Rapport Qualité/Prix et Conclusion

Sommaire

 

Vous l’avez bien compris j’ai un gros faible pour ce Corsair Carbide 330R Titanium Edition. Si le design est une chose sur laquelle chacun peut avoir son avis, le reste de la prestation délivrée par Corsair sur ce boitier mérite des éloges.

Alors évidemment, ce châssis est plus cher que sa concurrence directe; mais une somme de petits détails vient faire la différence.

La qualité d’ensemble tout d’abord, sans enfoncer la concurrence ( je pense notamment à Cooler Master ) est au dessus.

L’insonorisation et la manière dont le revêtement acoustique couvre l’ensemble est là encore particulièrement bien pensée. Le carter supérieur destiné à « masquer » la découpe du radiateur 240mm en est l’illustration parfaite.

 

 

[alpine-phototile-for-flickr src= »set » uid= »62373928@N06″ sid= »72157655026974240″ imgl= »fancybox » style= »gallery » row= »10″ grwidth= »800″ grheight= »600″ size= »640″ num= »30″ align= »center » max= »100″ nocredit= »1″]

 

Conclusion

Pas de surprise, le Corsair Carbide 330R Titanium Edition est un excellent boitier. En configuration classique ( sans watercooling ) son équipement d’origine permettra déjà à une grosse config de fonctionner avec un refroidissement performant et un excellent niveau de silence.

Les plus exigeants pourront monter un radiateur de 240mm et renforcer la ventilation de la face avant avec un autre 140mm…une config SLI composée des plus grosses cartes du moment se logera parfaitement dans cet excellent châssis.

Vous devriez regarder aussi ça :
Test - Ampoule LED connectée couleur E27 de Innr

Polyvalent le Carbide 330R Titanium Edition l’est clairement tout en continuant à porter l’ADN originel de Corsair : qualité et sobriété.

Medaille 330R

 

[cfield « pricemesh_3 »]

Ailleurs sur le web

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.