Gaming

Test – Manette Revolution Pro Controller 3 de Nacon

Rédigé par le

Test – Manette Revolution Pro Controller 3 de Nacon

Nacon Revolution Pro Controller 3 – La nouvelle manette filaire de référence ?

 

On ne présente plus Nacon, filière autonome de l’entreprise française BigBen spécialisée dans les périphériques gaming. Créateurs de produits aussi variés que des souris, des casques, des claviers ou même des fauteuils gaming, Nacon a su se faire un nom principalement grâce à ses manettes PC/PS4. Après une Revolution Pro Controller 2 qui avait beaucoup plu à la rédaction, nous avons eu la possibilité de tester sa descendante dont nous annoncions la sortie il y a quelques mois : la Revolution Pro Controller 3 (RPC3).

Unboxing

La boîte contenant la RPC3 est classique mais s’attelle à mettre en avant les qualités de la manette. Si le recto de la boîte reste sobre en présentant la manette et ses principales caractéristiques (manette filaire, joysticks asymétriques, dotée de modes programmables), le verso nous présente plus précisément les propriétés de la manette en insistant sur les améliorations que Nacon lui a amené par rapport à sa version 2. La boîte est simple et dotée d’un design très sobre, mais on ne peut targuer Nacon d’un manque de précision. Toutes les caractéristiques de la manette sont présentées rapidement.

 

 

À l’ouverture, j’ai été très agréablement surpris par l’attention donnée par Nacon à sa manette. En effet, tous les produits sont présentés de manière efficace dans une pochette au design soigné. La manette est accompagnée de rapides manuels d’instruction (il faudra se diriger vers le site du constructeur pour télécharger un manuel d’utilisation relativement complet… Nous y reviendrons), de son câble, d’une lingette ainsi que d’une boîte contenant les différents poids qui pourront être utilisés afin d’alourdir la manette. Sobre et efficace, le contenu tenant entièrement dans la pochette permet à la manette d’être très facilement transportable.

 

Caractéristiques techniques

Nacon reste sur son site très général quant aux caractéristiques techniques de la RPC3.

Informations générales

  • Compatibilité : Windows/PS4 (le logiciel étant également utilisable sur Mac OS X)

Interface

  • Connexion : câble USB-C / USB détachable
  • Câble inclus : oui
  • Longueur du câble (cm) : 300
  • Logiciel : oui
  • Prise casque : oui

Ergonomie

  • Position des joysticks : asymétrique
  • Profils : oui
  • Boutons programmables : oui
  • Rétro-éclairage : RGB
  • Indicateur du numéro de joueur en LED : oui

 

Nacon Revolution Pro Controller 3 – Prise en main et logiciel

La première prise en main de la manette est très agréable. À l’instar de sa prédécesseuse, la RPC3 est plus grosse qu’une manette DualShock 4 classique la rendant bien plus plaisante en main. Ayant déjà eu une RPC2 en main, on remarque d’emblée les évolutions apportées par Nacon et on comprend rapidement que ces dernières sont une bénédiction pour le joueur. Fini la croix directionnelle que je trouvais très imprécise, Nacon revient à une croix directionnelle classique mais proposant toujours huit directions. Les grips situés à l’arrière permettent une bonne accroche et si la manette pourra être difficile à appréhender pour des enfants étant donnée sa taille, je n’ai eu qu’une hâte : la tester dans différents jeux.

 

 

Le logiciel téléchargeable sur le site de Nacon permet toute forme de personnalisation, ou presque. Si lire le manuel d’instructions est plus que conseillé pour un néophyte de ce genre de logiciels tel que moi, on comprend rapidement la grande profondeur de fonctionnalités que ce dernier propose. Nacon laisse en effet une grande marge de manœuvre au joueur afin d’adapter les réponses de la manette à sa façon de jouer et/ou aux différents jeux auxquels il sera confronté. Le logiciel permet de créer plusieurs profils différents (profils que vous pourrez partager. Vous pourrez ainsi télécharger les profils d’autres joueurs aisément) interchangeables très rapidement.

 

 

Pour chacun de ces profils, vous aurez la possibilité d’entièrement remapper votre manette, de modifier la courbe de réponse et la zone morte des joysticks, configurer la réactivité des gâchettes L2 et R2, voire même régler le rétroéclairage autour du joystick droit. Vous pourrez également assigner des touches aux quatre boutons de raccourcis situés à l’arrière de la manette (même si ce dernier point est très facilement et rapidement paramétrable en plein jeu même sans être connecté à un PC). Si certains détails les plus techniques de ces paramétrages étaient au départ quelque peu obscurs pour moi, Nacon a eu la très bonne idée de créer plusieurs vidéos d’explication sur le sujet sur leur page YouTube.

 

En résumé, voici les possibilités offertes par le logiciel :

  • Régler des paramètres des joysticks gauche et droit (indépendamment).
  • Changer des fonctions assignées à toutes les touches (mis à part les touches PS, Share, Options et le pavé tactile).
  • Assigner des touches aux quatre boutons raccourcis.
  • Créer et charger jusqu’à quatre profils personnalisés.
  • Régler des paramètres des gâchettes L2 et R2.
  • Ajuster l’intensité des vibrations des poignées droite et gauche indépendamment.
  • Régler le rétroéclairage autour du joystick droit.

Test

Dès les première parties, certaines des qualités de la RPC3 sautent m’ont « sauté aux mains ». En comparaison avec une manette PS4 classique, les boutons plus larges et plus rapprochés permettent d’éviter de grands mouvements de pouce quand les sticks plus hauts permettent une précision accrue, notamment lorsque j’ai joué à des FPS. Les gâchettes R2 et L2 répondent parfaitement et savent s’adapter au jeu de par leur possibilité de personnalisation. On s’amuse donc à tester les différentes configurations pour les gâchettes et joysticks (ainsi que les différents poids) afin de trouver la plus adaptée à sa façon de jouer. L’asymétrie des joysticks rend les FPS consoles bien plus ergonomiques (je ne comprends toujours pas pourquoi Sony s’entête avec ses joysticks symétriques). Enfin, le fait d’avoir quatre nouveaux boutons laissent au premier abord rêveur.

 

 

Ces boutons raccourcis (sobrement nommés S1, S2, S3 et S4) montrent malheureusement rapidement leur limite. Ces derniers étant placés afin d’être utilisés via vos annulaires et auriculaires m’ont rapidement laissé des crampes aux doigts. Le manque d’habitue ai-je pensé au début. Malheureusement, je me suis rapidement fait à l’idée que ces boutons n’étaient pas forcément très pratiques et je ne m’en suis finalement servi que très sporadiquement. D’autre part, Nacon est fier d’annoncer ses boutons R1 et L1 associés à des interrupteurs Omron (constructeur français réputé entre autre pour ses souris), malgré tout, ils déçoivent. Chaque activation déclenche un clique faisant tâche devant les autres qualités de la manette et le rebond sur ces boutons n’est pas franchement agréable.

Le fait de pouvoir passer d’un profil à l’autre rapidement en plein jeu est un point fort indéniable de la RPC3. Mieux encore, pouvoir reconfigurer les boutons raccourcis en plein jeu est fort appréciable et augmente encore la sensation de personnalisation complète de la manette. Si on regrettera la possibilité d’utiliser la manette sans fil (surtout au moment de se lever pour allumer sa PS4 !), le câble de 3 mètres m’a largement suffi pour jouer dans n’importe quelle configuration.

 

Nacon Revolution Pro Controller 3 – Conclusion

Très agréable à prendre en main, permettant une personnalisation quasi infinie et dotée d’améliorations non-négligeables (la croix directionnelle de la RPC2 est enfin oubliée !), la Revolution Pro Controller 3 de Nacon tient ses promesses. Si certains choix techniques sont discutables (les boutons L1 et R1 d’un autre temps, des boutons raccourcis faits pour les contorsionnistes de doigts ou encore la disparition du bouton permettant de régler le volume) et que le manque de certaines fonctionnalités telles que des sticks amovibles ou la possibilité de s’en servir sans fil ne permettent pas à la RPC3 d’être exempt de défauts, la dernière-née de chez Nacon est une bonne manette, disponible à moins de 100 euros, qui sait s’adapter à toutes vos configurations de jeu que ce soit sur PC ou PS4.

 

Nacon Revolution Pro Controller 3
8 Le Testeur
0 La communauté (0 votes)
Pour
  • Une manette et une pochette designs
  • Une prise en main agréable
  • Enfin une croix directionnelle digne de ce nom.
  • Des sticks directionnels très plaisants et précis.
  • Une personnalisation accrue et pratique.
  • Une manette légère et adaptable.
  • Compatibilité PC/PS4.
Contre
  • Logiciel peu intuitif au premier abord.
  • Des boutons L1 et R1 rapellant les belles heures de la Super-Nintendo...
  • Des boutons raccourcis pas vraiment pratiques.
  • Pas de possibilité de sans-fil.
Design et Look
Fonctionnalités
Ergonomie
Performances
Rapport Qualité / Prix
ce qu'on en dit Connectez vous pour noter
Classé par:

Soyez le premier à donner votre avis

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Voir plus
{{ pageNumber+1 }}
Cliquer pour ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.