Audio

Test – Enceintes Creative Pebble v2, un classique mis à niveau ?

Rédigé par le

Test – Enceintes Creative Pebble v2, un classique mis à niveau ?

L’enceinte phare de chez Creative se met au goût du jour

 

Lorsqu’une session de jeu s’achève, il est toujours bon de se relaxer avec un peu de musique. Cependant, on va éviter en majorité de maintenir ce casque hermétique sur nos oreilles sensibles. Pour répondre à ce besoin auditif, Creative nous propose le Pebble v2, des enceintes compactes axées sur l’esthétisme et la qualité. Proposée au prix conseillé de 24.99 euros, cette solution auditive saura-t-elle suivre les pas de son prédécesseur ? À savoir, la première version fondait sa réputation sur la puissance et la discrétion du produit.

 

Unboxing

Dès la réception du paquet, on retrouve en grande partie la marque de fabrique nouvelle génération de chez Creative. L’emballage se veut compact et l’accent est mis sur l’apparence du produit. En effet, on retrouve ici une couleur blanche contrastant avec les enceintes or et noir. Une façon d’accrocher l’œil avant de se pencher sur ses caractéristiques techniques. On va également retrouver la mise en avant de l’inclinaison de ces dernières. Pour rappel, le fer de lance des Pebble première du nom était leur angle à 45° permettant une immersion plus agréable. Sur la partie supérieure de la boîte, on va également retrouver une mise en situation. Le cadre se veut épuré et montre que le constructeur souhaite aller à l’essentiel avec ce produit.

 

Creative Pebble v2 packaging

Une boîte compacte et agréable à l’œil

 

Caractéristiques techniques

  • Dimensions : 116 x 122 x 115 mm par enceinte
  • Poids : 300g par enceinte
  • Longueur de câble : satellite de droite à gauche : câble moulé de 1,35 m – Entrée ligne : câble 1,2 m terminé par une fiche stéréo de 3,5 mm
  • Haut-parleurs 2″ puissants à large bande surélevés à 45°
  • Puissance de sortie : jusqu’à 16W
  • Connexion : Prise jack 3.5mm et alimentation via USB-C adaptable pour un USB 2.0
  • Commutateur de gain intégré pour une amplification du son
  • Radiator passif inclus pour des basses améliorées
  • Garantie : garantie matérielle limitée à deux ans

 

Une fois la boîte ouverte, nous retrouvons nos enceintes bien emballées. Un plastique à bulle recouvre l’ensemble du produit pour éviter un maximum de choc. Une fois ces dernières déballées, un petit carton se trouve également dans le contenu. On y retrouve notamment la garantie ainsi qu’un mode d’emploi. Ce qui va nous intéresser à cette occasion, c’est surtout l’adapteur Usb-C vers USB qui s’avérera des plus utiles.

 

Design du Pebble v2

Comme pour son grand frère, le Pebble v2 arbore d’une couleur noire et or très passe-partout. On retrouve en terme de matériel, un plastique solide mat, ce dernier permet de donner toute sa sobriété au modèle et donc d’être passe-partout comme indiqué plus haut. La réelle partie haut-parleur quant à elle se veut plus brillante, donnant une sorte de démarcation avec le reste de l’appareil. Le câblage du Pebble v2 reste quand à lui on ne peut plus conventionnel. Compte tenu de son souhait d’être extrêmement discret, il n’y a pas vraiment de point à souligner. Cependant, on notera la souplesse des fils permettant de les escamoter comme bon nous semble. Un point non négligeable pour l’esthétisme d’un bureau. La majorité des stations de jeu étant noires de nos jours, on notera qu’il s’agit assurément d’un atout caméléon.

 

Degisn du Creative Pebble v2

Un design passe-partout sobre et élégant

 

Si tous ces points sont honorables, il y a tout de même quelques ombres au tableau. Dans un premier temps, ces enceintes sont relativement lourdes. En effet, étant habitué aux barres de son, je ne m’attendais pas à retrouver un poids similaire. Avec 300 grammes par enceinte on arrive très vite à de lourdes sphères. De plus, si les câbles se veulent discrets, ils sont également très fins. Vivant dans un environnement à dominance féline, j’ai eu plus d’une fois peur pour la durée de vie du Pebble v2. On regrettera que ces dernières ne disposent pas d’un tressage pour le renfort par exemple.

 

Le Pebble v2 dispose-t-il d’un bon son ?

Pour être honnête avec vous, je suis directement parti du principe que des enceintes ne sont pas optimales pour le jeu. Je me suis donc dans un premier temps focalisé sur l’écoute musicale. Lorsqu’il s’agit de ce point très particulier, il me faut deux critères bien spécifiques : l’amplitude des basses et la spatialité du son. En effet, un son ne pourra être fidèle que si il arrive à stimuler vos deux oreilles. Fort heureusement pour nous, toute musique se veut maintenant Bass Boosted par certaines personnes.

 

Un exemple parfait pour se rendre compte du potentiel d’un appareil

 

La qualité sonore va se vouloir des plus fidèles et va répondre aux critères cités ci-dessus. Certes, nous n’avons pas la qualité d’un casque isolant (quoi que en les collant sur nos oreilles…) mais l’essentiel est présent. Le son est correctement réparti entre l’enceinte de gauche et celle de droite et vous donne une vraie sensation d’espace sonore. La possibilité de régler le gain audio va également nous donner de meilleures sensations auditives en fonction du style musical (Electro, Dance etc…)

 

Multiple zoom du Creative Pebble v2

Le bouton d’alimentation change de couleur en fonction du gain

 

Lorsque l’on se met sur un jeu par contre, le ressenti est d’un tout autre niveau. Outre la fidélité du son, on a affaire ici à un autre problème à savoir le son 3D. Si on se penche sur un FPS par exemple, on constate très vite que l’appareil n’est pas du tout prévu pour ça, le son va très vite se confondre dans les deux supports et vous donner des informations très erronées. Cependant, il s’agit ici d’une aparté mineure tant nous recommandons l’usage d’un casque pour quasiment tout type de jeu .

Pour revenir sur une écoute des plus musicales, il n’y a pas grand chose à redire sur ce modèle. Si ce n’est une tendance à saturer dans les graves sur certains morceaux. En effet, si votre souhait est d’écouter du métal à fond, il risque d’y avoir très vite une grosse limitation. Pour ainsi dire, le renfort en caoutchouc présent sur les rebords de chaque baffe aura très vite tendance à vibrer rendant le tout parfaitement inaudible.

 

Conclusion

Les enceintes Pebble V2 restent dans la marge de leur grand frère. Remise au goût du jour pour rester dans l’ère du temps, on a affaire à un modèle d’entrée de gamme satisfaisant. Outre les quelques défauts mentionnés plus haut, ils sont compensés par son prix minimum conseillé de 24.99 euros ce qui est en somme des plus raisonnables pour des enceintes basiques.

 

 

Cliquer pour ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus Audio