Culture Geek

Test – Versa : la nouvelle smartwatch signée Fitbit

Test – Versa : la nouvelle smartwatch signée Fitbit

Fitbit Versa : une smartwatch forme et bien être

 

Fitbit, société américaine fondée en 2007, a construit sa renommée grâce à ses divers modèles de bracelets connectés et autres montres connectées comme la Ionic. Fitbit revient aujourd’hui sur le devant de la scène avec la Versa, une montre connectée aux multiples fonctionnalités de suivi automatique des activités quotidiennes et plus particulièrement sportives. Après le Flex 1, le Flex 2, la Charge 2 et la Ionic c’est au tour de la montre connectée Versa de passer entre nos mains. Étanche et plus légère que ses aînés, cette smartwatch promet une autonomie de plus de 4 jours ainsi qu’une large compatibilité avec les smartphones. Son but ? Vous faciliter la vie. Voyons donc ça ensemble.

 

Unboxing

Fitbit Versa

 

La Versa est une des montres de la gamme premium de chez Fitbit, et elle s’offre par la même occasion un packaging de qualité même s’il reste assez simple. À l’image des autres packagings de la marque, on retrouve à l’avant l’image du modèle en question, ici l’édition spéciale. À l’arrière, quelques explications concernant la montre et ses diverses fonctionnalités nous sont données :

  • Enregistrement automatique de vos activités, vos exercices et votre sommeil
  • Conseils d’entraînement à l’écran
  • Suivi continu de la fréquence cardiaque
  • Plus de 15 modes d’exercice et GPS connecté
  • Stockage et écoute de plus de 300 morceaux de musique
  • Paiement sans portefeuille (nous y reviendrons)
  • Alertes d’appels, de SMS, de calendrier et d’applications
  • Bracelets interchangeables (vendus séparément, la boite comprenant une taille S et L, comme toujours)
  • Autonomie de plus de 4 jours
  • Résistante à l’eau jusqu’à 50 m

Sur le côté droit, nous avons les quelques symboles faisant écho aux fonctionnalités de la montre ainsi qu’un rappel du modèle, ici bracelet tissé lavande avec bracelet classique noir et son cadran aluminium or/rose. Pour finir, le côté gauche nous rappelle la présence des bracelets en taille S et L ainsi que les compatibilités : Android, iOS, PC et Mac.

Fitbit Versa

Design

La Fitbit Versa possède un aspect très premium. De plus, c’est une montre qui se veut pour tous et par conséquent, elle reste très sobre et qualitative. Le modèle testé ici est l’édition spéciale, composée d’un cadran en aluminium et de deux bracelets : l’un « tissé » couleur lavande et le second noir classique. Son châssis est quant à lui très fin et très léger (seulement 30 grammes).

L’aspect haut de gamme du cadran (qui n’est pas sans rappeler une certaine Apple Watch…) est néanmoins contre-balancé par un ratio taille/écran très peu élevé comparé à aux différents concurrents de la Versa qui font beaucoup mieux. Les bordures laissées par la marque sur la Versa sont tout de même assez décevantes comparativement à sa grande sœur la Ionic qui avait plutôt bien réussi ce pari. Notons que les bracelets fournis de base sont théoriquement interchangeables d’une simple pression sur l’épingle de chaque côté du cadran. Enfin, sur le papier. Dans la pratique, il a été très difficile de passer du bracelet en tissu au bracelet en plastique. Rappelons également que les bracelets se nettoient ! Sachez que celui en tissu garde les odeurs si vous ne le nettoyez pas… Pour le sport, nous vous recommandons donc grandement celui en plastique, qui lui aussi se nettoie.

Fitbit Versa

 

Fonctionnalités et utilisation

La Fitbit Versa possède les fonctionnalités de base des montres connectées, comme le suivi des activités, le suivi du nombre de pas dans la journée, la retranscription des notifications de votre smartphone et la capacité d’y répondre avec des suggestions automatiques (disponible uniquement pour Android), ou encore le moyen d’enregistrer environ 300 musiques sur l’appareil et de les gérer depuis celui-ci (si vous disposez d’écouteurs Bluetooth, mais nous y reviendrons).

Cette montre connectée a pour grand point fort un suivi continu de la fréquence cardiaque, c’est-à-dire qu’elle ne se contente pas de prendre votre cardio lorsque vous lui demandez ou par occurrence toutes les « x » minutes, mais elle enregistre les battements de votre cœur sur la durée totale de l’utilisation du bracelet. Elle enregistre ainsi ces données jusqu’à une semaine sans synchronisation avec l’application mobile. Cela vous permet, jumelé à un capteur SpO2 (taux d’oxygénation du sang), de suivre avec grande précision vos activités sportives et de vous donner une estimation du nombre de calories dépensées. Ainsi, elle peut permettre le suivi d’une multitude d’activités comme le jogging, le vélo, la natation (avec une résistance à l’eau jusqu’à 50 mètres de profondeur), la musculation, la gym… Par ailleurs, la Versa réalise, si vous le souhaitez, un suivi de vos différentes phases de sommeil. L’application détaille chaque phase par un graphique ainsi qu’une explication de son « fonctionnement ». De plus, il est possible de comparer chacune de ses nuits à sa moyenne mensuelle ou aux préconisations médicales. L’application fournit en parallèle de petites informations personnalisées pour vous aider à mieux dormir.

Autre petite nouveauté, le suivi menstruel pour les femmes. Cette fonctionnalité est également arrivée sur la Ionic, mais a bel et bien été lancée à la sortie de Versa. Cette dernière permet donc aux femmes d’ajouter manuellement leurs règles et leurs symptômes. Elles ont aussi la possibilité d’activer les prédictions, pour connaître leurs prochaines règles et leurs prochaines périodes d’ovulation. Ce qui, entre nous, n’est pas encore au point comme nous pouvons le voir sur les screenshots juste en dessous, où on y voit un cycle à 43 jours. Qui plus est, ce module s’évertue à faire des prédictions en parlant d’ovulation alors que la contraception sous pilule contraceptive est inscrite. C’est néanmoins pratique pour savoir si les rapports sont à risque en cas d’oubli. Les prédictions ne sont également pas bonnes dans le cas présent, la personne étant réglée, comme on dit, comme une horloge. On voit que les règles ne reviendront pas le 9 juillet, comme cela sera pourtant le cas, mais le 24 juillet, annonçant par ailleurs une période d’ovulation du 5 au 11 juillet. Hum. On rappelle cependant que cette fonctionnalité est toute récente et qu’elle se perfectionnera avec le temps. Pour le côté glamour, nous avons la possibilité de noter le flux – saignements, léger, moyen et abondant -, mais aussi les écoulements : blanc d’œuf, crémeux, collant et inhabituel (oui, instant glam). Nous avons aussi les conditions : crampes, mal de tête, seins douloureux, acné et malade. Il manque tout de même le mal de dos ! Pour terminer, nous avons les rapports, où vous pourrez indiquer si ces derniers étaient protégés ou non, ainsi que la mention pilule du lendemain. C’est sympa, Fitbit saura maintenant littéralement tout de vous…

Fitbit Versa cycle

 

Cependant, certaines fonctionnalités comme le paiement par NFC (communication en champs proche), distribué sous le nom de Fitbit Pay, sont assez limitées puisque disponible en France uniquement au Crédit Mutuel et ses divers filiales. Par conséquent, impossible pour nous de tester cette fonctionnalité. On peut regretter également que le tracking GPS se fasse via le capteur du téléphone et ne soit pas inclus dans la montre. Cela oblige donc à garder son téléphone lors d’une session de sport en extérieur. D’autre part, le store d’applications compatibles avec la montre est très restreint et bénéficie d’à peine plus d’une centaine d’applications, ce qui, mis en rapport avec la concurrence (le Play Store de WearOS et l’App Store de watchOS), semble très léger alors que le store de Fitbit commence à exister depuis un certain temps.

Revenons à la musique. Comme dit plus haut, vous avez la possibilité de stocker jusqu’à 300 musiques si vous avez en votre possession des écouteurs Bluetooth, ce qui fut notre cas. Vous pouvez d’ailleurs retrouver notre test des écouteurs TaoTronics juste ici. Mais ce n’est pas tout. En effet, Fitbit a également un partenariat avec Deezer, qui vous permet d’écouter toutes vos musiques si tant est que vous ayez un abonnement à ce service de musique en ligne. Pour cela, il vous suffit de rentrer le code indiqué sur votre Versa une fois que vous avez lancé l’application Deezer sur fitbit.com/deezer. C’est ensuite à vous de charger les musiques que vous voulez sur votre Versa en mettant à charger cette dernière afin de ne pas faire fondre votre batterie. Aussi bien pour le sport, le ménage ou même pour le jardinage, c’est un réel bonheur que de ne pas avoir à se trimbaler son smartphone et de tout avoir à porter de sa smartwatch. Honnêtement, je n’avais pas pu tester cette fonctionnalité sur la Ionic et je suis assez fan du concept. Petit bémol cependant, la batterie s’épuisera plus vite si vous écoutez régulièrement de la musique. À titre indicatif, 1h d’écoute m’a fait perdre environ 15% de batterie. Rien de bien choquant en soit car on sollicite grandement la montre à ce moment-là.

 

Fitbit Deezer

 

À côté de cela, la montre est accompagnée d’une application très complète. Son dashboard résume les dernières activités de la journée et différentes statistiques personnalisables. C’est depuis cette application que vous pouvez gérer des objectifs à vous fixer comme un certain nombre de pas à faire par heure ou encore un rappel vous donnant rendez-vous avec votre oreiller pour un sommeil optimal. Vous disposez aussi d’un accès à des défis pour vous motiver à bouger ainsi qu’à des conseils et un espace communauté permettant de se comparer à ses amis.

La batterie de la Versa a une autonomie très satisfaisante. Elle peut rester allumée durant 4 à 5 jours en une seule charge, ce qui, comparé à la plupart des autres smartwatchs du marché (telles que la Skagen Falster, et exceptée la vívoactive 3 de Garmin), est considérable, puisque celles-ci doivent en moyenne être rechargées tous les jours. Quant à la recharge, cela se passe via un petit socle où l’on dépose tout simplement la montre. La charge est par ailleurs très rapide, puisque que la batterie à vide met environ deux heures à atteindre la charge complète.

Plus petite et légère que la Ionic, la Versa est très agréable à porter, d’autant plus que si on a un petit poignet : nous n’avons pas un effet massif visuellement. Aussi, les capteurs qui se trouvent en dessous du cadran s’avéraient gênants la nuit du fait de la lumière produite sur la Ionic, ce qui n’est plus du tout le cas ici.

 

Pour conclure

La Fitbit Versa se décline en plusieurs versions. En effet, vous retrouverez la version noire 197,13 €, l’argent à 199,99 €, la pêche également à 199 €l’édition spéciale – charbon & aluminium graphite à 229 € et pour finir, l’édition spéciale – lavande et or rose au prix de 221,41€.  C’est un prix abordable pour un objet de cette gamme et pour la quantité de fonctionnalités mises à disposition. Nous sommes réellement là sur une extension du téléphone très pratique et très agréable. Si vous recherchez une montre connectée pour suivre vos performances sportives avec tout un tas de fonctionnalités en plus, c’est bel et bien la montre qu’il vous faut.

 

 

Fitbit Versa
8 Le Testeur
0 La communauté (0 votes)
Pour
  • Plus petite et légère que la Ionic
  • Très bon rapport qualité/prix
  • Étanche
  • 4 bracelets présents dans le bundle
  • Contre
  • Changement de bracelet fastidieux
  • Bracelet en tissu qui retient les odeurs
  • Pas de GPS intégré
  • Design et Look
    Confort et Ergonomie
    Fonctionnalités
    Bundle et équipement
    Rapport Qualité / Prix
    Autonomie
    ce qu'on en dit Connectez vous pour noter
    Classé par:

    Soyez le premier à donner votre avis

    User Avatar
    {{{ review.rating_title }}}
    {{{review.rating_comment | nl2br}}}

    Voir plus
    {{ pageNumber+1 }}
    Culture Geek
    Cliquer pour ajouter un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Plus Culture Geek