IRobot Roomba J7+ – Le robot aspirateur adaptatif

Nous avons déjà reçu plusieurs robots aspirateurs à tester. Que ce soit le X8 Hybrid de RoboVac ou le S6 MaxV de Roborock, le moins que l’on puisse dire est que les produits que nous avons testés ont été au niveau attendu. Nous testons aujourd’hui le Roomba J7+ de la marque américaine IRobot, dont nous avions déjà pu tester le robot de luxe Roomba S9+. Vendu 999 €, le robot aspirateur promet de hautes performances d’aspiration combinées à une application particulièrement intelligente et adaptative permettant au robot aux habitudes et besoins de l’utilisateur. Le Roomba J7+ tient-il toutes ses promesses ?Test IRobot Roomba J7+ - Présentation

Unboxing

L’emballage du Roomba S7+ est sans surprise après le test de son grand frère le S9+. IRobot reprend ses couleurs vertes et blanches classiques et installe le robot dans une boîte renforcée dont toutes les parties sont bien imbriquées. La boîte met, par ailleurs, en avant les principales qualités du robot. Son système d’auto-vidage ainsi que ses qualités d’adaptation à l’environnement sont mis en avant. À ce niveau, il ne reste plus qu’à déballer le robot pour le tester.

En plus du robot en lui-même et de sa base de chargement, la boîte du Roomba J7+ contient un manuel d’instructions, une brosse, un filtre et un sac de rechange ainsi que la prise secteur visant à le charger.

Élégant et sobre, le Roomba J7+ semble pouvoir intégrer sans problème une pièce à vivre. Si sa base devant garder des espaces de 1,2 m devant elle et 0,5 m sur les côtés fera en sorte que cette dernière ne puisse être cachée, elle ne jurera pas grâce à son élégance et sa discrétion.

Dans son design, le Roomba J7+ se présente comme un robot aspirateur classiques avec son format entièrement rond. Malgré cela, la marque semble avoir fait un bon travail au niveau des finitions. Sa robe noir mat donne du cachet à un appareil pas forcément fait pour être joli. La large zone en métal présente sur le dessus du robot agrémente un peu plus cette bonne impression visuelle. L’unique bouton du robot prend place sur le dessus et servira notamment pour lancer le nettoyage sans passer par l’application (vous ne vous en servirez que très peu).

On remarque directement le fait que le robot est particulièrement fin. Doté d’une caméra grand angle permettant de se passer d’un télémètre, le Roomba J7+ semble parfaitement adapté pour se faufiler dans tous les recoins de la maison.

Test IRobot Roomba J7+ - Une

Caractéristiques techniques

  • Autonomie annoncée : 120 minutes
  • Détection des obstacles
  • Création de mur invisible
  • Compatible Google Home
  • Poids : 3400 grammes
  • Couleur : Noir
  • Dimensions : 338 x 87 x 339 mm

Mise en place et application

La mise en place de la base et l’installation de l’application du IRobot Roomba J7+ se font sans problèmes. Le tout, détaillé dans le manuel d’instructions, est intuitif et connecter le robot à son téléphone se fait en quelques secondes. Dès sa mise en place et après sa première charge, le robot part créer une première cartographie de votre habitation. Les premiers points impressionnants de son utilisation sont alors mis en valeur.

L’application liée au Roomba J7+ permet en effet de personnaliser son utilisation au mieux. Son système de cartographie est très précis et adaptable. Dès son premier tour terminé, le robot vous remet son premier rapport contenant la carte des lieux. Il est ainsi possible de séparer les pièces afin d’adapter les futurs travaux du robot.

Test IRobot Roomba J7+ - Application historique 3

Le Roomba J7+ va, de plus, remettre un rapport précis de tous les obstacles rencontrés. Pour chacun d’entre eux, il est possible d’indiquer si l’obstacle est permanent et représente donc une zone à éviter pour le robot ou ponctuel, pour lequel le robot repassera donc la fois prochaine. Le tout est précisé via une photo prise par la caméra grand-angle du robot. Ce dernier est donc bien adaptatif et impressionne par ses possibilités de personnalisation.

L’application permet, par ailleurs, de gérer plusieurs paramètres afin d’encore personnaliser l’utilisation du robot. De sa récurrence de passage (un nettoyage « classique » demandera au robot d’aspirer simplement les lieux, un nettoyage « en profondeur » entraînera un double recouvrement des lieux) à une option de localisation, rien ne semble oublié.

Test IRobot Roomba J7+ - Application paramètres

Il est enfin possible de programmer les actions du Roomba J7+. Classique pour un tel produit, le robot de IRobot sait se différencier de la concurrence par sa reconnaissance des salles. En effet, il est possible d’adapter la programmation à une ou plusieurs salles suivant les envies de l’utilisateur. Dans les possibilités offertes par son application, le Roomba J7+ impressionne.

Test IRobot Roomba J7+ - Application programmation

Le Roomba J7+ en application

Ne dépassant pas 8,7 cm, les dimensions du Roomba J7+ lui permettent de se faufiler sous la plupart des meubles. De plus, le robot se déplace grâce à une caméra grand-angle lui permettant de se repérer dans l’espace et ainsi contourner les obstacles sur sa route, y compris les excréments de vos animaux de compagnie. Ce système de détection est impressionnant, un simple câble sur le sol sera détecté par le Roomba J7+ qui adaptera alors son itinéraire.

Test IRobot Roomba J7+ - Obstacle 1
Le Roomba J7+ se faufile sans problème

Malgré cette « intelligence », le robot apprend « à la dure ». En effet, dans le but de créer la carte de l’environnement, le robot se cogne à tous les meubles ou presque. Si ces contacts ne semblent pas abimer l’appareil, ils restent relativement violents et étonnent au départ. Pire, cette opiniâtreté montrée par le robot présente des points négatifs : un obstacle très léger (une poubelle vide par exemple) sera poussée par le robot.

Vous devriez regarder aussi ça :
Récap' cinéma : sorties du 18 mai 2022

Pour le reste, le Roomba J7+ navigue méthodiquement en effectuant des allers-retours bien précis pour n’oublier aucun recoin. S’il parvient à aspirer la grande majorité des saletés, l’unique brossette latérale du robot peut difficilement récupérer les éléments placés le long d’un mur, laissant des traînées derrière lui.

Les roues épaisses et adaptatives du robot lui permettent par ailleurs d’atteindre des lieux difficiles pour ses concurrents. En effet, le côté « moto-cross » du Roomba J7+ lui permet de grimper sur d’épais tapis sans problème. Si l’aspiration de l’appareil est alors décevante (surtout comparée à celle de son grand frère), les obstacles bloquant le Roomba J7+ sont décidément peu nombreux.

Test IRobot Roomba J7+ - Obstacle 2
Un tapis épais ? Aucun problème pour le Roomba J7+

Lorsque son programme d’aspiration est terminée, que le sac du robot est rempli ou que sa batterie ne lui permet plus de finir son programme, le Roomba J7+ rentre de lui-même à sa base. Il vide alors son sac dans celui de la base et se recharge. Le robot est définitivement autonome et intelligent.

Entretien

Comme tout robot aspirateur, le Roomba J7+ demande un entretien régulier. Comme indiqué dans le manuel d’instructions, il est indispensable d’entretenir et/ou remplacer plusieurs de ses parties régulièrement.

Le filtre incorporé dans le robot demande à être nettoyé toutes les semaines et remplacé tous les deux mois. Les roues et brosses doivent être remplacées tous les ans, enfin, les sacs sont à remplacer lorsque l’application le précise. Le tout est très simple d’utilisation (et, une nouvelle fois, bien aidé par l’application) mais revient rapidement cher.

En effet, dans la boîte du Roomba J7+, seuls une brosse latérale, un filtre et un sac de rechange sont proposés (soit, 4 mois d’utilisation régulière). Devant le prix du robot, les pièces de remplacement proposées déçoivent. Le prix du kit de remplacement est abordable (80 euros pour trois pièces de chaque), mais nous aurions apprécié plus d’effort sur le sujet.

Test

Si nous avons déjà bien mis en avant les possibilités de personnalisation et de programmation du Roomba J7+, ses performances d’aspiration sont acceptables, mais non optimales (surtout après avoir testé le S9+). Doté d’une capacité d’aspiration quatre fois inférieure à celle de son grand frère, le Roomba J7+ peinera à nettoyer des tapis épais et/ou moquettes épaisses. Malgré tout, pour toute autre surface, il est parfaitement adapté (surtout grâce à la possibilité de lui demander plusieurs passages si nécessaire).

L’autonomie du robot est par ailleurs impressionnante. Fatigant après près de deux heures d’aspiration, le Roomba J7+ effectuait le nettoyage de tout mon appartement (de 70m²) en moins d’une heure. Le robot se recharge en près de trois heures, il pourra donc sans problème effectuer les tâches journalières de tous pour peu que vous ne viviez pas à Versailles.

Le tout est effectué dans un relatif mutisme. Contrairement à son grand frère, le J7+ est très discret, mis à part son vidage dans la base rappelant les aspirateurs du siècle dernier (le vidage ne durant que quelques secondes). Les principaux bruits entendus sont finalement les « bonks » du robot contre les meubles rencontrés.

Il est de plus important de noter que IRobot a fait en sorte de rendre l’utilisation de son robot facile pour tous. Que ce soit pour l’installation de son application, l’utilisation de cette dernière ou encore l’entretien de différentes pièces du robot, le tout est très abordable et parfaitement expliqué.

Enfin, dans son utilisation quotidienne, il semble compliqué de trouver de gros défauts d’utilisation au robot. Si le fait de ne pas pouvoir avoir de retour-vidéo direct de la caméra peut décevoir lorsque ce dernier envoie des informations, la clarté de son application et son efficacité dans la majorité des situations font du Roomba J7+ un robot aspirateur impressionnant pour une utilisation normale.

IRobot Roomba J7+ – Conclusion

Vendu près de 999 Euros, le Roomba J7+ de IRobot impressionne sur plusieurs points. Son « intelligence » lui permettant d’adapter ses itinéraires, ses performances d’aspiration sur la plupart des surfaces, la facilité de sa mise en place et de son entretien ainsi que sa discrétion en font un robot aspirateur de premier choix pour une utilisation normale. Malgré tout, sa difficulté d’aspiration sur moquettes ou tapis épais et le faible nombre de pièces de rechange disponible (surtout à ce prix) le font rater la note maximale.

Or Award Vonguru

IRobot Roomba J7+
8 Le testeur
La communauté ( votes)
Pour
  • Bonnes performances générales
  • Design propre et « passe-partout »
  • Base de recharge dotée d'un système de vidange automatique
  • Cartes adaptatives en fonction des passages du robot et personnalisables
  • Application pratique et facile à prendre en main
  • Entretien facilité
  • Bonne autonomie
Contre
  • Encore cher
  • Peu de pièces de rechange fournies
  • Des « bonks » réguliers
  • Limité sur certaines surfaces (moquettes ou tapis épais)
Efficacité
Bruit
Design
Batterie
Rapport qualité/prix
Ce qu'on en dit Connectez vous pour noter
Classé par:

Soyez le premier à donner votre avis

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Voir plus
{{ pageNumber+1 }}

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.