Hardware

Microsoft s’intéresse au rachat d’AMD

Microsoft s’intéresse au rachat d’AMD

On sait que la situation d’AMD n’est pas des plus confortable depuis un moment.

En dépit de restructurations drastiques mais aussi d’un contrat majeur d’équipement des Xbox One et PS4 avec ses APU, AMD se traîne dans le rouge encore et encore.

La déception qui suit la sortie des premières cartes Fiji fait évidemment resurgir les spéculations sur l’avenir d’AMD.

Microsoft a semble t-il déjà approché AMD il y a quelques mois. Le géant du logiciel qui a confirmé son incursion dans le hardware avec ses Surface, ses Lumia mais aussi sa Xbox, cherchait à évaluer les économies qu’engendreraient pour lui un tel rachat.

Économiquement, l’équation est relativement simple : Microsoft dispose d’une trésorerie disponible de plus de 93 milliards de $ alors que la capitalisation boursière d’AMD plafonne à 1.81 milliard…l’opération serait relativement indolore pour la firme de Redmond.

Concernant l’intérêt de la démarche, un autre chiffre est important à considérer : de nombreux analyses évaluent le prix du hardware livré par AMD pour la Xbox One à 100$ par console. Microsoft a déjà vendu plus de 12 millions de Xbox One…une telle opération permettrait d’améliorer les marges sur la Xbox One mais aussi de faire de même pour les Lumia, les Surface….

microsoft_xbox_one_soc

Même si Microsoft n’a pas vraiment besoin d’AMD pour continuer à développer son business, il est cependant évident que les synergies et les économies que pourraient générer une telle opération sautent aux yeux.

Un autre point fondamental est la position de plus en plus fragile d’AMD. Comme le fait remarquer Kitguru, si demain un acteur comme Samsung se décidait à mettre la main sur AMD, en intégrant les technologies de la marque dans ses téléviseurs, il deviendrait automatiquement un acteur majeur du gaming…

Enfin, AMD est capable de produire des puces ARM et X86 et donc de couvrir quasiment tous les besoins que Microsoft a actuellement pour ré-intégrer sa gamme hardware qui semble amenée à s’étendre.

On pourrait assister alors à une sorte de retour de balancier où les constructeurs qui ont progressivement sous traité leur hardware, ré-intègre progressivement toutes les étapes pour mieux fusionner hardware et software.

C’est une préoccupation de Samsung qui cherche à disposer d’un OS mobile depuis des années…c’est une préoccupation d’Apple qui cherche aussi à reprendre la main sur la fabrication des puces qu’il intègre dans son matériel…

Hardware
@NotDjey

Passionné par les nouvelles technologies depuis mon ZX81 je continue à aimer les extensions mémoires et les gadgets connectés.

Cliquer pour ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus Hardware