Hardware

Android 5.0 : les nouveautés (feat LG G3)

Android 5.0 : les nouveautés (feat LG G3)

Android est devenu le système d’exploitation mobile le plus utilisé au monde, devant iOS. L’écosystème construit par Google est proposé à un large éventail de marques dont Samsung, Sony ou encore LG qui constituent les têtes de file. Android a pour lui sa capacité à être personnalisé à la fois par l’utilisateur final et les compagnies, qui ajoutent leur propre interface logicielle, la surcouche. Mais il manquait à l’OS mobile quelque chose qui lui permettrait d’unifier son image et d’apporter une expérience aussi fluide et agréable que iOS. La cinquième version d’Android, j’ai nommé Lollipop, est là, et elle va tout déchirer…

 

Fonctionnalités : pas de grands changements

Android Kitkat (4.4) était déjà bien fourni au niveau des fonctionnalités, avec en prime des améliorations de celles déjà disponibles. Volet de notifications enrichi et épuré, personnalisation toujours plus vaste. Là où Kitkat poussait l’optimisation des ressources, Lollipop est censé aller encore plus loin. Cette version ajoute le multicompte avec la possibilité d’en configurer un pour invité en plus des vôtres. Dans ce mode, il est possible de choisir quelles applications laisser à la disposition de l’utilisateur : sms ou appels.

Cette fonction permet de prêter son smartphone sans aucun souci à se faire sur vos données privées. Pour chaque mode un avatar personnalisable est disponible, facilitant l’ergonomie générale de cette nouveauté assez bienvenue.

A noter que sur certains smartphones comme le LG G3, l’activation du mode invité désactive la carte SD potentiellement installée lors du retour en mode « normal »…pas de soucis à se faire, il suffit d’aller dans les paramètres de stockage et de la réactiver.

La nouvelle version de cet OS propose aussi un mode d’économie d’énergie amélioré étant déclenché lorsque la batterie atteint un niveau prédéfini par l’utilisateur (15% de base). Bien que de nombreux smartphones modernes proposent cette fonctionnalité, le mode intégré de base avec Lollipop semble être des plus efficaces puisqu’il permet, sur le G3 de pouvoir bénéficier d’1h30 à 2h d’autonomie supplémentaire en usage normal (navigation web, sms, emails etc.)

 

Ergonomie : révolution esthétique 

Android 5.0 marque l’avènement d’une nouvelle charte graphique pour les développeurs. Bye bye l’austérité à la Kitkat, bonjour le flat-design à la sauce Google : le « material-design ». Largement similaire sur certains points à iOS 7 et 8, cette nouvelle esthétique du système entend donner une nouvelle image à Android par le biais d’optimisations des animations et du respect d’un langage esthétique propre.

Selon la « philosophie » du material design, chaque « entité » (oui les guillemets c’est cool) ou « surface » représentant une aire spécifique d’une application, a une épaisseur, malgré son apparence plate. Par exemple, les différents plans visibles à l’écran ne peuvent se mélanger les uns aux autres par effet de transparence, mais plutôt se superposer à la manière de cartes.

matdo

 

Le résultat est une approche plus poussée du flat-design et une impression de cohérence de l’interface de l’OS qui tranche avec les versions précédentes d’Android qui ne disposaient pas de charte graphique aussi poussée. Les effets d’ombres sont très subtils et les animations apportent une impression de fluidité grandement améliorée. Enfin, Android 5.0 permet à chaque application d’avoir sa propre identité surtout au niveau des couleurs.

Les modifications esthétiques ne s’arrêtent pas là. Le nouveau volet de notification a été entièrement revu : une apparence plus simple, des animations fluides et les notifications apparaissant sous la forme de cartes blanches, et également sur l’écran de verrouillage. Google propose aussi de désactiver les notifications partiellement selon leur importance ou intégralement durant une période indéfinie ou déterminée par l’utilisateur. Peu pertinente pour l’utilisateur « lambda », cette option est utile dans des usages professionnels uniquement.

20141219_195216

 

Le dernière modification concerne le multi-tâche qui a profité de la mise à jour pour prendre une robe plus « material design ». Les applications sont désormais elles-aussi des cartes que l’on peut scroller de haut en bas pour les supprimer d’un glissement du doigt vers les côtés. Sur le G3, l’immonde mode multi-tâche d’origine est enfin mis à la trappe et la version lollipop est vraiment plus agréable et intuitive.

 

Pour quels appareils ?

Les Nexus 6 et 9 de Google sont assurément les stars de Lollipop puisque conçus spécifiquement pour ce système. Le smartphone de 5.7 pouces vient clairement marcher sur les pieds d’un certain galaxy note 4 de Samsung qui lui devrait recevoir bientôt une mise à jour vers Android 5.0. Les autres smartphones haut de gamme devraient eux-aussi pouvoir être mis à jour. LG a surpris pas mal de monde en assurant le premier la migration sur son G3 (utilisateurs SFR jusqu’ici) en Corée puis dans le reste du monde.

 

Le Nexus 9 quant à lui est la nouvelle tablette haut de gamme de Google, équipée du surpuissant Tegra K1 dans sa version 64bits. C’est aussi la tablette la plus à même de se mesurer à l’excellent mais cher iPad Air 2 d’Apple. Ici google a l’avantage sur les tarifs (500€ pour 32Go contre le même prix mais en 16Go pour l’iPad Air 2). D’autres tablettes tournent aussi sous lollipop comme la shield de Nvidia.

Ainsi, l’essentiel du parc haut de gamme de produits android devrait être progressivement mis à jour, suivant la volonté des constructeurs et des opérateurs. Si vous êtes trop impatient, des ROMs existent et le processus de migration est relativement simple et rapide.

 

Lollipop est génial

De tous les systèmes d’exploitation mobiles actuellement disponibles, Lollipop représente le haut du panier. Certains trouveront iOS plus convaincant, mais l’incroyable tour de force de Google mérite d’être salué. Android est passé d’OS « bricolé » à challenger du système d’exploitation d’Apple sur le point si important du design, de la fluidité et de l’ergonomie. C’est une parfait mélange de ce qui fait qu’Android est si populaire et de ce qui rend iOS si classe.C’est un juste milieu, et surtout, c’est l’OS le plus abouti depuis le début du règne de Google. Le sentiment global qui se dégage de l’utilisation de Lollipop est celui d’une mouture « finie », et non d’une « beta » comme l’était Kitkat.

Après la longue et pénible prolongations des versions 4.X, Android 5.0 s’impose comme LE système d’exploitation mobile par excellence.

Hardware

Etudiant mais passionné, fan de hardware et joueur PC, je suis dévoué à la cause des CPU, au combat des GPU et à la guerre du périphérique. Moi, c'est Kphaël

Cliquer pour ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus Hardware