Business

Intel boucle une belle année 2015

Intel boucle une belle année 2015

Intel, plus grand fabricant de semi-conducteurs au monde fait le bilan de son année 2015. Malgré la hausse du dollar et les instabilités économiques de l’année passée, Intel maintient de très bons résultats pour l’année 2015.


Intel, toujours leader mondial

L’entreprise continue de mener la danse dans le monde des semi-conducteurs et il est quasiment certain que, malgré la hausse du dollar qui pénalise légèrement les exportations libellées en dollar, elle va continuer à maintenir son leadership et conserver son rang n°1, qu’elle maintient chaque année depuis 1992.

Ainsi, pour 2015, l’entreprise réalise un chiffre d’affaires de 55,4 milliards USD contre 55,9 en 2014. Plusieurs secteurs sont en croissance par rapport à 2014 :

  • Les ventes aux data-centers (+ 5%)
  • Les ventes relatives à l’internet des objets (+ 6%)
  • Les ventes de solutions mémoire non volatiles (+ 10%)

Par contre certains secteurs voient leur chiffre d’affaires en baisse par rapport à 2014 :

  • Les ventes aux clients grand-public (- 1%)
  • Les ventes relatives aux services et logiciels (- 3%)

Intel en 2015, rachat et développements

L’année aura été chargée avec l’énorme rachat d’Altera le 1er juin 2015 pour la somme de 16,7 milliards USD. Altera était alors un des leaders des circuit logique programmable. Ce rachat a légèrement impacté la très bonne marge brute du groupe qui s’élève à 62,6 % du chiffre d’affaires, en légère baisse par rapport à 2014.

Sur le plan de la R&D et du renouvellement de la gamme, le remplacement de la génération de processeur Haswell par la génération Skylake inaugure une gravure à 14nm. Nouveauté pour Intel depuis une dizaine d’années, la stratégie du tic-tac (sortie d’une nouvelle architecture puis d’une nouvelle finesse de gravure) est légèrement modifiée : du fait de la difficulté du passage en 10nm de finesse de gravure, une nouvelle architecture (Kaby Lake) sortira avant la sortie d’un processeur avec une finesse de gravure affinée. Le planning d’Intel est donc bien rempli pour 2016-2017 ! Ainsi, les dépenses de R&D ont augmenté de 2 % par rapport à 2014 et atteignent 20,1 milliards USD pour l’année 2015.

Enfin, sur le plan opérationnel, malgré une baisse du résultat opérationnel (en recul de 9% par rapport à 2014 à 14 milliards de dollars), le groupe maintient un très bon résultat net (11,4 milliards) avec un recul limité à 2 % par rapport à l’année précédente. Mieux encore : le résultat par action (2,33 USD) a progressé du fait de la baisse du nombre d’action entre 2014 et 2015.

Seul point qui nuance un peu l’optimisme quant à la situation de l’entreprise : la forte augmentation (+ 66%) de la dette (22,67 milliards USD) entre 2014 et 2015 du fait (notamment) de l’acquisition d’Altera. De ce point de vue, Intel rompt avec 3 années (2012,2013,2014) de stabilisation de la dette.

Alors que d’autres entreprises de semi-conducteurs connaissent un passage à vide (tel Qualcomm) ou de sérieuses difficultés (tel STMicroelectronics qui a annoncé des suppressions de postes), Intel a connu de très bonnes performances opérationnelles en 2015 et ses résultats financiers demeurent excellents (malgré une forte augmentation de la dette). Intel poursuivra-elle sur cette lancée en 2016 ? Réponse l’année prochaine…

 

Plus en détail dans le rapport annuel

Le rapport annuel d’Intel nous donne des informations intéressantes sur le développement actuel de l’entreprise : ainsi, on peut constater que le poids de la branche Grand-public décline au profit notamment de la branche Data-centers.

Intéressent aussi, Intel fournit un tableau assez complet de ses sites de productions et de la répartition qu’il effectue entre ces sites. Ce qui est intéressent, c’est du constater que l’entreprise, au 26 Décembre 2015, a encore une forte production aux sein des États-Unis, en Arizona, Oregon et Nouveau Mexique. Elle a ainsi, au cours de l’année 2015, aligné toutes ses usines sur un même standard de production tout en ferment son usine du Massachusetts, plus ancienne, expliquant aussi le maintien d’une bonne performance opérationnelle en 2015 malgré le contexte morose du marché du PC.


Informations légales et références

Les informations financières proposées dans cet article sont issues des documents de
références (ou 10-K) ou communiqués de presse portant sur l’année fiscale 2015 d’Intel disponibles sur :

Site des relations investisseurs d’Intel

Rapport annuel 2015 d’Intel

Ces informations sont non contractuelles, et l’auteur décline
toute responsabilité en cas d’erreur ou d’omission. Le lecteur ne
peut utiliser cet article et les données qui y sont contenues à des
fins d’investissement.

These informations are not contractual, and the author takes no responsibility
for any error or omission. The reader can not use this article and the data
contened herein for investment purposes.

Business
Cliquer pour ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus Business