Déballage du iROBOT Roomba Combo j5+ :

Sommaire

La réception du colis 

Notre exemplaire est arrivé directement de France et a été livré dans une boite cartonnée. Nous avons donc réceptionné un colis finalement pas très imposant. En effet, les dimensions sont de 443 x 365 x 353 mm. Première étape, s’assurer que les composants à l’intérieur de la boite sont bien protégés pour le transport. Bonne nouvelle puisque c’est bien le cas. L’aspirateur ainsi que sa base sont protégés dans un film plastique afin d’éviter les griffes. Le tout est calé ou protégé dans des boites cartonnées qui contiennent les différents accessoires. Vous n’avez donc aucune inquiétude à avoir sur l’arrivée à bon port de votre iROBOT Roomba Combo j5+.

Comme on peut le voir, les différentes faces reprennent des illustrations du Roomba Combo j5+ ainsi que les principales caractéristiques. C’est surtout le mode de vidage automatique du bac d’aspiration qui est mis en évidence.

Comme nous vous l’avons signalé, l’aspirateur et la station qui lui sert de base sont tous emballés séparément dans un plastique et protégés calés par les différentes boites en carton. Ce qui frappe directement, c’est que iROBOT a prévu des notices un peu partout, soit via des notices soit directement sur les cartons. C’est plutôt une bonne chose à condition de prendre le temps de les lire bien entendu. Dès l’ouverture, on tombe donc sur la notice d’installation rapide.

Le premier carton contient un filtre supplémentaire, une brosse latérale supplémentaire et le câble d’alimentation. Dans le second carton, vous trouverez une lingette de lavage en microfibre ainsi que le bac interchangeable Roomba Combo. iROBOT précise de réaliser la configuration du robot ainsi que d’effectuer une session d’aspiration avec le bac par défaut avant d’utiliser le bac pouvant contenir de l’eau.

Nous y reviendrons plus tard dans l’article, mais la configuration de notre Roomba Combo j5+ se fera via l’application iROBOT disponible sur iOS et Android. Lorsque les deux premiers cartons ont été enlevés, on distingue notre robot ainsi que la station Clean Base. Ici aussi, il faudra suivre les indications en retirant dans un premier temps le robot.

Maintenant que le robot est sorti de la boite, vous pouvez retirer à deux mains la station Clean Base.

 

Installation et tour du propriétaire

Nous avons repris notre structure habituelle d’article pour ce genre de produits mais au final, il n’y a rien à installer. Hormis le changement de bac selon le nettoyage que vous choisirez, le Roomba Combo j5+ arrive prêt pour le service ! Pour rappel, le filtre et la brosse latérale que nous avions dans les cartons sont des accessoires de rechange, merci iROBOT. Débutons donc avec l’inspection de notre robot. Esthétiquement, celui-ci est très réussi et donne une impression très qualitative.

Le Roomba Combo j5+ est doté de différentes technologies avec principalement :

  • Le Dirt Detect est une technologie brevetée capable de détecter les zones les plus sales et d’adapter le mode de nettoyage adéquat.
  • Un système d’exploitation qui lui permet de devenir plus intelligent chaque fois qu’il est utilisé. Les appareils apprennent tous seuls à améliorer leur système de navigation grâce à la création d’une cartographie intelligente. Ils peuvent mémoriser le nom de chaque pièce de la maison ainsi que la spécificité de leurs sols pour adapter le nettoyage approprié. Le système permet de définir les zones sans moquette ou tapis, afin d’éviter l’utilisation de la serpillère. Il permet aussi aux robots de reconnaître différents objets.
  • La fonction P.O.O.P. qui permet à notre robot d’éviter les déjections solides de vos animaux de compagnie et donc de vous éviter un nettoyage complet de votre robot en cas de tentative de nettoyage d’une petite catastrophe de votre chien ou chat.

Le Roomba Combo j5+ reprend le châssis et les fonctionnalités du Roomba j7+, tout en y ajoutant une fonction lavage. Le premier élément qui frappe aux yeux est la présence de la caméra qui servira notamment pour la cartographie de la maison ainsi que la reconnaissance d’obstacles grâce à une intelligence artificielle. Sur la partie haute se trouve un cercle qui s’illuminera ou clignotera afin de vous signaler la recharge ou l’appareillage lors de son installation. Les dimensions du robot sont de 87 x 338 x 339 mm pour un poids de 3,4 kilos.

L’autre partie essentielle est la zone dans laquelle vient s’insérer le bac à poussière. Une pression sur l’icône représentant une poubelle permet de déverrouiller le bac à poussière. C’est le modèle qui est installé par défaut et qui n’a comme seule fonction que d’être un bac à poussière. Il dispose d’un filtre interchangeable comme celui qui fait partie des accessoires de rechange. Pour information, le prix de ce filtre sur le site iROBOT vous sera facturé à 30 euros pour trois filtres supplémentaires.

iROBOT livre donc son Roomba Combo j5+ avec un second bac à poussière pouvant accueillir une serpillière ainsi qu’un réservoir d’eau pour l’humidifier et donc nettoyer plus en profondeur le sol. Vous aurez donc deux bacs et vous devrez jongler entre les deux selon vos besoins. Il dispose aussi d’un filtre et d’un réservoir d’une capacité de 210 ml. Il sera intéressant de voir si cela est suffisant pour couvrir tout le nettoyage de notre rez-de-chaussée. La serpillère doit venir se glisser sur l’encoche et ensuite elle se scratche sur le support. Elle n’est pas très épaisse et nous verrons si sur un sol non régulier, elle assure un contact parfait. Sachez que l’application sera capable de détecter directement le bac inséré dans votre robot.

Attardons-nous à présent sur la base de notre Roomba Combo j5+. Sur les photos ci-dessus, c’est le bac d’origine à poussière qui est installé. Tant que nous sommes à parler de ce bac, l’encoche verte est la zone par laquelle sera vidé le bac à poussière par l’intermédiaire de la station Clean Base. On identifie directement la double brosse verte fluo en caoutchouc multi-surfaces, héritée du Roomba j7+, et la brosse latérale. Le rôle de cette brosse latérale est de ramener les saletés vers le centre du robot afin d’être avalée par ce dernier.

On identifie aussi facilement la roulette multi-directionnelle placée sur la partie avant ainsi que deux roues crantées. Notre robot est équipé de pare-chocs frontaux qui lui permettent d’absorber les chocs et qui seront finalement utile lors de la cartographique de votre domicile. Par la suite, nous l’avons rarement vu se cogner contre des objets.

Vous devriez regarder aussi ça :
Tineco renouvelle sa campagne Trade Up !

En ce qui concerne la puissance d’aspiration, iROBOT reste très silencieux sur la valeur et nous ne sommes pas parvenus à la connaitre avec exactitude alors que d’autres marques mettent cette valeur en avant comme atout de leur robot. Idem pour la batterie où la marque ne spécifie uniquement qu’il s’agit d’un modèle Lithium-Ion.

 

La station Clean Base

L’autre élément essentiel est bien entendu la station d’auto-vidage Clean Base qui peut contenir jusqu’à 60 jours de débris. C’est le point fort de ce modèle iROBOT puisque la station Clean Base est capable de vider automatiquement le bac de poussière sans nécessiter votre intervention. En contre partie, la station utilise des sacs jetables pour une élimination facile sans dispersion de poussière. Cela a bien sûr des avantages et des inconvénients. Si vous êtes déjà équipé d’un robot ou d’un balai nettoyeur de sol, vous savez que le nettoyage du bac de poussières ou d’eau usagée n’est pas la tâche la plus chouette à réaliser. C’est donc ici une corvée de moins mais qui nécessitera l’achat de sacs vendus à 19,99 euros les trois.

La partie de gauche n’est là que pour accueillir un sac de rechange mais n’a aucune autre fonction. Le sac s’enlève et se remet très facilement. Vous l’aurez compris, il s’agit de sacs à usage unique.

Attardons-nous à présent sur l’encoche que l’on peut voir sur la rampe qui donne accès à la Clean Base est l’endroit par lequel sera vidé le bac que vous avez inséré dans votre Roomba Combo j5+. Les deux bacs disposent de cette fonction. On peut voir l’arrière de notre station Clean Base où vient de brancher notre câble d’alimentation. iROBOT a eu la bonne idée de prévoir un moyen d’enrouler le câble afin que celui-ci soit le plus discret possible, une excellente idée !

Accueil Blog

Aucun article à afficher