Ciné Séries

Récap’ séries : Game of Thrones, Outcast et Flash !

Récap’ séries : Game of Thrones, Outcast et Flash !

Le plein d’info de vos séries geek

 

Bonjour et bienvenue dans votre rendez-vous hebdomadaire sur vos séries geek préférées ! Nous vous proposons aujourd’hui une nouvelle mise au point sur les séries suivantes : Game of Thrones, Outcast et Flash. Vous pouvez également retrouver notre article récap’ séries de la semaine dernière juste ici. Pour toujours savoir où vous en êtes, connaître les dates de diffusion de vos séries ou bien les dates de reprises après une fin de saison ou la pause hivernale, découvrez l’application TVShow Time qui vous dira tout sur vos épisodes et séries fétiches. Pratique et ô combien génial pour ne rien louper ! Nous vous rappelons d’éviter de lire cet article si vous n’êtes pas à jour des séries car le spoil est toujours (ou presque) au rendez-vous.

N’hésitez pas à nous recommander des séries dans les commentaires et à nous dire ce que vous pensez des séries évoquées chaque semaine !

 

Lucile « Macky » Herman

 

Game of Thrones : « The Door »

 

cleek_images_cine_series_recap_miniature_gotDimanche soir dernier, HBO diffusait le quatrième épisode de la saison 6 de la série désormais culte Game of Thrones, intitulé « The Door ».  Je précise que, dans ce récap, je ne serais probablement pas très objective, puisque j’ai trouvé cet épisode tout simplement à couper le souffle ! Cette saison est pour le moment la plus dynamique et probablement la meilleure de toutes. Après une saison 5 assez calme où les choses se mettaient en place à l’image des œuvres littéraires, cette nouvelle saison est pleine de rebondissements, de twists et de mind blowRien que le titre est plus que bien choisi, il prend d’ailleurs tout son sens après le visionnage de l’épisode, mais nous y reviendrons. Ce dernier s’ouvre sur une Sansa qui reçoit une lettre de Little Finger. Elle se rend donc au point de rendez-vous en compagnie de Brienne afin de le confronter. Comme dit lors du précédent récap, la fille Stark n’est plus celle que l’on connaissait, et il était temps ! Elle a la rage de vivre, si l’on peut dire, et elle compte bien de venger. Elle explique alors à Lord Baelish les atrocités que Ramsay lui a fait subir. Elle ne se présente pas ici comme une victime, mais comme une femme forte qui place Little Finger en face de ses responsabilités, lui qui l’a jetée dans les bras de Bolton.

On retrouve également Arya et son entraînement. Voilà tout de même 5 épisodes que la jeune Stark se fait rouer de coups. Pour le moment donc, une intrigue peu intéressante qui l’amène d’ailleurs à une pièce de théâtre à ciel ouvert qui reproduit la mort de son père. Pour quelqu’un qui ne doit être personne, on voit bien que cette dernière est très affectée par la scène qui se joue sous ses yeux. Du côté des Îles de Fer, Yara Greyjoy veut succéder à son père. Les hommes ne lui accordent pas ce droit car c’est une femme. Theon, son frère, prend donc la parole et chauffe un peu les troupes car oui, quand un homme parle, on l’écoute. C’était sans compter l’arrivée ou plutôt le retour d’Euron Greyjoy, leur oncle qui réclame le trône. Les hommes des Île de Fer ont donc visiblement le choix entre le meurtrier de leur Roi, une femme ou un eunuque. Le choix semble donc vite fait dans la tête de ces gens qui choisissent presque sans hésitation Euron. Theon et Yara partent donc en vitesse, prenant avec eux des hommes fidèles et toute une partie de la flotte. Euron décide donc de faire bâtir des centaines de bateaux, de retrouver les « traîtres » et de les tuer.

 

cleek_images_cineserie_got_sansa

 

Chez les Dothrakis, Daenerys  remercie Jorah puis s’aperçoit que ce dernier est condamné et atteint de léprose. Il en profite aussi pour lui dire qu’il est amoureux d’elle. Après 6 saisons, il était tout de même temps. Les larmes aux yeux, elle lui commande de trouver un remède. Elle s’en va par la suite en compagnie de sa nouvelle armée, probablement en route pour Meereen. À Meereen justement, Tyrion est toujours à la recherche d’une paix durable. Il fait donc appel à une « Melisandre like », Kinvara, une prêtresse qui répond au même ordre et au même dieu que Melisandre. On s’aperçoit très vite pour les plus observateurs que Kinvara porte également le collier de Melisandre… On retourne quelques minutes à Castle Black où Jon, Sansa et leurs hommes préparent la reconquête de Winterfell. Jusqu’ici, un épisode assez calme. Mais c’était sans compter sur le grand final qui nous a tous foutu, j’en suis sûre, la chaire de poule.

On retrouve Bran frustré de ne pas avoir accès à la totalité de sa formation. Il voyage donc seul mais se fait toucher par le roi des Marcheurs Blancs. Il est donc marqué. Ce dernier sait donc où se trouve le jeune Stark et arrive à sa poursuite. Il faut peu de temps pour voir ces derniers débarquer par centaines de milliers. Les Enfants de la Forêt (dont on aimerait en connaître davantage) tentent de repousser les assaillants pour sauver Bran. Meera veut sortir tout le monde de là pendant qu’Hodor est totalement pétrifié par la peur. En pleine vision, Bran est d’ailleurs aux côtés de lui, dans le passé, à Winterfell. Bran prend alors le contrôle de l’esprit d’Hodor pour le faire sortir de sa torpeur. Meera ne cesse de lui crier : « Hold the door ! ». Et c’est là que dans votre esprit, tout se met en place et que votre cerveau explose.

Bran, toujours dans sa vision mais à la fois conscient de ce qu’il se passe en réalité, voit le jeune Hodor répéter inlassablement « Hold the door. Hold the door. Hold the door. Hold the door. Hold the door. Hold the door. Hold-the-door. Hold-door. Ho-dor ». Hodor va bel et bien tenir cette fichue porte pour sauver Meera et Bran au détriment de sa propre vie. Un épisode extrêmement fort donc, que nous offrent les showrunners de Game of Thrones. Beaucoup pensaient que Ned Stark était impliqué dans l’aphasie d’Hodor, mais il n’en était rien.

 

cleek_images_cineserie_got_bran

 

Marine « Reanoo » Wauquier

 

Outcast : « A Darkness Surrounds Him »

 

Cleek_image_cineserie_recap_serie_outcast_logoAlors que des séries comme The Flash ou Fear The Walking Dead s’interrompent le temps d’une pause bien méritée, la chaîne télévisée américaine Cinemax nous proposera dès le 3 juin prochain une toute nouvelle série, Outcast. Adaptée du comics du même nom, cette série annonce une première saison composée de 10 épisodes, et une deuxième saison est déjà annoncée. Et si ce nom ne vous dit encore rien, cela ne devrait pas longtemps, puisque l’auteur du comics n’est autre que celui à l’origine de The Walking Dead, Robert Kirkman.

Si le premier épisode est officiellement programmé sur la chaîne américaine pour le 3 juin 2016, cela n’a pas empêché la chaîne de mettre en ligne le pilote de l’épisode, nommé « A Darkness Surrounds Him », et ce dès le 20 mai. Acte de générosité, ou harponnage dans les règles des futurs fans de la série, la diffusion de cet épisode a néanmoins réussi sur un point : elle a intrigué. Comme bon toute bonne introduction, ce premier épisode plonge le spectateur dans l’ambiance, et ce dès la première scène, grâce à l’étrange histoire de possession d’un petit garçon bien trop affamé pour son propre bien, Joshua Austin. Un peu à la Constantine, le personnage principal de la série, Kyles Barnes, va se retrouver mêler à l’exorcisme du garçon, le thème de la possession et des forces démoniaques traversant l’épisode de par en par, comme un avant-goût du reste de la saison.

 

Cleek_image_cineserie_recap_serie_outcast_kylebarnes-min

 

Anti-héros sur les bords, on découvre donc un personnage marginalisé et mêlé au monde des forces occultes, Kyle Barnes, au passé semble-t-il compliqué : différents flashs back nous dévoilent plan par plan la maltraitance qu’il a subi, la possession de sa mère, la possession de sa femme… On découvre aussi la demi-sœur du héros, Megan Hotler, mais aussi le mari de celle-ci, Mark Hotler, avec qui la relation est particulièrement compliquée de par l’historique quelque peu chargé du jeune homme, le concierge du héros, qui le connaît depuis tout petit, mais qui n’a jamais su analyser ce qu’il se passait dans la maison des Barnes, et surtout le Révérend Anderson. Source de danger aux yeux de Megan, fantôme du passé de Kyle, exorciseur du jeune Joshua, on comprend rapidement que le Révérend va jouer un rôle très important dans la série.

Ce premier épisode lance beaucoup de pistes, et réussit à nous plonger dans une intrigue qui sait se dévoiler sans trop en dire. Espérons que les épisodes suivants sauront tout autant nous captiver et répondre à certaines questions que l’on se pose à l’issue de ces 55 minutes de visionnage. Il faudra cependant faire preuve d’un peu de patience, puisque la diffusion du second épisode est prévue pour le 10 juin 2016.

 

Mehdy « Razor » Slimani

 

The Flash : « The Race Of His Life »

 

cleek_images_series_flashNous y  voilà, le season final de The Flash, dans lequel Barry affronte une fois pour toute son ennemi, le redoutable Zoom. L’épisode est intitulé « The Race Of His Life» et a été diffusé le 24 mai dernier.

Barry en larmes, c’est là où reprend l’épisode, après que Zoom a tué son père au cours de l’épisode précédent. Fou de rage, Barry plaque Jay contre le mur et la tentation de le tuer est à son comble, mais Barry se calme et laisse Zoom s’échapper. Tout de suite après se déroulent les funérailles de Henry, durant lesquelles Barry promet d’en finir avec Zoom. Alors que tout le monde est réuni chez Joe, Zoom se pointe de nouveau et Flash se lance à sa poursuite. Barry arrive à le rattraper et à l’arrêter, mais Barry ne veut pas devenir un monstre comme Zoom. Ce dernier lance alors un défi final au Flash : une dernière course pour déterminer qui est The Fastest Man Alive. À l’issue de cette course, si Barry l’emporte, Zoom quittera ce monde et va arrêter ce massacre. Dans le cas contraire, c’est à Barry de se retirer. Barry se rend à Star Labs pour discuter de la proposition de Zoom avec la Flash Team, qui a récemment découvert que Jay avait volé un appareil de Mercury Labs, un engin qui, s’il est suffisamment alimenté, peut causer une explosion dimensionnelle qui détruirait tout le multiverse, c’est-à-dire les autres « Earth ». Voilà ce qui se cache derrière le plan de Jay. Barry, bien déterminé à arrêter Zoom, ne voit pas le danger que cette course risque d’apporter, et se voit sédaté par la Flash-team puis emprisonné pour ne pas répondre à la provocation de Zoom. Joe arrive alors avec un plan pour arrêter Jay, mais sans Barry ! L’équipe se met en place et envoie Caitlyn pour distraire Zoom, laissant alors la chance à Joe et Harrison de l’immobiliser brièvement. Cela permet à Cisco d’ouvrir une brèche vers Earth 2, mais Joe se trouve accidentellement entraînée avec Zoom. Ainsi, quand Wally West apprend la nouvelle, il libère Barry et l’informe de la situation. Cela pousse Barry à solliciter l’aide de Cisco pour ouvrir une brèche temporelle vers Earth 2, dans le but d’informer Jay qu’il accepte son défi, mais qu’il doit ramener Joe avec lui et l’homme avec le masque de fer.

 

cleek_images_series_flash

 

Les deux Speedsters se rencontrent devant  la machine en question, et Zoom donne le « coup de sifflet ». La course débute et on a un droit à une scène épique entre Flash et Zoom, les deux traînées rouge et bleue alimentant petit à petit le réacteur de la machine. Mais un deuxième Flash ne met soudain à courir avec eux ! C’est à ce moment que l’un d’eux sort Zoom de la piste, et se lance dans un combat contre le tueur de son père. Pendant ce temps, l’autre Flash tourne à une vitesse hallucinante au pied de la machine pour inverser son effet et ainsi l’arrêter, au détriment de sa vie, car oui, le deuxième Flash meurt. Zoom, à terre sous les coups de Barry, lui demande d’où vient cet autre Flash. Barry explique alors qu’il a voyagé dans le temps et a convaincu ce Flash de venir dans son temps pour l’aider à arrêter Zoom. Ainsi, Jay essaye de provoquer Barry pour le pousser à le tuer, et pour qu’il devienne vraiment un tueur, mais Barry s’éloigne de lui et laisse les fantômes de la speedforce s’en charger. C’est à ce moment que deux fantômes tournent autour de Zoom en lui causant des dégâts, ce qui provoque une transformation du costume de Zoom qui nous rappelle beaucoup celui du Blackflash. On ignore si l’on aura droit à la présence de Blackflash au cours des prochaines saisons. Ainsi tout est bien qui finit bien : Barry et l’équipe vont au Starlab, accompagnés de l’homme avec le masque de fer (référence au film de DiCaprio ?) qui est en fait Henry de Earth 3, mais avec le nom de Jay Garrick. En effet, Hunter Zoloman (Zoom) a volé l’identité de Jay Garrick et l’a gardée comme trophée. C’est ainsi que Jay Garrick ,Wells et sa fille, Jesse, décident de quitter cette Terre, puisqu’il n’y a plus de menace. Barry partage à la fin de l’épisode un baiser avec Iris, avant de mettre de nouveau son costume et de courir dans la ville en ouvrant une brèche temporelle. Il se téléporte devant chez lui, le soir où sa mère, Nora Allen, a été tuée par Reverse Flash, et se précipite à l’intérieur de la maison pour arrêter Eobard Thawn avant que celui-ci ne commette le crime, évitant ainsi la mort de sa mère…

Le final season a été parfait sur tous les plans. C’est une conclusion remarquable pour l’ensemble de cette excellente saison, qui se termine sur un cliffhanger d’une grande importance, puisque dans les comics, lorsque Barry voyage dans le temps et sauve sa mère, il chamboule le cours du monde : il n’y a en effet dès lors plus de Batman,  de Superman, ni de ligue des justiciers, en plus d’un combat entre Atlantis et les Amazones (Aquaman et Wonder Woman) qui ravage la terre.

 

Ciné Séries
Cliquer pour ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus Ciné Séries