Hardware

Test HyperX Predator 480GB m.2 PCIe

Test HyperX Predator 480GB m.2 PCIe

Intro

L’avènement du SSD a incontestablement bouleversé la manière dont nous utilisons notre PC. Au delà de l’aspect « performances », c’est tout le confort global de nos machines qui a été modifié.

Aujourd’hui, l’évolution de la technologie permet de franchir régulièrement de nouvelles étapes et c’est tout ce qui accompagne le SSD ( contrôleur, connectique…) qui doit se mettre au diapason. L’HyperX Predator 480GB M.2 en est l’exemple.

C’est le Sata qui rend les armes en ce moment. Pourtant, il a permis aux possesseurs de SSD de découvrir les joie d’un OS qui se charge en un clin d’oeil et des applications qui démarre sur un simple clic…oui mais voilà, le potentiel du SSD et son exploitation commerciale amplifiée par la chute des prix, permettent une course totalement bénéfique à l’utilisateur.

SSD HyperX Predator

 

L’arrivée des SSD sur port PCIex 2.0 permet ainsi de franchir une nouvelle limite. La technique n’est pas nouvelle mais elle est amplifiée par l’adoption massive du port M.2 destiné à l’origine aux portables. Le port M.2 est le remplaçant « physique » du mSata , il est l’exploitation miniaturisée du port Sata Express (qui permet d’obtenir du PCI Express 3.0 et du SATA 3.0) .

Le plus important à retenir dans notre cas présent c’est que le port M.2 donne accès à 4 lignes Pciex…d’où l’intérêt, pour ceux qui ne disposent pas d’un port M.2, de passer par la carte livrée avec l’HyperX Predator.

 

Hardware
@NotDjey

Passionné par les nouvelles technologies depuis mon ZX81 je continue à aimer les extensions mémoires et les gadgets connectés.

Cliquer pour ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus Hardware