Wireless Pro contenu 1

 

Caractéristiques techniques 

Razer Hammerhead True Wireless Pro caractéristiques techniques

 

Test

Si, en effet, nous n’avons pas eu l’occasion de tester la version précédente, nous nous aiderons de nos tests passés, à produit similaire, pour vous donner les meilleures informations possibles. Commençons par discuter des premières impressions en sortie de boîte. Les écouteurs sont bien placés et protégés dans une mousse. Une fois tout déballé, on remarque que Razer a pris le parti d’Apple, avec un boîtier en longueur, et les écouteurs se rangeant à la verticale de ce dernier. Et là premier constat, il n’est pas possible de poser la boîte à la verticale, là où se trouve le port de rechargement USB-C. Je trouve cela assez dommage, car d’instinct, on aura tendance à le positionner de cette façon, à l’image du boîter des Jabra Elite 85t. On remarquera donc que l’image de couverture du test, pas choisi au hasard, nous ment quelque peu. Sur ce même boîtier, on retrouvera une LED qui indiquera l’état de la batterie.

Razer Hammerhead True Wireless Pro boîte intérieur

 

Passons maintenant aux écouteurs. Ces derniers sont intra-auriculaires et dès la première utilisation, le premier mot qui me vient est : confort. Ils tiennent très bien, même pendant une séance de sport. Si bien que pas une seule fois, ils n’ont glissé ou sont tombés. J’en profite pour préciser qu’ils sont certifiés IPX4 et résistent donc à la sueur, à la pluie ou aux éclaboussures, mais ne peuvent pas être immergés dans l’eau. Ne vous arrêtez pas à la paire d’embouts mise par défaut, essayez les souples, puis les rigides, afin de trouver celle qui vous faut.

Pour connecter les Razer Hammerhead True Wireless Pro à un smartphone Android, il suffit d’ouvrir le boîtier pour que les écouteurs se mettent en mode appairage, pratique, simple, intuitif, vous n’aurez vraiment rien à faire, et ça c’est top. Compatibles avec la solution Fast Pair de Google, les écouteurs vous proposeront alors la connexion lorsque votre smartphone sera à proximité, mais aussi la possibilité de géolocaliser ces derniers en cas de perte.

Parlons justement maintenant de l’application dédiée que nous évoquions un peu plus tôt, et des contrôles. Si ces derniers sont assez simples, je dois bien avouer que je commence à m’y perdre puisque tous les constructeurs s’amusent à faire des contrôles différents ! Pourtant, Razer a vraiment tenté de rendre le tout le plus intuitif possible. En effet, que ça soit à droite ou à gauche, un appui mettra la musique en pause, deux appuis passeront à la piste suivante et trois appuis permettront de revenir à la piste précédente. Un appui prolongé de deux secondes activera la réduction de bruit, le mode environnement ou l’écoute en mode passif. Trois appuis suivis d’un appui de deux secondes permettront d’activer le mode gaming. Attention, il n’est pas possible de gérer le son. Dommage.

Vous devriez regarder aussi ça :
Test - OnePlus Nord 2

Parlons maintenant de l’app. Cette dernière vous permettra de modifier les touches si vous souhaitez par exemple avoir deux appuis pour la mise en pause ou désactiver un geste. Je pensais donc qu’il serait possible de builder un raccourci pour le son, mais non. Il faudra bel et bien passer par le smartphone. Les écouteurs peuvent également se mettre en pause ou lecture automatiquement lorsque vous les enlevez ou les remettez, c’est à vous de voir. Autre information, si vous ne les portez pas pendant une petite dizaine de minutes, vos Hammerhead True Wireless Pro vont s’éteindre automatiquement afin de ne pas décharger la batterie.

Razer Hammerhead True Wireless Pro boîte 2

On continue sur l’application en parlant de la réduction de bruit active car oui, en plus de l’isolation passive, la marque a décidé d’inclure cette technologie que j’aime tant chez Jabra, mais… n’est pas Jabra qui veut. Nous avons testé nos Hammerhead en voiture, dans un train, mais aussi au travail (en télétravail), et si les bruit sourds sont assez bien écartés, ce n’est pas le cas des aigus. Par exemple, j’entendais assez bien la discussion de mon mari au téléphone, ainsi que ses frappes sur la clavier.

Continuons dans les fonctionnalités avec le mode jeu, qui promet une faible latence et un mode de connexion rapide afin de se connecter au dernier appareil utilisé. De mon côté, je n’ai appareillé les écouteurs qu’à mon OnePlus 6T. En effet, je n’ai rencontré aucun problème avec ce mode, qu’il est possible d’activer manuellement sans passer par l’application. Restons sur la connectivité en soulignant que les deux écouteurs sont indépendants. Par conséquent, il est possible d’en utiliser un pendant que l’autre est soigneusement rangé dans sa boîte (ou posé nonchalamment quelque part, hein), et ça, c’est très pratique quand on a besoin d’avoir une oreille sur le monde extérieur.

Passons maintenant à la partie qui vous intéresse sûrement le plus, la qualité audio, ici, excellente. Comme le stipule la face avant de la boîte, Razer s’est associé à THX pour nous proposer la meilleure expérience audio possible. En plus de la qualité THX, on peut également choisir parmi quatre autres modes via l’app, à savoir : amplifié, basse améliorée, clarté améliorée ou bien vocal. Pour ma part, je reste sur le mode THX qui fait vraiment le taff à lui tout seul.

Razer Hammerhead True Wireless Pro écouteurs

Bien sûr, il est possible de passer des appels et c’est là que le bât blesse. Même chez moi sans bruit extérieur, on me demande souvent de parler un peu plus fort, ou de me rapprocher. Difficile de me rapprocher donc, en sachant que les Hammerhead Pro sont équipés de micro en bout de tige. Pour avoir ensuite testé ces derniers en cuisine, hotte aspirante en marche, ce n’est même pas la peine, on m’a même raccroché au nez !

Terminons maintenant ce test avec l’autonomie, un peu légère à mon goût, avec des 4 heures seulement pour les écouteurs, et les 16 heures à additionner avec le boîtier. Effet, bon nombre d’écouteurs concurrents dépassent les 6 heures d’autonomie, même en disposant de la réduction de bruit active, assez énergivore. Une fois totalement à plat, écouteurs et boîte, il faudra compter 1h, pas plus, pour une charge complète, bon point donc pour Razer.

 

Conclusion

Bilan un peu mitigé pour les Hammerhead True Wireless de Razer. Disponibles au prix de 209,99 €, ils vous proposeront une très grande qualité audio, un réel confort, ainsi qu’un très bon maintien. Cependant comme nous l’avons vu, l’autonomie est un peu limite, avec une qualité d’appel qui laisse à désirer.

 

Silver Award

 

 

Ailleurs sur le web

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.