Affichage, Image et Télévision

[Le Coin Photo] Comment faire des photos du ciel étoilé ?

[Le Coin Photo] Comment faire des photos du ciel étoilé ?

 

II- Conditions Nécessaires

Si vous habitez en plein milieu de Paris, deux choix s’offrent a vous, soit vous vous déplacez a quelques dizaines de kilomètres de la ville soit vous oubliez tout de suite la photo de nuit. Pourquoi? La réponse tient en trois mots: La Pollution Lumineuse. En effet, cette dernière est un vrai fléau pour faire ce genre de clichés, c’est pour ça que si vous résidez en plein milieu de la campagne, estimez vous chanceux! Le deuxième paramètre a prendre en compte est la météo, si le ciel est complètement couvert, je suppose que vous ne verrez pas beaucoup d’étoiles! La carte ci dessous vous indique le niveau de pollution lumineuse en France, plus une zone est foncée, moins elle est polluée.

anim-cob21

De plus, la moindre humidité dans l’air accentue la pollution lumineuse, donc vérifiez bien la météo avant de commencer l’aventure!

Sans titre-1

Ici, les nuages ne gênent pas mais ils peuvent être indésirables dans certaines situations

Pages : 1 2 3 4 5 6

Voir commentaires (2)
2 Comments
  1. Loute

    11/05/2016 at 1 h 37 min

    Alors je fais aussi un peu de photo de nuit et je shoote avec un plein format (5Dmk2) attention quand même sur 2 points:

    – valeur 500 dans mon cas sur un 16-35mm Canon me retournerai 31sec d’expo mais par expérience je sais pertinemment que vue au ratio 1:1 au-delà de 15sec les traînées d’étoiles commencent à être prononcées. Trop pour moi, j’essaie de limiter à 13sec généralement.
    – Vous faites la mise au point sur l’infini en poussant la bague au maximum, effectivement c’est quelque chose qui m’a surpris sur le Samyang FishEye 12mm que j’ai acquis récemment (justement pour les voies lactées), les Samyang semblent faire la map « propre » sur l’infini quand on pousse la bague à fond, très pratique dans le noir. Sur tous les autres objos que j’ai pu tester (Canon, Sigma, Tamron), pousser la bague jusqu’au bout abouti à une image floue, le point d’infini est dépassé c’est ce que j’appelle en quelque sorte le point Chuck Norris.

  2. Ayorsis

    30/05/2016 at 16 h 42 min

    Article très intéressant! tu m’a donné envie de ressortir mon télescope pour faire de l’astrophotographie.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.