Hardware

Test – Xiaomi Redmi 5 – Une bonne solution d’entrée de gamme ?

Rédigé par le

Test – Xiaomi Redmi 5 – Une bonne solution d’entrée de gamme ?

Ergonomie

 

En ce qui concerne l’ergonomie, on reste ici sur de l’éprouvé, du standard, du vu et revu. Cependant, on ne change pas une équipe qui gagne. On retrouve le système nécessaire pour faire fonctionner Android : deux boutons de volume, un pour déverrouiller le téléphone et le capteur d’empreintes. Un double appui sur le bouton de déverrouillage permet d’ouvrir l’appareil photo. Vous avez plusieurs choix de déverrouillage parmi le capteur d’empreintes, le schéma ou le code. Il n’y a pas de déverrouillage par iris ou reconnaissance faciale.

 

 

Le capteur d’empreintes digitales est bien placé, bien fini et réactif. Déjà, cela permet une prise en main rapide et active. La prise en main est assez bonne puisque l’appareil suit la plupart des codes déjà imposés par les cadors du marchés sur les années précédentes. Que ce soit avec la coque en silicone ou l’appareil à nu, il est agréable de le tenir en main puisqu’il est assez léger. Le haut-parleur en bas à droite n’est pas très ergonomique puisqu’il est bouché par la main lors d’une prise en mode paysage. Cependant, comme personne n’a encore trouvé une réelle solution à ce problème, on ne va pas leur jeter la pierre.

L’appareil se recharge en deux heures et la batterie est largement suffisante pour une utilisation légère. Cet aspect permet à l’appareil d’être fiable et toujours au taquet pour répondre aux besoins de son utilisateur. Il n’y a pas de rechargement sans fil, pas de NFC ou encore pas d’assistant intelligent. Tout cela est clairement dû au placement tarifaire du terminal qui ne permet pas de mettre en avant ces technologies coûteuses.

 

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8

Cliquer pour ajouter un commentaire
Plus Hardware