Audio

Test – Enceinte Creative iRoar GO

Rédigé par le

Test – Enceinte Creative iRoar GO

iRoar GO : l’enceinte portable haut de gamme de Creative

 

Dernier modèle en date de la gamme Roar, l’enceinte portable iRoar GO se veut être le haut du panier pour la marque Creative en ce qui concerne les enceintes portables. Réputée pour sa polyvalence en terme de connectique, voyons ce que la iRoar GO a dans le ventre. Ce n’est pas la première fois que nous testons les solutions audio de cette marque. En effet, vous pouvez retrouver nos tests, avec les enceintes Pebble V2, l’enceinte Muvo Play, les écouteurs Outlier Gold, les intra-auriculaires Outlier Sports, la barre de son Stage AIR, les écouteurs Outlier AIR, et pour finir, le casque SXFI AIR Bluetooth.

 

Unboxing

 

 

L’iRoar GO nous parvient donc dans une lourde mais peu encombrante boîte noire, où vous retrouverez sur le devant le nom du modèle ainsi que la marque, sans oublier un beau visuel de l’enceinte. Les côtés droit et gauche sont quand à eux similaires, avec une image représentant les côtés du produit, rappelant au passage le nom du modèle et de la marque. Sur le dessus, nous avons quelques premières informations, à savoir ses principales fonctionnalités. On apprend qu’il y a 5 haut-parleurs avec subwoofer intégré, un enregistreur vocal ; le produit dispose de tout un tas de périphériques comme l’USB, un lecteur de microSD et le Bluetooth, et il peut également lire les types de fichiers audio les plus répandus : FLAC, WAV MP3 ; enfin, il s’accorde avec l’application SoundBlaster.

Une fois n’est pas coutume, c’est à l’arrière que tout se passe, et il y en a des choses à dire ! Le tout en anglais, français et allemand, on nous informe de toutes les caractéristiques techniques de l’enceinte, dont vous pouvez retrouver l’intégralité juste en dessous.

 

Caractéristiques techniques :

 

  • Dimensions (H x L x P) : 0,7mm x 54 x 192 x 97 mm
  • Poids : 810 g (28.5oz)
  • Membranes : 1 x 2.5″ Subwoofer, Tweeter 2 x 1.5″, 2 x récupérateurs passifs
  • Slot microSD : oui
  • Type de batterie : 5200 mAh, batterie Li-ion intégrée
  • Autonomie de la batterie : 12 heures
  • Rechargement par : adaptateur propriétaire
  • Configuration système : monobloc
  • Version Bluetooth : Bluetooth 4.2
  • Profils Bluetooth compatibles : A2DP (Bluetooth stéréo sans fil), HFP (profil mains-libres), AVRCP
  • Codecs pris en charge : SBC, AAC
  • Type de connecteur : USB, Bluetooth, entrée auxiliaire (AUX-in)
  • Couleur : noir
  • Communication en champ proche (NFC – Near Field Communication) : oui
  • Design : conception bi-amplifiée

Contenu :

 

  • Creative iRoar Go
  • Adaptateur secteur
  • Prises interchangeables de l’adaptateur secteur
  • Câble micro USB
  • Adaptateur de microphone (3,5 mm)
  • Guide de l’utilisateur

 

J’arrive ici à mon premier mauvais point avec un sur-emballage vraiment inutile. Il y a du plastique partout, pour rien. Les câbles et autres adaptateurs secteurs peuvent très bien être protégés sans tout ça.

 

 

Pour le reste, on retrouve comme convenu la notice d’utilisation complète qui vous expliquera tout de votre nouvelle enceinte, la garantie, le tout en plusieurs langues histoire de contenter le plus de gens possible. Une notion que l’on retrouve avec les trois adaptateurs secteurs compris dans le bundle afin léser le moins de monde.

 

 

Pour ceux qui voudraient comparer, voici un tableau des fonctionnalités des enceintes de la gamme Roar :

 

 

Test

Esthétiquement, je trouve la iRoar GO vraiment très belle. Elle me rappelle même la vieille radio que nous avons petite dans la salle de bain, l’antenne en moins. Comme vous pouvez le voir ci-dessous, il est possible de poser l’enceinte à plat ou bien debout, bien qu’elle reste plus stable à plat grâce à ses deux bandes antidérapantes. Côté poids, elle reste assez lourde et massive, surtout pour une enceinte dite portable. Évidemment et nous verrons cela ensuite, il s’agit du prix à payer pour avoir une très bonne qualité audio.

 

 

Côté matériaux, on assiste ici à un châssis en plastique et en aluminium, sans oublier sa grille métallique, le tout rajoutant du poids, certes, mais apportant un gage de solidité supplémentaire. Pour les plus férus d’activité outdoor, sachez que l’enceinte iRoar GO est certifiée IPX6 splashproof, c’est-à-dire qu’elle ne craint ni sable ni projections d’eau, si tant est que vous rabattiez bien les deux caches en caoutchouc servant à protéger les connectiques. On évitera évidemment de prendre sa douche avec, cela va sans dire.

 

 

Continuons notre tour d’horizon. On retrouve les contrôles sur la face avant avec le bouton ON/OFF, le réglage du volume, la prise d’appels, l’appairage Bluetooth et le choix de la source. Ces derniers répondent d’ailleurs très vite et l’appairage en Bluetooth 4.2 se fait sans problème sur notre OnePlus 6T. D’autres contrôles sont accessibles via la partie supérieure de l’enceinte, accompagnés de la partie connectique (connecteur USB-A pour la recharge – mais nous y reviendrons – et la lecture, micro-USB pour relier l’enceinte/carte son à un ordinateur, slot microSD, mini-jack 3,5 mm et prise d’alimentation secteur). Comme nous l’avons vu précédemment, et c’est d’ailleurs l’une des forces principales de ce modèle, les possibilités sont très nombreuses pour une enceinte nomade avec des connectiques vraiment variées, s’adaptant ainsi à tous types d’utilisations et donc, d’utilisateurs.

Évidemment, il y a quelques points négatifs, comme l’absence totale d’auto-alimentation de l’enceinte en mode carte son via USB ou la qualité assez limite du kit mains-libres. Concernant le rechargement par USB, il faudra utiliser le câble d’alimentation 15 V, et donc dédier une prise rien que pour l’enceinte. Habituée à utiliser la Muvo Mini avec un câble USB normal, câble que nous avons tous en 10 000 exemplaires un peu partout dans nos maisons maintenant, je trouve ça dommage d’avoir un autre câble, pour une seule enceinte, mais je présume qu’il n’y avait ici pas le choix…

Continuons dans les points négatifs, avec les trop nombreuses alertes sonores/vocales. J’aurais réellement préféré celle jouée lors du démarrage de l’enceinte qui est plus discrète voire inexistante, et que l’alerte de batterie faible n’arrive pas aussi souvent et aussi fort. Car oui, avec une alerte « battery low » qui intervient non stop en pleine écoute, c’est tout de même assez mal pensé… Et là, j’apprends qu’il est possible, via l’application, de désactiver toutes ces nuisances sonores, sauf que je n’ai pas réussi, tout du moins pas au début, comme nous le verrons un peu plus tard dans la partie application justement.

 

 

Côté qualité audio, rien à redire. On est en présence d’un son puissant, riche, aux basses profondes vraiment très agréables, avec un rendu au top. Je n’ai malheureusement pas pu faire une égalisation personnelle, mais nous y reviendrons juste après.

Côté batterie, et après l’avoir chargé à fond dès sa réception car totalement à plat, je n’ai rien trouvé à redire. Je m’en suis servie principalement dans la salle de bain, ou bien dans une des pièces à l’étage où nous effectuons actuellement des travaux et je n’ai toujours pas eu à la recharger.

 

Application

Il y a de quoi s’y perdre avec un nombre plus qu’impressionnant d’applications sur le Google Store labellisées Creative Technology ! 16 applications ! Toutes ayant plus ou moins le même nom, en prime. Une fois la bonne trouvée, on pourrait croire que tout va rouler, mais non. Si l’enceinte est bien appareillée, bien reconnue et qu’il est même possible d’avoir de la musique, de recevoir des appels, tout ; il est en revanche impossible d’accéder aux équalizeurs, ce pour quoi vous avez besoin de l’app. Il est également impossible d’enlever les notifications et autres alertes vocales qui font du bruit constamment, puisqu’on nous indique que l’enceinte n’est pas connectée.

 

J’ai bien essayé de supprimer l’enceinte de mon téléphone pour la remettre, mais rien à faire. On m’indique toujours comme vous avez pu le voir juste au dessus « Votre appareil est en cours d’utilisation. Touchez pour vous y connecter ». Malheureusement j’ai eu beau tout toucher partout, à part un bruit de notification à la fois sur le téléphone ET sur l’enceinte, rien ne se passe. Par conséquent, je me suis retrouvée très embêtée pour la réalisation de ce test. J’ai donc contacté la marque qui, comme toujours, a été très réactive. Après avoir fait des captures d’écrans ainsi qu’une couverte vidéo, elle a su identifier le problème et me guider vers sa résolution. En effet, j’ai dû mettre jour le micrologiciel de l’iRoar GO directement sur mon PC en USB en téléchargeant ceci. Après avoir désinstallé puis réinstallé l’app, désapparaillé et réapparaillé l’enceinte à mon OP6T, tout roule ! Une très bonne nouvelle donc, car j’ai enfin eu accès à tous les paramètres de l’enceinte, personnalisant ainsi au mieux cette dernière.

Petite idée en vrac, quitte à avoir une application dédiée, pourquoi ne pas penser, par exemple, à nous indiquer le temps d’écoute réalisée depuis la dernière charge ?

 

Conclusion

 

L’enceinte iRoar GO de Creative est une très bonne enceinte portable disposant de tout un tas d’atouts comme nous avons pu le voir ensemble. Bien qu’ayant également quelques défauts, son prix affiché à 99,99 € saura en convaincre plus d’un au vu de ses nombreuses fonctionnalités. C’est un VG d’argent pour cette dernière, au vu des difficultés que nous avons rencontré à interagir avec l’application.

 

 

 

Enceinte iRoar GO Creative
8 Le Testeur
0 La communauté (0 votes)
Pour
  • Son plus que correcte
  • Bonnes basses
  • Connectiques très variés
  • Rapport qualité/prix
  • Recharge rapide
Contre
  • Beaucoup trop d'applications !
  • Soucis avec l'application
  • Sur-emballage inutile
  • Câble de rechargement non microUSB ni USB C
  • Assez massive pour une enceinte portable
Design et Look
Confort et Ergonomie
Fonctionnalités
Bundle et équipement
Rapport Qualité / Prix
Autonomie
ce qu'on en dit Connectez vous pour noter
Classé par:

Soyez le premier à donner votre avis

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Voir plus
{{ pageNumber+1 }}

 

Cliquer pour ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.