Hardware

Un watercooling aujourd’hui… pourquoi faire ?

Un watercooling aujourd’hui… pourquoi faire ?

Il est loin déjà le temps où le watercooling était synonyme de performances, d'overclocking et de bricolage. Le bon vieux temps du glycol, des algues, des bulles, des pompes Laing  et autres réjouissances.

On peut considérer que la légitimité de ce sport réservé aux overclocking fous s'est un petit peu étiolée avec le temps : les performances des meilleurs ventirads nuançant fortement les contraintes d'un système difficilement modifiable, difficilement évolutif et potentiellement dangereux pour vos composants et vos nerfs. La discipline garde néanmoins des adeptes mais reste quand même cantonnée aux furieux du bricolage ou aux amateurs de performances extrêmes pour qui seul le bench ultime compte.

            Un Lian Li en préparation chez Houbba System…c'était la grande époque de la Dremel

C'est sur un autre terrain que le watercooling fait discrètement sa place depuis quelques mois : celui du bruit.

Tout a changé, le watercooling est maintenant un accessoire tendance, facile et accessible au bon peuple…au grand dam des geeks les plus hardcore et autres adeptes de l'azote et des CPUMark.

Mais ce qui est bon pour le peuple est-il vraiment bon pour votre PC ? Les watercooling du peuple d'aujourd'hui ne sont-ils pas les tubes néons de jadis ? En gros des accessoires inutiles et ridicules ?

L'offre est déjà intéressante avec les constructeurs comme Corsair, Antec et d'autres qui rebadgent la production des premiers. Les produits se composent dans la grande majorité d'un couple waterblock/pompe + radiateur, le tout étant monté d'usine et prêt à équiper votre CPU.

C'est donc un système "All-in-one" qui s'occupe dans 99% des cas uniquement du CPU. La phase d'installation se retrouve donc grandement simplifiée et sans le stress de la catastrophe du montage…

( encore que certaines erreurs peuvent avoir de lourdes conséquences ).

Je vais donc m'intéresser au montage, à l'installation et à l'intérêt d'un produit de ce genre :

Le SEIDON 120 de Cooler Master

Pour commencer, petit comparatif sur le watercooling aujourd'hui :

     Hier, un montage watercooling…..

 

 Aujourd'hui un KIT All in One pour CPU : le SEIDON 120

Je pense qu'il est difficile de nier que le montage est bien plus rapide avec les solution AIO que celui du kit complet de la première image.

Le Seidon 120 est de plus livré avec un kit d'adaptation couvrant l'ensemble des socket du marché. La fixation du groupe waterblock/pompe sur le cpu étant la seule étape "pénible" nécessitant le démontage de votre carte mère afin de mettre en place le système de fixation sous la carte mère. Une fois cette étape terminée, le bloc pompe se fixe de manière classique avec la visserie livrée.

Je dois dire que cette opération qui est habituellement un peu longue pour les autres kits, est extrêmement rapide sur le kit Cooler Master contrairement au Antec ou au Corsair.

Le kit Cooler Master est livré avec un ventilo de 12 et dispose, sur la partie radiateur, du filetage nécessaire pour monter un ventilo de chaque côté. C'est le fameux montage en Push-Pull qui permet de maximiser les performances en augmentant la circulation d'air au travers des du bloc radiateur.

On pourra donc utiliser le ventilo d'origine du boîtier ainsi que celui livré par Cooler Master. Il est à notre que le montage avec un seul ventilo est aussi suffisant.

Accessoirement et si vous disposez d'une carte mère digne de ce nom, la vitesse de rotation des deux ventilos sera gérée par le BIOS ( comme pour le CPU et le Châssis Fan classiques ). Le mode silencieux est tout a fait adapté dans ce cas.

C'est paradoxalement avec ce qui semble être le plus facile que les choses se compliquent : le radiateur.

Le radiateur est la partie la plus fragile du kit : un choc sur sa surface, un coup de tournevis sur l'une de ses ailettes et c'est la catastrophe. Il faut bien être attentif dans la phase de fixation de la carte mère dans le boîtier car durant cette étape, le radiateur se "balade" au bout du bloc et un choc peut facilement l'endommager.

L'autre souci majeur qui est sans doute le principal défaut de ce kit Cooler Master, c'est la piètre qualité du filetage sur la partie radiateur. En effet, la mise en place d'un ventilateur entre l'intérieur du boîtier PC et le radiateur ( en sandwich entre le boîtier et le radiateur pour faire plus simple ) révèle quelques difficultés : les vis livrées avec le kit sont relativement courtes et le filetage sur les 4 points d'accroches du radiateur n'est pas, comment dire…de qualité équivalente. Bilan de l'opération, 3 vis sur 4 tiennent parfaitement, la quatrième n'accroche pas, pire, en forçant, le pas de vis foire.C'est rattrapable pour quelqu'un de bien outillé, pas nécessairement par le commun des mortels. Cette partie du montage est donc à considérer avec la plus grande attention.

Ok est en fonctionnement ça donne quoi ?

Avec le boîtier ouvert, c'est la pompe du Seidon qui se fait remarquer avec un petit cliquetis étonnant. Une fois le boîtier du PC totalement fermé, on entend quasiment plus rien, le seul élément audible du PC devient alors la carte graphique.

En utilisation, dans mon cas avec un Intel i7 3770K, j'ai noter un écart de température de plus de 10° avec le ventirad d'origine. J'ai rarement dépassé les 60° et j'ai constaté une baisse de l'ordre de 4 à 5° de la température du système.

Donc c'est le système en général qui chauffe moins ( la sonde carte mère en atteste ) et avec une carte graphique un peu costaud, c'est appréciable.

Plus globalement, le silence de fonctionnement est aussi un sacré luxe. On peut évidemment obtenir la même chose avec un ventirad haut de gamme mais c'est là aussi que le Seidon marque des points : on le trouve autour de 55€.

Le petit bébé de Cooler Master se comporte très bien face à sa concurrence Antec et Corsair, faisant même mieux souvent. Le prix lui donne un avantage certain tout comme la possibilité de faire un montage Push-Pull facilement.

Reste la qualité de finition à revoir à mon avis, l'aspect de certains matériaux plus "cheap" que l'équivalent Corsair par exemple…des choses que l'on oublie une fois le PC fermé.

 

Alors, un watercooling pourquoi faire aujourd'hui ?

Pour le confort et la tranquillité : les temps changent…

 

 

Seidon 120Seidon 120Seidon 120Seidon 120Seidon 120Seidon 120Seidon 120Seidon 120Seidon 120Seidon 120Seidon 120Seidon 120Seidon 120Seidon 120

 

 

 

Hardware
@NotDjey

Passionné par les nouvelles technologies depuis mon ZX81 je continue à aimer les extensions mémoires et les gadgets connectés.

Cliquer pour ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus Hardware