AMD vient de publier ses résultats pour le troisième trimestre de 2015. C’est le cinquième trimestre d’affilée que le chiffre d’affaires se réduit.

Il est en fort recul par rapport à celui de la même période en 2014 : près de 25% de baisse, il dépasse à peine le milliard de dollars (1,061) contre 1,429 l’année dernière. Du côté de la performance opérationnelle, les résultats sont en recul : la marge brute a été divisée par deux et représente 23% du CA contre 35% l’année dernière. Le budget de R&D a aussi été réduit, tout comme les dépenses administratives et de marketing.

En réalité l’indicateur le plus marquant est la perte opérationnelle de 158 millions de dollars contre un résultat positif cette fois de 63 millions l’année dernière, signe du malaise chez AMD qui a ainsi annoncé ce mois-ci la réduction de 5% de ses effectifs dans le monde, sans licenciements forcés cependant.

Autre information : AMD a annoncé ce jeudi la formation d’une coentreprise avec le chinois Natong Fujitsu Microelectronics (NFME) qui va prendre une participation de 85% dans les sites d’AMD de Penang (Malaisie) et Suzhou (Chine) et versera à AMD 371 millions de dollars.

Des rumeurs insistantes de rachats circulent enfin de façon récurrente : récemment le fonds d’investissement Silver Lake Investments aurait engagé des discussions pour acquérir 25 % du capital d’AMD. Microsoft était aussi cité comme un acquéreur potentiel il y a quelques mois.

Vous devriez regarder aussi ça :
Une version RGB du Liquid Freezer II bientôt disponible

D’un point de vue commercial : AMD est aussi en difficulté, durement concurrencée par NVidia dans les GPU, écrasée par Intel pour les processeurs grands publics, AMD tente de nouveaux marchés (récemment le lancement d’une RAM DDR4 sous sa marque Radeon) et a réussi à s’implanter dans le marché des consoles de jeux en équipant notamment les dernières consoles sorties chez Sony (PS4) et Microsoft (Xbox One).

 

Ces informations sont non contractuelles, et l’auteur décline
toute responsabilité en cas d’erreur ou d’omission. Le lecteur ne
peut utiliser cet article et les données qui y sont contenues à des
fins d’investissement.
These informations are not contractual, and the author takes no responsibility
for any error or omission. The reader can not use this article and the data
contened herein for investment purposes.

Ailleurs sur le web

3 Commentaires

  1. C’est terrible ce qui leur arrive… Il y a dix ans, ils étaient au sommet de leur forme, et les voilà maintenant endettés jusqu’au cou !
    Qu’est-ce qu’ils ont foutu pour en arriver la? J’étais persuadé que le fait d’avoir leur implantations dans les consoles Sony et Microsoft allait les sauver, mais rien !

  2. Il est probable que la dégradation des ventes de PC depuis quelques années les a impacté, c’est un marché sous pression au jour d’aujourd’hui. La hausse récente du dollar n’a pas arrangé les choses probablement.

  3. Oui mais la chute des ventes de PC est principalement due à une diversification des plateformes informatiques : Tablettes, smartphones. Et ainsi, Intel a su s’adapter au marché en proposant des puces a consommation plus faible, et ainsi rester compétitif. Je pensais a certains core I3 intégrés à certaines Tablettes, aux processeurs smartphones, ils ont continué a cibler l’évolution par l’abaissement de la finesse de gravure, tout en développant des APUs pour leurs générations core Ix, mais avec le minimum de performance nécessaire.
    Je me suis demandé si AMD n’avait pas fait un mauvais pari en développant les APU A8, A10 etc. car a mes yeux, ils ne cible qu’un marché restreint !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.