Hardware

Test – SSD Western Digital Black NVMe 500 Go

Test – SSD Western Digital Black NVMe 500 Go

Que vaut le SSD du spécialiste du HDD avec le Western Digital Black NVMe ?

 

Le SSD, c’est la vie, et à la rédaction on aime la vie. Restons donc dans les tests SSD avec un modèle de chez Western Digital, un fabricant plutôt connu pour ses disques durs. Fondé en 1970, mais fabriquant des disques durs depuis 1988, dont le fameux VelociRaptor. Western Digital (ou WD) est le fabricant numéro 1 de disques durs devant Seagate, en ayant acheté Hitachi Global Storage Technologies (HGST) en 2011 puis SanDisk en 2015. Cette dernière acquisition lui a permis de présenter des SSD dans son catalogue.

Après les tests récents des Kingston UV500 et Crucial MX500, nous revoici donc avec le test du SSD Western Digital Black NVMe.

La gamme se résume à cinq modèles proposés en deux formats et jusqu’au 2 To de stockage :

  • WD Green disponible en SATA 2,5″ ou M.2 : 120 Go ou 240 Go
  • WD Blue disponible en SATA 2,5″ ou M.2 : 250 Go, 500 Go ou 1 To
  • WD Blue 3D NAND disponible en SATA 2,5″ ou M.2 : 250 Go, 500 Go, 1 To ou 2 To
  • WD Black PCIe (2017) disponible en M.2 : 256 Go ou 512 Go
  • WD Black NVMe (2018) disponible en M.2 : 250 Go, 500 Go ou 1 To

 

PRÉSENTATION

Comme beaucoup de constructeurs désormais, WD fait l’impasse sur le 120 Go pour directement passer au 250 Go, sauf sur le WD Green. Ce choix est plutôt compréhensible et logique d’ailleurs, les besoins devenant de plus en plus gros et pour une question de coût par la même occasion.

La gamme Western Digital Black NVMe ne comporte que trois modèles, uniquement en M.2 : 250 Go, 1 To et 500 Go, et c’est donc ce dernier qui nous intéresse dans ce test, le modèle WDS500G2X0C.

 

 

Il existe une version 2017 du WD Black mais en PCIe dont les vitesses de lecture et d’écriture séquentielles sont de 2 050 Mo/s et 800 Mo/s, ce qui est déjà plus qu’honorable. Avec cette nouvelle version NVMe, Western Digital a gonflé le moteur puisqu’il promet jusqu’à 3400 Mo/s en lecture séquentielle et jusqu’à 2 500 Mo/s en écriture séquentielle, soit un gain de performances non négligeable.

Pour ce faire, WD a conçu la première mémoire NAND 3D à 96 couches au monde. Le SSD Black NVMe dispose d’une petite quantité de mémoire NAND 3D SLC (Single Level Cell), ultra rapide, mais également de mémoire NAND 3D TLC (Triple Level Cell), plus lente mais idéale pour la lecture des données. Une gestion intelligente des données via la mise en place d’un système de cache hiérarchisé permet ainsi de bénéficier d’un maximum de performance pour tous vos travaux en se servant au mieux des deux types de mémoires.

Petit aparté pour rappeler les trois différentes types de mémoire :

  • SLC (Single Layer Cell) qui comporte 1 bit par cellule. Cela se traduit par des SSD plus rapides, plus fiables mais également plus chers avec jusqu’à 10 000 cycles d’écriture assurés.
  • MLC (Multi Level Cell) et ses 2 bits par cellule. Elle permet entre 3000 et 5000 cycles d’écriture garantis.
  • TLC, pour Triple Level Cell, 3 bits par cellule. Cette mémoire plus économique, moins rapide et moins endurante se traduit par des cycles d’écriture garantis bien moindres avec environ 1000.

 

La technologie NAND 3D a permis quant à elle de surmonter les limites de capacité de la NAND 2D en disposant non seulement les cellules mémoire côte à côte, mais en les empilant également les unes au-dessus des autres. Cela se traduit par une densité augmentée et un coût de production légèrement inférieur. Sur les SSD d’entrée de gamme, on peut encore trouver des puces à 32 couches de cellules, beaucoup utilisent des puces à 64 couches et donc 96 couches représentent une avancée considérable.

 

 

Ce SSD comporte ici un contrôleur maison WD NVMe et l’interface est en PCIe 3.0 sur quatre voies. Voici d’ailleurs un tableau récapitulatif des SSD WD Black NVMe avec les spécifications de chacun. Plus la capacité est grande et plus les performances annoncées sont intéressantes.

 

 

Aucun bundle, ni licence Acronis, du moins en version papier. On retrouve simplement le SSD au format M.2, le livret de garantie et… c’est tout.

 

Western Digital Black NVme

 

Effectivement, WD laisse à votre disposition en version gratuite une licence Acronis True Image WD Edition (version 2016, Build 33). Un utilitaire, Tableau de bord Western Digital SSDest également disponible pour analyser vos disques (taille, durée de vie, température, …), mettre à jour les micrologiciels, etc.

Cinq onglets sont présents :

  • Statut pour connaître :
    – Capacité
    – Volume(s)
    – Vie restante
    – Température
    – Vitesse de l’interface
  • Performance propose en temps réel un graphique des vitesses de transfert et IOPS de transfert
  • Outils avec :
    Gestion des disques pour mettre à jour le micrologiciel et l’Erase Drive
    – Diagnostic : S.M.A.R.T.
    Informations avancées : détails du lecteur et détails du système
  • Paramètres :
    – Mise à jour du programme
    – Options
  • Aide :
    – Assistance en ligne
    – Générer un rapport
    – À propos

 

 

Le SSD Western Digital Black NVMe 500 Go est garanti 5 ans. Western Digital annonce des vitesses séquentielles jusqu’à 3400 Mo/s en lecture et jusqu’à 2500 Mo/s en écriture, ce que nous allons de suite vérifier lors de nos tests. Attention de bien vérifier que le port M.2 de votre carte mère supporte le PCIe 3.0 x4 pour bénéficier des meilleures performances : en PCIe 2.0 x4, il serait bridé, ce qui serait dommage. L’utilitaire de WD est d’ailleurs bien pratique pour savoir si le SSD est bien branché sur une connectique 3.0, cela m’a aidé pour ma part.

 

TESTS

Protocole

Benchmarks

  • AS-SSD Score
  • CrystalDiskMark 4K
  • CrystalDiskMark séq
  • CrystalDiskMark séq Q32T1
  • CrystalDiskMark 4K Q32T1

 

Notre plateforme ayant évolué, nous avons différencié les SSD ayant pu être testés avec celle-ci et ceux testés avec l’ancienne plateforme (2017).

 

AS-SSD Score

 

Le score du WD Black NVMe est de 1 328 en écriture et 1 328 en lecture, ce qui le place loin devant tout le monde, y compris le RAID 0 de Intel 600p sur notre Aegis.

 

CrystalDiskMark 4K

western digital black nvme cdm

 

Concernant le benchmark CrystalDislMark 4K, le WD Black NVMe s’en sort bien avec 151,3 MB/s en écriture, derrière le Intel 600p (2017). Mais en lecture, il surpasse tout avec 47,11 MB/s, devant le MX500 (2017).

 

CrystalDiskMark séq

 

En lecture séquentielle, le WD Black NVMe atteint 2489 MB/s et 2527 MB/s en écriture séquentielle, ce qui le place loin, très loin devant les autres SSD. Derrière, le Intel 600p suit avec 523,9 MB/s et 1027 MB/s en écriture et lecture séquentielle.

CrystalDiskMark séq Q32T1 (1024 MiB)

En utilisant toujours le logiciel CrystalDiskMark, nous obtenons la vitesse maximale du WD Black NVMe avec le bench séq Q32T1 dont voici les résultats :

  • Sequential Read (Q= 32,T= 1) : 3449.721 MB/s
  • Sequential Write (Q= 32,T= 1) : 2515.747 MB/s

Concernant le Intel 600p, seul autre SSD NVMe dont je dispose, voici également les résultats :

  • Sequential Read (Q= 32,T= 1) : 1820.835 MB/s
  • Sequential Write (Q= 32,T= 1) : 576.159 MB/s

Comme vous pouvez le constater, rien à redire au niveau des performances de ce Western Digital Black NVMe, il en a sous le capot.

 

CONCLUSION

Moi qui étais déjà ravi avec mon honorable SSD Intel 600p, un modèle NVMe qui fait correctement son travail, je me retrouve face à un engin démoniaque. En effet, le SSD WD Black NVme 500 Go atteint des performances plus que sympathiques, elles sont terrifiantes. Pour l’utilisateur lambda, aucun intérêt particulier, mais ce WD Black NVMe ferait sans aucun doute le bonheur d’un photographe, d’un vidéaste, d’un musicien, etc. Bref vous aurez compris que partout où le besoin de rapidité dans les données se font sentir, ce genre de SSD pourra trouver son utilité, que ce soit de manière professionnelle ou en amateur.

Les tarifs sont raisonnables pour un modèle NVMe de cette envergure, de 129 € pour le 250 Go à 459 € pour le 1 To. Concernant notre modèle NVMe 500 Go, il est vendu à 179 € chez Materiel.net ou Amazon, ce qui le rend particulièrement intéressant, le plaçant (d’un point de vue tarifaire) face au Corsair Force MP300 480 Go ou au Samsung 970 EVO M.2 NVMe 500 Go. Légère critique, Western Digital aurait pu faire un effort au niveau de l’étiquette pour donner plus de cachet à ce SSD haut de gamme.

 

Western Digital Black NVMe

 

Les débits sont excellents et constants, ce qui n’est pas le cas de tous les modèles sur le marché. C’est un SSD d’excellence qui ne mérite rien d’autre qu’un Gold Award et un gros coup de cœur.

 

Western Digital Black NVme 500 Go
9 Le Testeur
0 La communauté (0 votes)
Pour
Performances de folie
Garantie 5 ans
Chauffe peu
Prix intéressant
Contre
Étiquette peu flatteuse pour un modèle de ce niveau
Qualité de fabrication
Design
Performances
Prix
Hardware
@PastiTestPC

Amateur de hardware et joueur en manque de temps

Voir commentaires (2)
2 Comments
  1. reith

    2018-08-23 at 16 h 10 min

    pas claires les spécificités :

    c’est du SLC ou TLC ???

    Cf le tableau récapitulatif on lit NAND ….TLC !!!

    • Pastiyou

      2018-08-23 at 17 h 53 min

      Je comprends ton questionnement, en fait le SSD dispose de mémoire NAND TLC dans sa grande majorité, mais dispose également d’une légère quantité de mémoire NAND SLC ce qui donne un genre de cache rapide et booste les performances de ce SSD. Mais WD communique très peu dessus donc nous ne savons pas de quelle quantité il s’agit.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus Hardware