Hardware

Test – OnePlus 5T – L’ergonomie comme fer de lance

Rédigé par le

Test – OnePlus 5T – L’ergonomie comme fer de lance

 Quel est l’objectif de OnePlus en sortant ce smartphone ?

 

Le monde du smartphone est complexe à comprendre, tant dans ses mécaniques que dans ses règles. Il y a 10 ans, Apple révolutionnait le téléphone portable avec son premier iPhone. Cependant, comme Samsung, ses produits sont quasiment toujours restés comme des appareils haut de gamme à un prix pouvant en rebuter certains. C’était une époque où les téléphones milieu de gamme n’avaient pas tant bonne politique que ça. Cependant, une marque est arrivée sur le marché et a lancé en avril 2014 son premier smartphone : le OnePlus One.

Il n’était disponible que sur invitation, ce qui a fait de cet appareil la cible de toutes les convoitises. En plus d’avoir la réputation d’un objet de collection, il était plus puissant, proposait un OS des plus fluides et des fonctionnalités attendues sur un appareil du haut du panier. Ce smartphone était au doux prix de 299€. Cela a mis un coup de pied dans la fourmilière et montré au grand public que le rapport qualité-prix était quelque chose qu’il fallait prendre en compte sur un smartphone.

Après quelques échecs comme le OnePlus Two, qui souffrait de la comparaison avec son prédécesseur, OnePlus est devenu un concurrent sérieux. Ils ont tenté de se rapprocher des prix pratiqués par les cadors mais ont compris que leur savoir-faire se basait quelques centaines d’euros en moins. Ses téléphones sont attendus de pieds fermes par les adorateurs d’Android pour leurs finitions et leur rapport qualité prix.

 

 

Dernier sorti en date, le OnePlus 5T est aujourd’hui dans tous les esprits souhaitant classer les meilleurs smartphones de l’année. J’ai eu précisément deux semaines pour tester la bête et comprendre les choix de la marque. Surtout, ayant eu récemment de nombreux téléphones entre les mains comme le Samsung Galaxy S8, le Xiaomi Mi Mix 2 ou encore le Xiaomi Redmi 5, je commence à bien cerner les volontés d’un constructeur de terminaux. Vous pouvez d’ailleurs retrouver le OnePlus 5T à 399€ sur le site Chinadroid.

Commençons notre tour du propriétaire avec ce que propose le bundle.

 

 

Sobriété, c’est le mot qui caractérise de plus en plus de bundles de smartphone. Ici, on se retrouve avec une boîte rectangulaire où seules quelques touches de design sont présentes. Le logo OnePlus est fait dans un matériau rouge rugueux tandis que le numéro 5 sur la face avant est fait dans un plastique brillant en relief. Rien à dire sur le design à part que c’est beau. Il n’y a pas à dire, Apple a su donner le ton en ce qui concerne le packaging puisque les autres suivent déjà cette tendance depuis longtemps.

 

 

Lorsque l’on commence à déballer tout ça, on tombe directement sur le smartphone qu’il faudra enlever pour passer à la suite. Dans ce qui servait de support pour le terminal, vous trouverez l’aiguille pour la SIM et la SD, les manuels d’utilisation et la coque en silicone noire. Pour un téléphone de cette gamme de prix, on pouvait s’y attendre. En plus de cela, je la trouve même plutôt jolie et agréable, tant dans sa couleur que dans sa forme. C’est cependant toujours agréable de trouver une protection officielle de la marque incluse dans le packaging. Cela fait oublier à quel point il n’y en avait pas et qu’il fallait la payer 30 euros pour le dernier Galaxy S8.

 

 

Vous trouverez également bien sur le chargeur Dash charge ainsi que son câble. Ayant eu une version asiatique, un adaptateur m’a été fourni. Vous devriez également trouver une paire d’écouteurs mais pas dans le bundle qui m’a été envoyé. Il s’agit sans doute d’un packaging spécial pour les testeurs. En tout cas, je souhaite m’attarder 30 secondes sur le câble de rechargement qui est clairement sympa. Le combo de couleur rouge et blanche rend vraiment bien et même l’intérieur des connectiques est rouge. Ce câble, bien que non tressé, montre clairement que les équipes de design sont allées plus loin que certaines marques.

 

 

Il faut le dire, le packaging est très beau bien qu’ultra simple. Les couleurs sont cohérentes avec l’identité de la marque et tout s’emboîte bien pour rester dans les limites d’un packaging complet. Il ne manque rien de choquant et chacun des accessoires porte l’essence de la marque et fièrement ses couleurs. Mon exemplaire de test était un peu cabossé mais il faut bien évidemment mettre ça sur le compte du transport et non pas de la conception.

 

 

 

 

Bien qu’ayant quasiment la même configuration qu’un Samsung Galaxy S8, le OnePlus5T s’en sort vraiment bien en termes de puissance puisque ses résultats sur les applications de test sont vraiment bons. Cependant, il y a une limite à cela. Ayant un Snapdragon 835, il faut prendre en compte que le prochain S9 et S9+ auront le tout nouvel Exynos pour venir concurrencer ces appareils.

 

 

En ce qui concerne la puissance, il s’agit clairement là d’un smartphone allant chercher quelques uns des plus haut de gamme sur le marché. Vous pourrez donc aisément lancer tous vos jeux gourmands préférés sans que le téléphone ne bronche. 90% des gens n’utilisent pas plus de la moitié de la puissance de leurs terminaux et il n’y a que quelques sujets et applications qui requièrent plus de puissance comme la réalité augmentée et virtuelle (en ce qui concerne le jeu vidéo). Clairement, vous pourrez vous amuser avec ce smartphone.

 

 

 

Dès les premières secondes, j’ai été conquis par ce smartphone en terme de design. Souvent, j’ai tendance à préférer la vitre à l’arrière puisque cela ajoute un certain cachet et un jeu de lumière saisissant. Cependant, sur ce OnePlus 5T, l’arrière en métal brossé me va quasiment tout autant. Le jeu de lumière est différent mais tout aussi intéressant et le métal donne un aspect haut de gamme à la machine. Le logo OnePlus est également présent et rajoute encore plus de relief avec un fond brillant. Les capteurs photo et empreinte sont également de la partie et ne font tâche au design global que sur un point. Les capteurs à l’arrière continuent d’avoir un relief et on ne peut pas poser le terminal sans avoir l’impression d’abîmer le capteur.

 

 

Une petite dernière chose sur la face arrière avant de passer à autre chose : vous n’aurez pas à vous soucier des traces de doigts inhérentes à l’utilisation du verre (Hourra !). La face avant est ultra simple et claire. L’écran est délimité par les deux bordures en bas et en haut incluant les différents capteurs. OnePlus n’a pas succombé aux tendances des écrans courbés et du borderless extrême. L’écran prend tout de même plus de place que sur le précédent terminal de la marque. Il s’agit là d’une face avant qui passe un message : on suit la tendance du borderless mais on veut quand même prendre nos distances et faire quelque chose de cohérent.

 

 

Les boutons sur les côtés droit et gauche sont assez simples dans l’ensemble sauf sur un point. Il existe un bouton en plus sur la gauche du terminal qui permet de changer entre les différents modes de notifications. En terme de design pur, le matériau est strié pour que l’on sente bien que le bouton tombe sous la main. Si cela avait été mal fait, cela aurait pu ruiner complètement l’esthétique globale mais les designers devaient être au courant de ça et se sont appliqués à créer quelque chose de vraiment consistant et résistant. Peut-être même un peu trop…

 

 

Je tiens également à féliciter OnePlus pour un choix que je considère comme payant. La tranche sur la haut ne dispose d’aucun bouton, d’aucune trappe ou autre artifice. Cela donne vraiment un aspect propre lorsque vous l’avez en main puisque c’est cette tranche que les gens voient. Les designers ont peut-être également pensé au design lorsque vous l’avez en main. Si c’est le cas, chapeau messieurs, c’est très réussi. Le design est selon moi quasiment parfait. Cela manque peut-être un petit peu de borderless mais on s’en contentera avec un grand sourire.

 

 

La première fois que j’ai eu ce terminal entre les mains, j’ai cru qu’il était bien trop grand pour moi. Je suis habitué au format plus réduit, sortant d’un Samsung Galaxy S8. J’ai eu en plus quelques mauvaises expériences avec des appareils plus grands mais moins qualitatifs qui m’ont un peu dégoûté des grands téléphones. Cependant, c’est peu à peu au cours de l’utilisation au quotidien que vous y prenez goût. En ce qui concerne la prise en main, le châssis unibody et les côtés arrondis donnent à ce téléphone une très bonne prise en main et première impression.

 

 

Le bouton pour changer de profil de notifications est vraiment utile au quotidien et ne pousse pas à allumer son téléphone et à surfer dans les menus uniquement pour faire cette action. C’est ça l’ergonomie, enlever ou simplifier des étapes pour améliorer la vitesse ou l’efficacité d’une tâche. Pour maximiser et optimiser certaines tâches, vous pouvez également paramétrer certains gestes et les associer à une fonctionnalité. Par exemple, j’ai assimilé le rond sur l’écran de déverrouillage pour ouvrir l’application musique.

 

 

Les technologies de déverrouillages sont quasiment parfaites mais le seul défaut que l’on peut leur reprocher, c’est de ne pas aller au bout. Il faut le dire, le déverrouillage par reconnaissance faciale est optimal. Je n’ai même pas de délai. Lorsque j’appuie sur le bouton de déverrouillage, cela est instantané. Cela n’est pas aussi poussé que FaceID en termes de machine learning mais la technologie présente, pour l’utilisation que l’on en fait, est quasiment idéale. Le capteur d’empreinte est également très réactif bien qu’au dos de l’appareil. Cela ne pose pas réellement de problème puisque l’on n’en a pas l’utilité lorsque les capteurs avant sont visibles.

Revenons au défaut, nous sommes obligés d’appuyer sur le bouton pour déclencher la technologie de reconnaissance faciale. Contrairement au lecteur d’empreinte où l’on a pas besoin d’appuyer sur ce bouton, il est nécessaire de l’utiliser pour cette fonctionnalité. Pour que cela fonctionne sans ça, il faudrait que la caméra avant fonctionne H24, ce qui pomperait sans doute trop de batterie. Mais on y arrive petit à petit. Cet appareil est un des plus ergonomiques que je n’ai jamais vus.

 

 

D’abord, commençons par parler un petit peu de l’écran. Son format est de 18:9 et sa résolution lui permet d’être vraiment agréable au quotidien. Vous pouvez profiter de vos jeux, vos films et vos séries préférés. Le fait que l’écran soit de type AMOLED signifie très grossièrement que les noirs sont plus profonds et les couleurs plus vivantes. Cependant, il reste moins bien défini puisqu’il s’agit d’un écran FullHD et pas WQHD comme le dernier Galaxy S8.

 

 

En ce qui concerne l’appareil photo, nous avons affaire à un double capteur à l’arrière qui produit sérieusement de très bons clichés. Vous pourrez utiliser sans problème la majorité des clichés que vous pouvez prendre avec ce téléphone. Ses photos en pleine lumière sont magnifiques. L’application en elle-même est vraiment simplifiée au maximum mais permet quand même d’avoir les quelques paramètres que la plupart des gens utilisent. Voici quelques clichés pris dans le 10ème arrondissement de Paris et à la Défense pour voir un petit peu la qualité de cet appareil.

 

 

Je souhaite également vous parler un petit peu du mode portrait (que l’on peut voir sur la photo ci-dessous à droite). Cela permet de faire des clichés absolument magnifiques et de faire un peu de macro-photo. Dans certains cas, cela permet vraiment de faire une photo cohérente avec le sujet et concentrer l’attention sur une partie de la photo. Cependant, ce mode portrait n’est pas disponible sur la caméra avant, ce qui est vraiment dommage mais qui peut s’expliquer par la taille du capteur avant. On espère que cela changera dans les années à venir.

 

 

La caméra avant fait clairement partie du haut du panier puisque les clichés sont nets et ne souffrent pas trop de grains même en basse lumière. La qualité vidéo est assez prenante et pourra clairement faire un bon travail si on ne lui en demande pas trop. Vous pourrez cependant filmer et prendre des photos dans des résolutions très hautes. Bien évidemment, vous disposez de toutes les dernières technologies de connectivités, tant dans les bandes Wi-Fi, 4G, NFC que pour le Bluetooth.

En ce qui concerne les fonctionnalités, nous avons ici affaire à quelque chose de plutôt complet mais qui est loin d’être le meilleur dans chacun de ces domaines.

 

 

J’ai eu l’occasion de tester OxygenOS sur le OnePlus X et je n’étais clairement pas emballé à l’époque. Je partais donc d’un point de vue assez négatif. La première chose que j’ai pu voir, c’est que la liste d’applications apparaît comme sur les autres téléphones, ce qui est un bon point. Vous aurez donc affaire à un OS basé sur Android 8.0 et qui ne change pas grand chose. Pour ceux qui aiment le design d’Android pur sans fioritures, ce téléphone est fait pour vous. En plus de cela, il se permet même quelques surprises.

 

 

J’étais très satisfait de voir que le tiroir de widgets à gauche s’était inspiré de ce que faisait MIUI. Vous pouvez donc avoir toutes les informations importantes à portée de main sans avoir à chaque fois à ouvrir chaque application. En plus, les paramètres sont plutôt bien organisés mais il manque sérieusement d’une option avec une barre de recherche permettant de trouver directement le paramètre que vous cherchez. J’aurais bien aimé également pouvoir réorganiser le tiroir d’applications mais il faudra se contenter de ce que l’on a.

 

 

Clairement, la surcouche de OnePlus est dirigée vers les adeptes d’Android de base mais souffre quand même de quelques problèmes. D’abord, je pense qu’elle manque cruellement de contenu comme des widgets supplémentaires ou d’autres petits raccourcis pour le tiroir de gauche. En plus de cela, pas moyen de choisir un pack d’icônes, un thème personnalisé ou encore de choisir l’ordre des applications dans le tiroir. Clairement, il s’agit là d’un travail soigné, équilibré et sobre. Cependant, les adeptes de personnalisation resteront sur leur faim.

 

 

Clairement, ce terminal a beaucoup de choses pour lui, surtout pour 399€. Il s’agit d’un des smartphones les plus ergonomiques disponibles tant dans son utilisation que dans sa prise en main. Que ce soit dans l’aspect physique ou dans la surcouche, on comprend la plupart des choix de la marque. Ils sont toujours limités par des barrières technologiques et certains problèmes. Pourtant, sans utiliser du verre, le design est soigné et ils ont réussi à se débarrasser des traces de doigts sur le dos de ce OnePlus 5T. L’écran est très beau et permet de rendre justice à cette surcouche qui mise énormément sur le contraste entre le noir et le blanc. En terme de performance, vous avez également tout ce qu’il vous faut pour vous amuser au quotidien.

Les technologies de déverrouillage sont également réellement impressionnantes et il vous faudra juste le tester pour y croire. J’étais bluffé par une telle rapidité et par un tel confort. Il est pour moi le téléphone le plus agréable que je n’ai jamais eu entre les mains.

Cependant, il y a clairement quelques points d’amélioration à noter. D’abord, la surcouche manque de contenu, de consistance pour que chaque personne puisse assimiler son appareil, mais on voit que cela va dans le bon sens. Le bouton de changement de profil de notifications est clairement assez problématique à utiliser puisqu’il faut quasiment forcer à chaque fois. Il manque encore par ailleurs la recharge par induction ou la complète étanchéité.

 

Pourtant, pour le prix auquel il est affiché, vous pouvez clairement y aller avec confiance tellement le rapport qualité/prix est bon. C’est d’ailleurs pour ça qu’il gagne son award d’or avec facilité et élégance.

 

 

 

OnePlus 5T Temporaire
9 Le Testeur
0 La communauté (0 votes)
Pour
Un des smartphones les plus ergonomique disponible
La capteur d'empreintes et la reconnaissance faciale
OxygenOS
L'appareil photo d'une grande qualité
L'écran AMOLED 18:9
Contre
Il manque des fonctionnalités de personnalisation
Pas d'étanchéité
Pas de recharge par induction
Peut-être un peu trop gros pour certains
En quelques mots...
Un des plus grands rapports qualité/prix du moment !
Design et Look
Fonctionnalités
Ergonomie
Performances
Rapport Qualité / Prix
ce qu'on en dit Connectez vous pour noter
Classé par:

Soyez le premier à donner votre avis

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Voir plus
{{ pageNumber+1 }}

 

 

Cliquer pour ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus Hardware