Audio

Test – Enceintes Creative Pebble, élégantes et puissantes ?

Test – Enceintes Creative Pebble, élégantes et puissantes ?

Les enceintes Pebble de Creative, des bijoux de technologie ?

 

Chez VonGuru, nous avons testé une plétore de casques aux caractéristiques et marques multiples : plus ou moins léger, plus ou moins orienté gaming, avec ou sans fil, avec ou sans RGB, avec ou sans vibration… Tout y passe, ou presque. Mais quid des solutions auditives dans un contexte plus casuel, quand on ne veut pas avoir un casque sur les oreilles ? Nous testons à ce titre aujourd’hui les enceintes Pebble de Creative dont nous vous parlions récemment, et dont les arguments de vente reposent sur la puissance et l’esthétique. Le succès des Pebble se bâtira-t-il sur ces deux pierres ? Découvrez-le dans les lignes qui suivent.

 

Unboxing

 

Commençons, puisqu’il le faut, par parler de la boîte dans laquelle arrivent les enceintes Pebble. La boîte est compacte et présente des teintes assez douces, constituant un camaïeu allant de blanc à noir en passant par le gris et le taupe (comprendre beige). On est dans des tons doux, apaisants, à l’image du sentiment que la marque veut véhiculer par le design de ses enceintes. Ce sentiment est par ailleurs appuyé par un design tout en contraste sur la boîte, qui se veut un peu plus agressif, bien que léger, puisque tout en lignes et en losanges. Tout est donc fait pour insister sur la rondeur et la douceur des enceintes, dont la paternité spirituelle des jardins japonais est plus qu’assumée, à coup de photographies de galets (traduction pour le nom pebble, accessoirement) et de jardins zen.

 

pebble-creative-boite

 

On retrouve principalement sur la boîte des photos des enceintes, dans leur version blanche et noire. Quelques spécifications techniques parsèment la boîte, mais de façon légère, pour ne mettre en avant que les principaux arguments de vente des Pebble.  Voici, puisque nous en parlons, les informations que nous disposons sur les enceintes par le biais de la boîte et du site de la marque.

 

Caractéristiques :

  • Dimensions (H x L x P) : 114,0 x 113,0 x 116,0 mm (par enceinte)
  • Poids : 345 g (enceinte droite), 300 g (enceinte gauche)
  • Membranes : haut-parleur de gamme complète de 2″
  • Puissance : 2.2W RMS par enceinte
  • Rapport signal/bruit : 86dB
  • Réponse en fréquence : 50Hz – 20kHz
  • Alimentation : USB 2.0, 5V (1A)
  • Entrée : entrée ligne, Entrée auxiliaire (AUX-in), connecteur analogique stereo de 3,5mm
  • Elevated Wide Sound Stage inclus, avec un angle de 45°, pour une projection audio améliorée
  • Radiator passif inclus pour des basses améliorées
  • Garantie : garantie matérielle limitée à deux ans

 

L’intérieur de la boîte sa caractérise aussi par sa grande simplicité : on y trouve les deux enceintes, bien protégées toutes les deux, et une petite boîte trapézoïdale, contenant les seuls guides dont vous disposerez, à savoir la garantie papier et les informations relatives à la sécurité et à la réglementation. En guise de mode d’emploi très rudimentaire (et pour cause), vous trouverez un petit dessin en blanc sur fond noir sur un des rabats de la boîte. Enfin, vous aurez la lourde charger de décoller une protection plastique sur la partie brillante des enceintes pour profiter pleinement de leur design.

 

pebble-creative-unboxing

 

Design

 

Le modèle que nous testons correspond à la version noire et cuivre. Les enceintes, sphériques, sont en deux matières plastiques : une matière noire mate, qui semble solide et sobre, et une matière brillante, accentuant la forme courbe entourant le haut-parleur. Cette partie brillante est interrompue sur l’enceinte droite par le bouton pivotant permettant d’allumer et de régler le volume des enceintes, et une LED s’allumant lorsque les enceintes sont allumées (LED qui constitue peut-être le seul faux pas esthétique des Pebble par sa couleur verte). L’enceinte gauche arbore quant à elle fièrement le nom de la marque en couleur cuivrée.  La couleur cuivrée du haut-parleur ressort particulièrement bien sur le noir, et apporte une touche colorée appréciable. Si la forme sphérique n’est fondamentalement pas révolutionnaire, les enceintes n’en sont pas moins élégantes et esthétiques. Mon setup étant principalement noir, je dois admettre que les Pebble constituent un ajout à la fois discret et élégant.

 

pebble-enceinte-noir

 

Si les enceintes ne sont pas exactement légères, faisant de ces enceintes des enceintes plus fixes que mobiles, elles n’en font que gagner en stabilité. Chacune bénéficie d’ailleurs d’un patin anti-dérapant pour plus de stabilité. Les câbles sont fins et semblent bien attachés aux enceintes, mais l’on a parfois peur de tirer dessus. Cela pose un problème du fait d’une autre de leurs faiblesses : leur longueur. Ces câbles sont relativement courts : vous disposez ainsi d’à peine plus d’un mètre entre les deux enceintes. De même, les câbles Jack et USB ne mesurent eux-aussi qu’à peine plus d’un mètre (depuis l’enceinte jusqu’à la prise). Ces longueurs seront sans doute suffisantes dans la plupart des setups, mais elles ne laissent pas forcément beaucoup de marge, notamment dans les cas où votre tour est assez distante de l’endroit où vous aviez envisagé de positionner les enceintes. On notera au-dessus de ces câbles la présence d’un petit ajout sympathique, à la Kickers, à savoir une lettre indiquant s’il s’agit de l’enceinte gauche (L) ou droite (R). Toujours à l’arrière se trouve le radiator passif, lui aussi de bonne facture sur le plan esthétique, même si l’on est moins amené à le voir.

 

pebble-creative-details

 

Son

 

Lorsque je souhaitais écouter de la musique sans avoir de casque sur les oreilles, j’utilisais jusque-là mon casque, gentiment posé sur mon bureau, et dont je mettais le volume suffisamment fort pour être entendu. Autant vous dire que le passage aux Pebble ne m’a pas laissée indifférente. Outre leur design, il faut admettre que ces enceintes en ont dans le ventre. Une fois qu’on les a sélectionnées, du moins, puisque l’ordinateur (le mien en tout cas) gardait par défaut comme sortie de lecture mon casque. C’est un compromis à faire, du fait de leur simplicité d’utilisation, puisqu’elles fonctionnent sans software, simplement branchées en prise Jack.

J’ai testé ces enceintes dans différentes tâches : écoute de musiques aussi diverses que variées (pop, métal, électro, indie, opéra), visionnage de films, pratique vidéoludique. Évoquons l’évidence : vous n’aurez en aucun cas le surround sound de votre casque, ni même la qualité d’un système hifi de pointe. J’ai pour ma part limité l’utilisation des enceintes, dans le cadre de ma pratique vidéoludique, à des jeux dont le gameplay ne dépendait pas, de près comme de loin, du son. Exit, donc, les Skyrim et autres Borderlands où le son me servait d’indice spatial pour anticiper (ou du moins essayer d’anticiper) des événements (principalement des tirs ennemis).

Malgré ces quelques limitations propres à l’objet lui-même, qu’on ne peut donc pas fondamentalement lui reprocher, je dois reconnaître que j’ai été agréablement surprise. Le son est clair et les aigus ne saturent pas (voix comme instruments). Quant aux basses, dont le traitement était mis en avant par la marque, il faut reconnaître que c’est là encore convaincant. Cela n’égale pas les basses comme on peut les entendre et les ressentir dans un bon casque avec vibration, mais les performances des Pebble n’en sont pas moins honorables. Le fameux radiator passif mis en avant sur la boîte fait son office. J’apprécie personnellement les légères vibrations produites par les enceintes et diffusées par mon bureau, qui viennent, à la manière des vibrations dans les casques, mettre toujours plus l’accent sur les basses. Enfin, j’apprécie la puissance du volume, que l’on peut faire varier à souhait.

 

Conclusion

 

Les enceintes Pebble de Creative sont une réelle bonne surprise. Aussi belles que performantes, elles conviendront aux usages de tout un chacun, tant que l’on est conscience de leur positionnement sur le marché. Ce sont des enceintes de bureau qui se veulent esthétiques, sans pour autant sacrifier la qualité du son. Au prix de 24,99€ sur le site de Creative, c’est selon moi un très bon rapport qualité/prix pour ceux qui cherchent une bonne solution auditive à petit prix.

 

Audio
@Marine_Wqr

Doctorante en Traitement Automatique des Langues, je n'ai de cesse de chercher, sur tout et rien. Je cherche encore ce que j'essaye de trouver.

Cliquer pour ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus Audio