Withings dévoile sa montre connectée ScanWatch à l’occasion du CES 2020

 

Withings, marque française spécialisée dans les objets connectés, vient de profiter du CES (Consumer Electronics Show) 2020 qui se tient actuellement à Las Vegas sa toute première montre médiale, la ScanWatch. Cette dernière est en effet capable de détecter les troubles du rythme cardiaque, mais aussi les symptômes d’apnée du sommeil. En septembre dernier, l’entreprise avait dévoilé la Move ECG, une montre connectée capable d’effectuer un électro-cardiogramme. ScanWatch reprend les mêmes caractéristiques que cette dernière, si ce n’est qu’elle peut également détecter la fibrillation auriculaire et les apnées du sommeil.

 

Scanwatch Withings

 

De plus, on apprend qu’elle est aussi porteuse d’un capteur de saturation du sang en oxygène. Scanwatch serait ainsi capable de quantifier le taux d’oxygène sanguin afin de détecter un éventuel manque d’oxygène, un phénomène relatif à l’apnée du sommeil, qui peut vite s’avérer dangereux. Cette dernière fonctionne via l’application santé connectée Withings Health Mate sur iOS ainsi que sur Android. Côté autonomie, on nous promet 30 jours consécutifs. Quant à son design, il reste essentiellement le même que ses prédécesseurs : sobre et classique. Son cadran en verre saphir étanche à 50 mètres de profondeur est analogique et non numérique. On y retrouve également un petit écran noir et rond donnant des indications sur le rythme cardiaque, le nombre de pas ou d’autres fonctionnalités de mesure.

Vous devriez regarder aussi ça :
Test - Lunettes Fauna Memor Havana

La ScanWatch sera commercialisée en Europe dès le deuxième trimestre 2020 et ce en deux modèles : cadran de 38 mm et de 42 mm, deux coloris : noir ou blanc et 3 bracelets : plastique, cuir ou acier. Côté prix, il faudra compter entre 249,95 € et 299,95 €.

Ailleurs sur le web

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.