Brèves

L’étrange rachat de la compagnie Ineda Systems par Intel

L’étrange rachat de la compagnie Ineda Systems par Intel

Intel absorbe Ineda Systems

 

Nous apprenons le rachat de la petite compagnie indienne Ineda Systems par le géant bleu Intel. Pourquoi cette nouvelle n’est-elle pas passée inaperçu ? Tant les activités de Ineda Systems sont éloignées du développement de circuit graphique. Pourquoi un grand nombre de pigistes anglophones et français sensible au copier/coller impulsif semble le présumer ?

Pour la petite histoire, Ineda Systems fut fondée en 2010 par des vétérans des sociétés non-moins connues comme AMD, Imagination Technologies et le fondeur Global Foundries. Alors, Ineda Systems orientaient ses activités vers « l’Internet des objets » (IoT), l’intelligence artificielle et les voitures autonomes. En 2014, Samsung et Qualcomm investissaient 17 millions de dollars dans la startup. À cette époque, Ineda Systems sortait son premier prototype : une plate-forme System-on-a-Chip (SoC) évolutive pour dispositifs portables. La startup la nomma « Wearable Processing Unit » (WPU).

Sous brevet, les WPU de Ineda Systems proposaient jusqu’à un mois d’autonomie de batterie. Ces plateformes ont été conçues pour une large gamme d’appareils portables et de « l’Internet des objets », notamment des bandes de fitness, des montres intelligentes, des lunettes, des caméras pour sports extrêmes. Ces derniers temps, Ineda Systems s’est distinguée par son système de conduite autonome Level-5.

Il y a cinq ans, Samsung et Qualcomm, en quête d’innovation, réalisait un investissement sans aucun doute sensé. Intel n’a pas communiqué le montant du rachat.

 

 

L’été dernier, Intel débauchait de chez AMD le très bon head manager des RadeonRaja Koduri. Et lors du CES 2019 par ailleurs assez vide en information de la part d’Intel, la firme confirmait ses projets de conception de cartes graphiques, voire de produits orientés VR. Il n’y a donc plus d’incertitude sur les prétentions d’Intel à pousser sa R&D dans ces domaines. Néanmoins, il est assez difficile de faire un lien de cause à effet entre le rachat de Ineda Systems et les futurs projets d’Intel.

Pour quelle raison ?

Outre son siège social situé à Santa Clara, en Californie, Ineda Systems dispose de bureaux à Hyderabad, en Inde. Alors que Intel a installé son centre de développement (1500 personnes) dédié au domaines des  GPU dans la même ville. Ainsi la ressource humaine est la seule bonne raison que Intel aurait de racheter Ineda Systems. Grace à ce rachat, Intel pourrait alors déployer son plan : l’objectif étant d’élever sa capacité de R&D à 5000 personnes.

Brèves
Cliquer pour ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus Brèves

Le Noctua NH-U12A

Noctua annonce l’arrivée du NH-U12A qui risque de souffler fort

Alexandre Cordier2019-03-20
Cooler Master NR Series

Deux nouveaux châssis pour Cooler Master

Lucile « Macky » Herman2019-03-20
2080 RTX

Du Ray Tracing au menu pour les GTX ?

Jigfio2019-03-20
Le godet T-REX de KingPin Cooling

Arrivée du godet T-REX de KingPiN cooling au sein de notre labo !

Alexandre Cordier2019-03-20