Après des essais pour transporter une version lite du Xbox Live sur Windows 7 Phone, Microsoft annonce officieusement qu’un service unifié regroupant Windows Live, Xbox Live et SkyDrive va voir le jour pour toutes ses plateformes. Ce service intégrera Windows 8 et sera en quelque sorte un pendant de l’Appstore d’Apple mais en ajoutant aussi ce qui se fait avec Itunes et Android : le partage de contenu et la mutualisation du stockage . En effet l’idée serait par exemple « d’acheter un film à un endroit et de le lire partout, d’acheter un jeu à un endroit et d’y jouer partout ».

Le principe est évidemment séduisant surtout sur sa dimension ludique où Apple ne peut absolument pas lutter pour le moment…

La plateforme Xbox Live bénéficie d’une forte crédibilité et est une source de recette importante pour MS. Les déboires de Sony sur ce domaine permettent aussi à MS de consolider son capital confiance dans le gaming et pourquoi pas de reprendre un peu la main sur le jeu sur PC.

Il reste cependant beaucoup de doutes à lever mais Microsoft n’a maintenant plus le choix : il est temps de reprendre la main !

Il faut aussi se rappeler qu’il y a quelques mois, Rahul Sood, le fondateur de Voodoo PC ( la marque pour les gros gamers sur PC ) à rejoint Microsoft avec de grandes ambitions.

Depuis de nombreuses rumeurs ont circulées : l’arrivée proche de Kinect sur PC, la compatibilité des jeux multijoueurs Xbox sur Windows 8 par l’intermédiaire du Live…dès l’arrivée de Rahul Sood au sein de Microsoft, beaucoup d’observateurs ( dont moi ) ont cru décrypter un regain d’ambition de Microsoft pour le PC comme plateforme de Jeux. Depuis cette annonce, Rahul prend sa feuille de paie chez Microsoft mais on attend une annonce fracassante…en vain. L’arrivée programmée de Windows 8 semble faire renaitre cet espoir

 

Vous devriez regarder aussi ça :
Test - In Sound Mind

Ailleurs sur le web

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.