Hardware

LG G3 : Test du flagship made in LG

LG G3 : Test du flagship made in LG

Depuis quelques années, les smartphones deviennent de plus en plus grands, faisant la part belle aux grandes diagonales d’écrans et aux résolutions les plus importantes. Galaxy Note, LG G2, Sony Xperia Z Ultra et désormais iPhone 6 Plus, le marché des « phablettes » est en pleine expansion malgré ses détracteurs qui leurs préfèrent les petits écrans plus préhensibles à une main.

Doté d’un écran « Quad HD » offrant une définition de 2560x1440p, le LG G3 bénéficie de l’écran ayant la plus grande densité de pixels au monde avec 538 ppp (pixels par pouce). D’un point de vue tarifaire, le G3 se positionne assez agressivement en dessous d’un S5 ou d’un Z2, à 570€ environ et c’est une plutôt bonne nouvelle, surtout face à l’iPhone 6 Plus et son tarif… »cheap » (ironie inside).

La fiche technique regroupe le meilleur de chez Qualcomm : un Snapdragon 801 à 2,5GHz et doté d’un GPU Adreno 330 capable de tout faire tourner à fond. L’APN est muni d’un capteur de 13mpx, une valeur habituelle dans le haut de gamme, mais ici LG mise sur un autofocus laser censé améliorer la rapidité avec laquelle le focus est effectué. A vérifier.

MAJ 20/02/2015 : On trouve le G3 à moins de 400€ en France. La version 32Go est introuvable chez les opérateurs et la plupart des revendeurs en ligne. Depuis son lancement, d’autres smartphones ont adopté la résolution Quad HD mais le LG G3 reste le smartphone avec la plus haute densité de pixel à ce jour.

 

 

 

Design et finitions

 

Design extérieur : sobriété

Sobriété, finesse

Plastique aspect métal brossé : c’est classe !

 

L’aspect extérieur est soigné et très sobre, les bandes grises sont visibles et soulignent la finesse des bords de l’écran de 5,5″. Une caméra de 2mpx est présente en façade de même qu’un indicateur LED RGB qui s’animera en fonction des notifications reçues. En réduisant les bords de l’écran, LG a amélioré la compacité de son smartphone qui semble être à la fois plus petit qu’un S5 tout en ayant un écran digne d’un Note 3 (5,7″). Une belle prouesse !

La coque arrière est toujours en plastique, on atteint donc pas la qualité d’un One M8. Mais le plastique est de bonne qualité : aspect métal brossé. C’est déjà plus flatteur que ce qui peut être trouvé sur les produits de Samsung. La coque est amovible, tout comme la batterie, et un port micro-SD est présent pour accroître le stockage. On voit enfin les boutons situés à l’arrière : volume et allumage, en dessous de l’APN et de son flash/autofocus laser.

Le LG est livré dans une boîte assez sympa contenant des écouteurs intra-auriculaires LG QuadBeats de très bonne qualité, avec des « bouchons » supplémentaires au cas-où votre morphologie ne soit pas adaptée.

Avec ces écouteurs on trouve un guide d’utilisation, un autre petit papier et c’est tout. On peut dire qu’au niveau packaging, LG s’est aligné sur ses concurrents avec le strict minimum. Mais on achète pas un smartphone pour sa boîte.

 

 

Ecran et interface

 

Le LG G3 sous Android 5.0

Le LG G3 sous Android 5.0

 

L’écran Quad HD est vraiment très beau, utilisant une technologie IPS. Il offre une densité de pixels inouïe jusqu’ici. Les couleurs sont assez contrastées et le rendu global est moins « tape à l’oeil » qu’un S5 et son écran AMOLED. Si je devais choisir entre l’écran du S5 et celui du G3, je choisirais celui du G3, plus naturel, moins contrasté et plus « fin » dans le réglage des couleurs. Au soleil l’écran du G3 se débrouille sans trop souffrir, bien qu’il ne puisse rivaliser avec la luminosité des écran Samsung.

Cependant, on peut se poser certaines question concernant la définition de cet écran, qui est peut-être inutile comparé aux habituels Full HD (1920x1080p). L’écran impacte-t-il l’autonomie ? Sans doute, mais c’est une prouesse et une innovation sur laquelle je ne cracherai pas étant donné le recyclage perpétuel qui a lieu dans ce milieu. Il m’a semblé que dans les jeux quelques saccades apparaissaient en raison de cet écran Quad HD, mais ce n’est pas trop marqué.

 

L’interface LG Optimus UI revue pour le LG G3 (Kitkat)

L’interface Optimus UI supportée par Androit 4.4 Kitkat a été largement revue et s’appuie sur un « flat-design » très en vogue à la manière d’iOS. C’est d’autant plus agréable considérant l’ancienne surcouche LG très chargée et peu ergonomique.

LG propose une fonction « smart tips » qui vous donne des conseils sur l’utilisation du téléphone. Enfin, LG Health est présent. L’application est moins aboutie que celle de Samsung et ne représente pas un grand intérêt. Que dire de plus sur l’interface ? Qu’elle est bien évidemment personnalisable pour ceux qui aiment trifouiller dans les paramètres. Si vous achetez l’étui Quick Circle (40€) vous pourrez utiliser certaines fonctions du G3 (sms, photos…) sans ouvrir l’étui. De plus, en effectuant une « double-tape » sur la parcelle non protégée par l’étui, l’heure s’affichera…utile pour ceux qui attendent la fin des cours !

MAJ : Le G3 a été depuis mis à jour vers la dernière version du système d’exploitation Android. Lollipop apporte en plus d’une interface « material design », les fonctionnalités supplémentaires qu’y a implémenté Google (voir l’article dédié à Android 5.0 Lollipop ; Android 5.0 : les nouveautés). L’onglet de notifications a été revu, le multitâche également, et globalement le smartphone est beaucoup plus fluide et réactif. Les saccades ont presque entièrement disparu. Attention cependant, la mise à jour initiale ne résolvait pas ces problèmes, mais le patch de Google récent a apporté en plus de ces améliorations, les touches propres à Lollipop (« retour », « home », « multitasking »).

 

 

Performances et Autonomie

 

AnTuTu Benchmark sur le G3

Epic Citadel est beau à pleurer

 

Avec un Qualcomm Snapdragon 801 à 2.5GHz et 2Go de RAM, le LG G3 s’avance dans le Top10 des smartphones les plus puissants au monde. En lançant Antutu benchmark, le G3 obtient un score de 35497 soit légèrement moins qu’un One M8 ou qu’un S5. Ces résultats viennent sûrement de l’écran qui « pompe » sans doute les ressources. Mais en jeu cela n’est pas perceptible en dehors de ces quelques saccades dont je vous ai parlé.

J’ai lancé également Epic Citadel qui utilise l’Unreal Engine et son rendu bluffe sur l’écran Quad HD. Il est digne d’une Xbox 360…peut-être. Toujours est-il qu’il obtient des résultats impressionnants sur ce bench : 60,4 FPS dans une résolution de 2392×1440.

En usage quotidien intense, le G3 s’en sort avec 1 journée et 10 heures de batterie. C’est acceptable mais pas génial. L’écran doit jouer en la défaveur de la batterie de 3000mA/h. L’avantage c’est qu’elle ne chauffe pas, au contraire de celle du S5 par exemple. On a donc pas l’impression de tenir un toast en pleine main.

MAJ : Avec Android 5.0, le G3 obtient un score de 40645 sous AnTuTu, une nette amélioration par rapport aux 35497 du G3 version Kitkat. Sous IceStorm Unlimited, il atteint un score de 15989 contre 11258 précédemment. Bien sûr on reste sur des benchmarks synthétiques. Mais en lançant Epic Citadel, la puce Snapdragon 801 caracole à 68.9 FPS contre les 60.4 du même appareil sous KitKat. Google aurait-il optimisé son OS plus en avant ? Le test de l’autonomie n’est hélas pas aussi concluant puisqu’on perd environ 1h de batterie. Carton rouge pour cela Bugdroid !

 

 

Photos

 

A contre jour, c’est encore acceptable. Mode HDR

La surexposition est bien gérée par le G3

Dans l’ensemble les couleurs sont réalistes et pas trop vives. On note une légère tendance à tirer sur des teintes rouges mais globalement le capteur de ce G3 s’en sort très bien. La prise de photo est ultra-rapide grâce à l’autofocus laser, étant en réalité un télémètre laser. Le seul reproche que l’on peut faire à cet APN c’est son contraste un peu terne.

Cet autofocus est un réel plus pour ceux qui prennent des photos d’objets mouvants ou pour ceux qui aiment prendre les oiseaux à leur envol…quoique cette fonctionnalité ne soit pas mise en avant par LG…bizarre.

 

Conclusion

 

LG avec son G3 propose une phablette très attractive et épurée. Un écran Quad HD 538ppp, un Quad Core surpuissant, un APN très honorable, une interface agréable et un prix inférieur à ses concurrents : le LG G3 est une valeur sûre et la sortie des nouveaux smartphones Apple pourrait engendrer une baisse encore plus importante de son prix : ouvrez l’oeil. On pourra reprocher le plastique toujours présent, une autonomie moyenne et un écran inutilement défini, ce que le G3 ne fait pas mieux que ses concurrents, il le fait pareil. C’est donc un smartphone convaincant pour ceux qui aiment les grands écrans.

MAJ : Après 4 mois d’utilisation et deux mises à jours majeure dont le passage à Android 5.0, le G3 demeure une valeur sûre et un « flagship » indéniablement puissant. Les amélioration d’Android 5.0 lui permettent même de glaner quelques point supplémentaires dans sa note finale. Si vous cherchez un smartphone haut de gamme à moins de 500€ avec un écran de 5.5 pouce très haute résolution, foncez ! Si vous possédez le G3, la mise à jour s’impose, vous nous remercierez pour le conseil…

Hardware

Etudiant mais passionné, fan de hardware et joueur PC, je suis dévoué à la cause des CPU, au combat des GPU et à la guerre du périphérique. Moi, c'est Kphaël

Cliquer pour ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus Hardware