Au Computex 2018, InWin avait exposé son boitier 307 dot-matrix

 

C’est finalement sur la base du 309 que le lancement officiel va se faire cette année. Un boitier plus abouti mais avec un prix qui devrait s’approcher des 400 € tout de même. Au delà de son originalité procurée par une façade avant complètement personnalisable avec un affichage intégral de 144 pixels RGB, le 309 se distingue de son ancêtre 307 du Computex par une conception vraiment modulaire et un design un peu plus consensuel.

Le panneau avant du 309 est équipé de 144 superbes DEL adressables. Il existe un total de 12 modes d’éclairage intégrés et vous pouvez modifier rapidement chaque mode, ainsi que régler la luminosité à l’aide des boutons présentés sur le panneau d’E / S avant.

 

 

Le InWin 309 permet donc un montage classique de configurations complètes tout en bénéficiant d’un aspect sobre… avec l’originalité de la façade avant. Le design du 307 n’était clairement pas suffisamment sobre et ses teintes acidulées pouvaient sans doute refroidir ceux qui voulaient malgré tout un design plus passe partout.. Bref, InWin s’est donc lancé dans une sorte de synthèse entre l’originalité, le rétro et le côté pratique d’un vrai châssis haut de gamme.

 

Un « vrai » boitier pour des configs puissantes

Le soft livré avec le boitier permettra de pousser la customisation de la face avant au grès des humeurs.

Vous devriez regarder aussi ça :
Gamers Assembly 2021 : gros succès pour sa première édition hybride

 

 

Sur le reste du châssis, on est vraiment en présence d’un « vrai » boitier permettant de faire beaucoup de choses au niveau de l’intégration :

 

InWin 309 interne

 

InWin 309

 

[iframe src= »https://api.gamerprices.com/compare/product/digitalfactory?ean=4710474946877″ width= »80% » ]

Ailleurs sur le web

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.