Hardware

Test – OC avec le waterblock EK VECTOR RADEON RX 5700 XT RGB

Rédigé par le

Test – OC avec le waterblock EK VECTOR RADEON RX 5700 XT RGB

Tenir au frais votre RX 5700 XT avec le waterblock EK VECTOR RGB

 

Cette article fait suite à celui que nous avons consacré à la carte graphique AMD RX 5700 XT (lien). Cette carte nous a laissé une excellente impression mais nous voulions savoir ce que pouvez apporter en terme de température l’ajout d’un waterblock. EK a donc eu la gentillesse de mettre à notre disposition un exemplaire du EK-Vector Radeon RX 5700 XT RGB.

 

Le EK-Vector Radeon RX 5700 XT RGB en détails

La société EK dispose dans sa gamme de plusieurs références afin de tenir au frais les RX 5700 et RX 5700 XT. Nous avions fais la demande pour le waterblock « Special Edition » dont nous vous parlions ici, mais c’est une version différente que nous avons reçu. Il s’agit du waterblock EK Vector Radeon RX 5700 XT RGB en version nickel plexi. Il s’agit d’un waterblock complet qui se charge aussi de tenir au frais les 8 Go de mémoire GDDR6 ainsi que l’étage d’alimentation. La finesse de gravure de la puce AMD et sa surface réduite permettent un refroidissement optimal. La base du waterblock est en cuivre avec un finition en nickel réalisée par galvanoplastie. La partie supérieure est en acrylique.

 

 

Ce waterblock dispose d’un rétroéclairage RGB compatible avec toutes les technologies de synchronisation RGB des principales marques de cartes mères. EK nous a aussi fournit une backplate arrière de couleur noir. Sachez qu’il vous est possible de conserver celle d’origine qui nous semble encore plus belle. L’avantage de la backplate de EK, c’est qu’elle dissimule l’arrière du GPU, pour ceux qui préfère des lignes plus épurées. De plus, elle est fournie avec des pads thermiques afin d’optimiser l’évacuation de la chaleur. On retrouve aussi dans le bundle du waterblock une équerre « un slot » qui remplacera celle d’origine.

 

 

Enfin, vous disposez d’une entrée/sortie sur les deux faces afin d’organiser au mieux votre circuit liquide. N’oubliez pas que les embouts ne sont pas fournit avec le waterblock.

 

L’installation du EK-Vector Radeon RX 5700 XT RGB

EK ne propose désormais plus de notice papier dans un but écologique. Nous ne pouvons que saluer cette initiative. Vous pouvez directement la télécharger sur leur site.

 

 

Débutons l’installation du waterblock en retirant les six vis de maintien de la backplate de notre RX 5700 XT. Une fois celle-ci ôtée, il faudra s’attaquer aux autres qui maintiennent la chambre à vapeur, le ventilateur ainsi que la croix au niveau du GPU. Nous vous conseillons lors du démontage d’une carte graphique d’utiliser des boites afin de ranger directement les vis. L’idée est de ne pas en perdre.

 

 

Une fois le système de refroidissement complètement retiré, veillez à ce qu’il ne reste aucun pad thermique sur le PCB. EK libre dans son bundle de nouveaux pads thermique. Ceux-ci ont une épaisseur de 0,5 ou 1 mm et se place selon le schéma ci-dessous. Attention, de part et d’autre de ceux-ci se trouvent un film de protection à retirer. Si vous l’oubliez, aucun échange thermique ne se fera. Sur la face « collante », il est transparent et de l’autre côté, bleu.

 

 

Voilà, le PCB est prêt et nous allons pouvoir attaquer la mise en place du waterblock ! EK fournit les vis ainsi que les rondelles à utiliser pour le montage. Si vous avez opté pour une nouvelle backplate, n’oubliez pas de laisser les six emplacements vides afin de venir la fixer. Comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessous, EK prévoit aussi des pads thermiques qui se placeront entre l’arrière du PCB et la backplate. Il ne nous reste qu’à visser deux embouts et deux bouchons avant de débuter le remplissage !

 

 

LA CONFIGURATION UTILISÉE POUR LES TESTS

Si vous êtes un fidèle, vous savez que je viens de mettre à jour ma principale configuration de tests, si vous voulez en savoir plus, tout se passe ici. Voici la nouvelle configuration que j’ai utilisé pour le test de cette carte graphique :

  • Carte mère : EVGA Z390 DARK
  • Processeur : Intel i9 9900K à 5 GHz (50×100 MHz) 1,21 V
  • Mémoire : GSKill 2 x 8 Go Trident Z à 4200 MHz
  • Carte graphique : AMD RX 5700 XT
  • Système de refroidissement : EK Velocity + radiateur de 360 mm
  • SSD : Western Digital Black SN750 500 Go + radiateur EKWB
  • Alimentation : Corsair AX1600i (merci Corsair France)
  • Pâte thermique : Grizzly Kryonaut
  • Système d’exploitation : Windows 10 64 bits
  • Écran : Asus PG27UQ (merci Asus France)

 

 

L’idée de ce passage sous froid est de mettre en évidence les différences de températures aux fréquences stocks et en overclocking. Ces mesures nous permettront par la suite de comparer avec les versions RX 5700 XT customs.

 

Températures aux fréquences d’origine et avec l’overclocking automatique

Nous allons donc comparer les températures sous deux benchmarks : Fire Strike et Time Spy. L’idée est de voir les différences de température des différents composants du PCB entre le système d’origine et notre waterblock EK. Dans ce tableau, vous retrouverez les tests aux fréquences stocks ainsi qu’avec l’overclocking automatique du GPU via les drivers AMD (voir cet article).

 

 

Comme on peut s’en rendre compte, le système de refroidissement liquide se montre plus performant en terme de températures. Les chutes sont vertigineuses et touchent tous les composants avec des écarts allant jusqu’à 28 °C.Mais à y regarder de plus près, c’est aussi le cas pour la fréquence max du Boost. Avec le système de refroidissement liquide, aux fréquences d’origine, nous gagnons 564 points à Fire Strike et 161 à Time Spy. Nous avons faits les mêmes constatations avec l’overclocking automatique.

Il sera très intéressant de comparer à ces résultats de températures avec les futures cartes customs.

 

Et si on dépassait cette limite de 2100 MHz avec MorePowerTool ?

Inutile de spécifier que pour nous, afin d’utiliser le logiciel « MorePowerTool » dont nous allons vous parler, vous devez utiliser un système de refroidissement liquide ! Si vous avez lu attentivement notre article sur l’AMD RX 5700 XT, vous savez que nous n’avons pas pu dépasser la fréquence Boost de 2100 MHz. Il s’agit d’une limite placée par AMD comme pour la tension qui ne peut dépasser les 1,20 volt.

Nos confrères de Tom’sHardware ont partagé le logiciel MorePowerTool permettant d’outrepasser les limites imposées sur les cartes AMD RX 5700 et RX 5700 XT. Ce logiciel est l’œuvre de hellm, membre de la communauté Igor’s LAB. Avant toutes choses, il s’agit d’overclocking et comme dans tout overclocking, il existe un risque à prendre en compte.

L’utilisation de ce logiciel comporte un risque puisqu’il permet de modifier très facilement les fréquences maximales, les tensions, la vitesse du ventilateur, … ce qui risquerait d’entraîner un mauvais fonctionnement de votre carte voire des dégâts irréparables. Le logiciel « MorePowerTool » vous simplifie la vie en modifiant lui même la base de registre et vous éviter ainsi de devoir le faire manuellement. Nous avons donc testé rapidement ce logiciel afin de voir si les modifications étaient bien prises en compte. Nous n’avons bien sur pris aucun risque et nous nous sommes restreints, dans un premier temps, à augmenter la limite de puissance à 70% ainsi que la fréquence Boost à 2200 MHz. L’idée est de voir si nous parvenons ainsi à passer au-dessus de 2100 MHz.

 

 

Les premiers tests ont été concluant et nous ont permis de franchir les 2100 MHz. Après quelques modifications, nous avons encore gagné quelques megahertz. Au final, en utilisant ce logiciel, nous sommes parvenus à atteindre une fréquence Boost max de 2168 MHz sous Fire Strike et de 2184 MHz sous Time Spy. Ce logiciel est donc rudement efficace et nous avons hâte de pouvoir le tester sous froid !

 

 

Pour terminer, voici un tableau récapitulatif des gains que nous avons pu observer lors de l’overclocking de notre exemplaire de la RX 5700 XT. Le seul bémol reste la montée en fréquence de la mémoire qui n’est pas chose évidente et qui pourtant, aurait eu un impacte positif sur les gains. J’ai parfois pu, sous watercooling, monter à 1900 MHz mais pas de manière stable. La carte dispose d’un réel potentiel et espérons qu’il en sera de même sur les cartes hauts de gamme.

 

 

Le mot de la fin

Cette AMD RX 5700 XT est vraiment une chouette carte pour l’overclocking et surtout avec le logiciel « MorePowerTool ». En ce qui concerne le waterblock EK Vector, une fois de plus, EK nous gratifie d’un excellent produit. L’installation se fait en un tour de main et ne vous prendra qu’une dizaine de minutes. En termes de performance, les graphiques parlent d’eux mêmes et chaque composant du PCB en bénéficie. Avec ce waterblock, nous avons gagné 28 °C face au système de refroidissement de type blower pour la température du GPU. Si vous disposez d’une carte de référence, pas de doute, ce waterblock est fait pour vous. L’autre point à prendre en compte est la chute des nuisances sonores !

Maintenant, nous verrons ce que les cartes customs apportent comme bénéfices sur les températures mais rien ne remplacera dans tous les cas le refroidissement liquide. Nous avons donc décidé d’attribuer un Vonguru d’or à ce waterblock qui est disponible au prix de 132 euros sur le site de la marque.

 

 

N’hésitez pas à réagir et à nous laisser vos impressions dans les commentaires ci-dessous.

 

Waterblock EK Vector RX 5700 XT RGB
9 Le Testeur
0 La communauté (0 votes)
Pour
  • qualité des produits EK
  • facilité d'installation
  • l'absence de manuel (coté écologique)
Design
Qualité de Fabrication
Performances
Nuisances sonores
Rapport qualité / prix
ce qu'on en dit Connectez vous pour noter
Classé par:

Soyez le premier à donner votre avis

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Voir plus
{{ pageNumber+1 }}
Voir commentaires (2)
2 Comments
  1. Aquafinapure

    2019-08-19 at 16 h 06 min

    J’attendais votre test avec impatience de ce waterblock. Mais le prix du bloc avec le prix du radiateur et des câbles et de la pompe, est-ce qu’on ne dépasse pas le prix de la carte graphique? Pour un gain de 11%, je ne saisie pas trop l’intérêt, sans parler de l’instabilité de cette carte depuis sa sortie. Est-ce qu’il n’est pas préférable de se procurer une carte graphique supérieur et mieux ventilée dès le départ?

  2. Alexandre Cordier

    2019-08-19 at 16 h 16 min

    Bonjour Aquafinapure. Effectivement, le passage a un système de refroidissement liquide demande un investissement. Maintenant reste à voir ce que vous désirez, le waterblock permet un refroidissement optimale ainsi que des nuisances sonores revues à la baisse. La RX 5700 XT s’est montrée de mon côté parfaitement stable. Reste à voir si l’overclocking sur les cartes customs se montrera supérieure. J’ai hâte de recevoir un exemplaire custom afin, justement, de pouvoir comparer les températures face à la carte de référence et au watercooling.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus Hardware