iRobot Roomba S9+ : un aspirateur intelligent très haut de gamme

Récemment, nous vous avons présenté le robot aspirateur Eufy Robovac G30 qui avait su tenir ses promesses. Aujourd’hui, il s’agit d’un tout autre calibre. En effet, nous passons à la catégorie supérieure avec la marque iRobot. Le fabricant connu pour ses robots aspirateurs intelligent a mis au point un produit classé pour être ultra haut de gamme, vendu pour un prix maximum conseillé de 1 499 euros. Un prix conséquent qui se doit d’en avoir dans le ventre pour justifier son pesant d’or. Pour ma part, avant de démarrer ce test, j’ignorais qu’un produit aussi courant qu’un robot aspirateur pouvait valoir si cher. J’ai donc commencé à le déballer avec bon nombre d’attentes.

Déballage du iRobot Roomba S9+

L’appareil nous est envoyé dans un énorme colis, si ce dernier peut paraître un énième colis à mettre de côté, il s’agit en fait directement de l’emballage du robot. Ce dernier est délicatement entreposé dans une boîte renforcée. L’ensemble des cartons sont d’ailleurs imbriqué comme dans une sorte de Tetris pour que tout fasse un cube bien compact.

iRobot Roomba S9+
Un emballage robuste et solide

On va donc retrouver, en plus du module principal, une boîte d’accessoires. On y trouvera donc en rafale, une brosse, un filtre et un sac de rechange ainsi que la prise secteur visant à le charger. Bien installé au fond du carton se trouvera la base de chargement.

iRobot Roomba S9+
Quelques accessoires de rechange

Si en temps normal on s’attend à un petit socle, ici, on se retrouve avec une petite tour de 50 centimètres. En effet, ce dernier a une double fonction par rapport aux modèles classiques. Il va, en plus de charger votre appareil, vider le réservoir du robot et ce pendant une durée annoncée de six semaines. Passé ce délai, il faudra bien entendu changer le sac. À noter, un pack de 3 sacs (soit 18 semaines) coûte 19,99 euros.

iRobot Roomba S9+
Le sac est à changer toutes les six semaines

Enfin, on va pouvoir se focaliser sur le robot en lui-même. En plus d’être assez large, on dénote une hauteur assez importante. L’engin mesure donc une taille de 10 centimètres de haut. Ce qui peut s’avérer intéressant pour la partie réservoir de l’appareil. Mais qui va vite devenir gênant pour d’autres points qu’on abordera un peu plus tard. On notera de prime abord que le robot est équipé de différents capteurs pour aider dans ses déplacements.

iRobot Roomba S9+
Une rapide comparaison avec le Robovac Anker testé précédemment

 

Et au niveau mécanique ?

Le iRobot Roombat S9+ bénéficie comme ses petits frères d’une brosse en plastique souple modulable. Cette dernière, relativement épaisse, est conçue pour attraper une grande majorité des poussières et éviter de retrouver une masse informe de poils collés sur les brosses. La partie inférieure peut également, pour les plus aguerris, se dévisser afin de changer la batterie en cas de défaillance. Chose que nous ne conseillons pas bien entendu.

On retrouve sur le dessus bien évidemment le capot amovible afin d’accéder en cas de besoin au réservoir. Sur la partie supérieure droite vont se trouver les différents boutons d’actions, permettant, même sans application, de lancer un nettoyage ou simplement un repérage des lieux.

 

iRobot, une application pour votre robot-aspirateur

Puisque je vous le mentionnais, l’aspirateur se commande intégralement par le biais d’une application. Si vous êtes familier des produits de cette marque, vous connaissez sans aucun doute iRobot.

Cette application va vous permettre dans un premier temps de synchroniser votre robot avec le réseau de la maison. Par conséquent, il vous sera plus facile de le commander soit via votre téléphone, ou pour les plus connectés d’entre vous, un google home ou une Alexa.

L’installation se déroule assez rapidement et on passera plus de temps à mettre l’appareil à jour qu’à lire les diverses recommandations et explications du logiciel. Après donc ces quelques minutes, le Roomba se propose de lui même d’aller faire un premier tour de repérage. Chose que l’on recommandera les yeux fermés afin qu’il puisse se familiariser avec sa future zone de travail. Dans mon cas, il lui aura fallu pas moins de deux heures et une bonne dose de surveillance pour qu’il prépare enfin une carte digne de ce nom.

Qui a besoin d’une carte ?

Si celle-ci peut paraître anodine compte tenu du fait que votre aspirateur va suivre un paterne bien distinct, cela se révèle très utile au fil de son utilisation. En effet, vous n’avez parfois pas envie de le voir arpenter la totalité de votre habitation alors que vos chats se sont battus dans le salon. Il suffira donc de lui demander de passer un coup spécifiquement dans cette endroit et le tour est joué. Vous n’avez pas idée du nombre d’ordre que j’ai pu donner à ce pauvre robot via Alexa en l’espace d’une semaine.

iRobot Roomba S9+
Divisez votre plan et régissez la vie de votre petit robot

 

Soit dit en passant et fait très intéressant du logiciel, vous pouvez régir l’ensemble de son programme. Lui interdire des zones sur une carte interactive ou simplement lui dire où est sa zone d’action. Même si pour la deuxième partie, je n’ai pas bien saisi le principe compte tenu de la fonction principale de l’appareil…

On notera également que l’appareil peut se rappeler de plusieurs étages. Pour ce procédé on répète le processus d’exploration et une nouvelle carte interactive se crée. Il ne reste plus qu’à indiquer de quel étage il s’agit et l’appareil mémorisera de lui même.

 

Le nouvel ami de votre quotidien ?

Un nettoyeur en or

Si on doit commencer par les avantages de cet appareil, alors on démarrera sans conteste sur son efficacité. En effet, le Roomba S9+ se veut être un robot aspirateur soucis du détail. Il ne s’est pas passé une seule journée sans qu’il n’aspire mon domicile de A à Z sans laisser un seul poil. En le réglant automatiquement sur un passage quotidien à 9h30, j’ai presque fini par l’oublier. En effet, compte tenu de sa capacité à vider son réservoir seul, je n’ai pas à m’en préoccuper et le petit bonhomme fait son bout de chemin sans vous demander votre avis. Un gain de temps considérable dans une journée s’annonçant des plus productives.

Le second point est bien entendu que l’appareil va facilement reconnaître la quasi-totalité de son environnement et ce grâce à son expérience. Ainsi, il va toujours s’adapter et se rappeler des différents chemins qu’il a emprunté pour parfaire son efficacité. Combiné à son capteur optique, le Roomba S9+ obtient un vrai sens d’adaptation et saura se mesurer à vos envie de changement de décoration.

Dernier point et pas des moindres, nous l’avons déjà évoqué plus haut mais il est ô combien agréable de ne pas avoir un robot qui fait l’étendue de votre domicile quand vous ne souhaitez en nettoyer que 10 à 20%. Le fait de pouvoir lui donner des ordres précis offre au robot-aspirateur de chez iRobot une véritable plus value.

 

Autant de positivité amène forcément un mais

En effet, ce serait trop beau de n’avoir que des points positifs dans un produit et si pour 50% de ce qui va suivre, cela peut s’avérer subjectif, il y a tout de même un côté qui m’a pas mal chiffonné.

Pour le premier point à dépeindre, on va se baser en grande partie sur le bruit de l’appareil. Quand il est livré, ce dernier se met par défaut en mode ménage de printemps. Et autant vous dire que son moteur et sa capacité d’aspiration ne sont pas là pour plaisanter. Les décibels s’envolent rapidement et impossible de s’entendre penser tant qu’il reste de la poussière. Même si l’application propose un mode plus axé sur le silence, on en reste au même résultat. Le son reste très élevé et on a l’impression qu’un balai aspirateur est en cours de marche. La sonorité s’intensifie encore plus lorsqu’il retourne sur son socle et que le vidage du bac démarre. Remarque, pour ce point, ça permet de savoir quand il a terminé sa mission.

Le second point quant à lui va être bien plus dérangeant. En effet si on a tendance à se reposer un peu sur les capteurs de l’appareil, ils n’en restent pas moins surélevés d’au moins 10 centimètres par rapport au sol. La conséquence directe de ce choix obligatoire est que le Roomba S9+ ne voit pas les obstacles plats de quelques centimètres. J’ai par exemple une chaise haute pour ma fille qui est donc bien entendu avec un support relevé de quelques centimètres. Il ne s’est pas passé une journée sans que le Roomba et cette chaise règlent leurs comptes.

De la même façon lorsqu’il se retrouve sous une chaise où les pieds sont trop fins. J’aurais dû sans aucun doute filmer cette scène d’une grande intensité. Le robot a passé plus de 10 minutes à tourner sous les quatre pieds jusqu’à trouver une échappatoire à ce dilemme mécanique.

 

Que penser au final du Roomba S9+ ?

Si le produit de chez iRobot nous offre beaucoup d’avantages, il en reste quelques ombres au tableau qui m’empêche de comprendre la justification définitive du prix. On a certes affaire à un produit très efficace mais qui a encore des lacunes en matière d’apprentissage. J’imagine cependant que l’investissement d’une somme telle que 1 499 euros offre une pérennité dans le temps en terme de tranquillité, vous valant d’obtenir un domicile impeccable et ce même en ayant des journées ultra chargée. Si vous avez les moyens, je vous recommande de profiter les yeux fermés de ce produit. Sachant qu’il se met à jour régulièrement il va sans dire que vous disposerez toujours d’un assistant de pointe dans votre ménage.

Un VG d'or ! award

iRobot Roomba S9+
8 Le testeur
0 La communauté (0 votes)
Pour
  • Efficace et rapide
  • Excellente autonomie
  • Assistant vocal intégré
Contre
  • Intelligence artificielle perfectible
  • Bruyant
  • Déplace parfois les meubles
Efficacité
Bruit
Design
Batterie
Rapport qualité/prix
Ce qu'on en dit Connectez vous pour noter
Classé par:

Soyez le premier à donner votre avis

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Voir plus
{{ pageNumber+1 }}

 

Contenu en rapport

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.