Hardware

[TEST] Corsair Carbide 330R Titanium Edition

[TEST] Corsair Carbide 330R Titanium Edition

Le Corsair Carbide 330R n’est pas un nouveau boitier, présenté en 2013 il représente la gamme « silencieuse » des boîtiers de la marque. C’est l’Edition Titanium que nous avons entre les mains et sur laquelle nous allons nous attarder.

Ces derniers temps Corsair nous a montré un profond changement dans l’esthétique de ses boîtiers avec un modification relativement radicale de sa philosophie. La sobriété qui était jadis la patte de Corsair ( certains diront « banalité » ) , s’estompe progressivement et nous avons vu apparaître des produits avec un design de plus en plus affirmé voir agressif. Intelligemment, Corsair garde à son catalogue des séries comme la gamme Carbide ou Obsidian, gardant cette sobriété qui a ses fidèles.

Le Corsair Carbide 330R se retrouve concrètement en face de boitiers comme le CoolerMaster Silencio 550, le NZXT H230 voir même le LDLC QT01 solidement installés depuis un petit moment sur une gamme de prix inférieure.

 

Corsair Carbide 330R

Alors Corsair peut-il justifier encre un positionnement tarifaire supérieure comme il le fait depuis des années en s’appuyant sur la qualité de son matériel ?

 

 

 

Subtilité, subjectivité…avant d’aborder ce point qui restera toujours polémique car de nature personnel, je vais planter le décors…

 

 

Corsair330R-004    Corsair330R-005   Corsair330R-006

Sincèrement, j’adore le design du Corsair Carbide 330R donc sa déclinaison « Titanium » ne fait que renforcer ce sentiment.

Les lignes sobres de la série Carbide ( quelque peu torturées par des références comme les SPEC malgré tout ) sont, de mon point de vue, une référence. Il est important pour moi de vous dévoiler et d’assumer ce « feeling » car la sobriété d’un boitier est, pour certains, synonyme de banalité…ce n’est pas mon cas.

La porte avec son placage alu ( Titanium ) apporte un petit plus en renforçant la qualité perçue du boitier. Enfin, nous détaillerons plus loin, mais compte tenu de ses capacités, ce châssis reste malgré tout d’une taille modérée.

Corsair 330R

Corsair330R-018

L’aspect esthétique étant abordé, il nous faut maintenant rentrer un peu plus dans les détails et voir si ce Corsair Carbide 330R justifie son prix en ce qui concerne sa qualité de fabrication.

 

 

 

A peine le Corsair Carbide 330R saisi pour l’extraire de son carton, on constate que son poids est clairement plus élevé qu’un châssis classique moyen tour classique : premier contact positif…

Si la peinture de l’ensemble du boitier ne souffre d’aucun défaut : elle resistera sans aucun problème à de multiples manipulations; comme sur l’ensemble des autres boîtiers, dés les premières manipulations, les multiples traces de doigts témoigneront de vos efforts pour monter votre machine…il faudra jouer de la chiffonnette pour redonner un aspect présentable une fois votre PC terminé.

Corsair330R-007

Reste que le démontage des parois latérales permet de confirmer notre premier constat : la structure de ce 330R est de grande qualité : tôle épaisse, pliages parfaits et soudures invisibles.

On retrouve ce soin apporté aux détails jusque dans le placage du revêtement acoustique, parfaitement assemblé et surtout couvrant une surface très importante du boitier, y compris là où l’œil ne va pas chercher. Il n’est pas rare en effet de retrouver un collage « marketing » de panneaux acoustiques uniquement pour justifier un prix plus élevé…ce n’est clairement pas le cas ici.

Corsair330R-012

La connectique est parfaite, la disposition des câbles permettant de masquer sans problème les éléments non utilisés.

Reste un dernier point non négligeable : la présence de filtres facilement démontables pour un entretient rapide.

Corsair330R-019   Corsair330R-020

 

Le Corsair Carbide 330R Titanium Edition permet d’envisager un montage de configurations diverses y compris les plus musclées.

Montage et accessibilité

Le premier constat sur ce point est la facilité de mise en oeuvre de ce châssis. Malgré une taille contenue, il permet de travailler avec les deux mains et regorges de petites « astuces » destinées à faciliter la vie de celui qui va assembler son PC.

Corsair330R-013

En premier lieu, on évoquera un grand classique : l’espace de dégagement permettant de réaliser un câblage esthétique mais aussi efficace pour la dissipation thermique.

L’espace disponible entre le panneau latéral droite et le berceau de la carte mère est largement suffisant pour acheminer proprement tous les câbles. Les découpes disponibles permettent de faire cheminer ces derniers comme on veut ( peut ? ) et de fixer le tout derrière pour retrouver un peu d’harmonie…

Corsair330R-017

Un autre point positif est le dégagement disponible sous le panneau supérieur du Carbide 330R. Si le boitier, comme d’autres, est conçu pour accepter un radiateur de 240, on se retrouve souvent gêné par l’épaisseur de ce dernier venant toucher la partie supérieure de la carte mère ( on pensera par exemple à l’ASUS X99 Deluxe ). Ce n’est pas le cas ici.

Refroidissement d’origine

Comme vous l’avez constaté le boitier dispose de deux ventilateurs.; un 140mm à l’avant et un 120 à l’arrière. Cette ventilation d’origine, relativement efficace, bénéficie d’un régulateur discret mais…efficace ( c’est la différence majeure avec la version « classique » du 330R )

Corsair Carbide 330R

En position « max », le système de ventilation livré par Corsair est audible même avec la porte avant fermée. La bonne nouvelle c’est que la position « medium » permet de faire fonctionner les deux ventilateurs de manière totalement inaudible.

Le capot supérieur dispose d’un carter magnétique permettant de maintenir une bonne insonorisation si vous n’employer pas de refroidissement liquide.

Corsair330R-016

Tout s’enlève et se remet avec une grande facilité, vous remarquez au passage les rondelles anti-vibration installées d’origine pour le montage du radiateur.

La ventilation peut être considérablement renforcée puisque un second ventilo de 140mm et de 120mm peuvent être rajoutés pour porter le total à 4.

330R_AIRFLOW

Le Corsair Carbide 330R Titanium Edition est un produit complet dés sa sortie de boite. Ne vous attendez donc pas à récupérer un max de visserie, berceaux et autres : tout est dedans d’origine.

Les 4 berceaux pour les HD / SSD en 3.5″/2.5″ sont montés, comme les filtres anti-poussière mais aussi les supports de fixations de la carte mère : simplicité, efficacité et rapidité de montage.

Les baies 5.25″ supérieures disposent elles d’un système de fixation rapide permettant là aussi de limiter la visserie et d’accélérer le montage.

330R_Titanium_11

Malgré tout, on dispose du nécessaire pour faire un montage propre : visserie et attaches.

visserie

Les plus inquiets auront même droit à une notice…

Doc-330r

Le tout permettant de réaliser un montage propre et efficace :

 

image Corsair

 

 

Vous l’avez bien compris j’ai un gros faible pour ce Corsair Carbide 330R Titanium Edition. Si le design est une chose sur laquelle chacun peut avoir son avis, le reste de la prestation délivrée par Corsair sur ce boitier mérite des éloges.

Alors évidemment, ce châssis est plus cher que sa concurrence directe; mais une somme de petits détails vient faire la différence.

La qualité d’ensemble tout d’abord, sans enfoncer la concurrence ( je pense notamment à Cooler Master ) est au dessus.

L’insonorisation et la manière dont le revêtement acoustique couvre l’ensemble est là encore particulièrement bien pensée. Le carter supérieur destiné à « masquer » la découpe du radiateur 240mm en est l’illustration parfaite.

 

 

 

Conclusion

Pas de surprise, le Corsair Carbide 330R Titanium Edition est un excellent boitier. En configuration classique ( sans watercooling ) son équipement d’origine permettra déjà à une grosse config de fonctionner avec un refroidissement performant et un excellent niveau de silence.

Les plus exigeants pourront monter un radiateur de 240mm et renforcer la ventilation de la face avant avec un autre 140mm…une config SLI composée des plus grosses cartes du moment se logera parfaitement dans cet excellent châssis.

Polyvalent le Carbide 330R Titanium Edition l’est clairement tout en continuant à porter l’ADN originel de Corsair : qualité et sobriété.

Medaille 330R

 

Cliquer pour ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus Hardware