Hardware

La tablette Nexus 7 séduit

La tablette Nexus 7 séduit

 Avec la Nexus 7 Google vient de décider qu’il allait pousser du carton sur le marché des tablettes en proposant son propre matos. Après Microsoft, ça semble être la mode, à croire que tous ces faiseurs chinois ne sont pas capables d’innover, il faut donc que les grands montrent la voie. Bon, c’est Asus qui se colle au boulot, Samsung semblant être trop occupé.

La raison profonde de cette arrivée de Google sur le hardware avec sa "marque" Nexus semble tout simplement provenir d’un constat : si tout le monde s’accorde à reconnaître Android comme un concurrent plus que crédible à iOS, dans les chiffres, l’hégémonie d’Apple sur le marché des tablettes est loin d’être remise en question.

Il fallait donc une rupture pour permettre une redistribution des cartes sur ce marché.

Cette redistribution des cartes, elle ne semblait possible que par les prix. Amazon avait ouvert en premier la brèche, se taillant au passage un beau succès sur le marché US avec son Kindle Fire à l’utilisation pourtant restrictive et au hardware limité.

Un certain nombre de partenaires de Google ne montrant pas une motivation particulière, Acer allant même jusqu’à affirmer que le segment de tablettes 7" était bâtard, Google a donc décidé de forcer le destin.

 Le hardware du Nexus 7 est tout ce qu’il y a de plus classique dans le monde Android aujourd’hui : Tegra 3, 8go pour la version 199$, USB et SD card ainsi qu’un écran 7", plutôt soigné avec technologie IPS de 1280 × 800 amélioré par le nouveau moteur ASUS TruVivid.

 La stratégie du prix alliée à un hardware solide semble convaincre la plupart des analystes ayant eu en mains la Nexus 7.

Le dernier et pas des moindres à valider cette stratégie et à promettre à Google un retournement du marché est Walter MOSSBERG, le très influent mais aussi très fanboy ( malgré son age ) journaliste techno du Wall Street Journal, connu pour renifler les tendances.

 

Tout ceci serait parfait et excitant si l’enfant prodige de Google et  Asus mordait déjà dans le marché et engendrait les plus vives inquiétudes de la pomme…

Il semble cependant maintenant plus que probable qu’Apple dispose dans ses cartons d’un Apple mini 7" pour la fin d’année ( présentation en septembre quand la Nexus 7 commencera à être vraiment dispo ) . Le positionnement prix serait de 299$.

Enfin, du côté d’Amazon, on semble prêt à enfoncer le clou, compte tenu des résultats encourageant et de la percée du Kindle Fire sur le marché US en proposant une nouvelle version plus musclée et disposant d’un écran HD pour la rentrée des classes.

Tout ce petit monde ayant fait sien le dogme Apple 1$ = 1€, nous retrouverons donc du 199€ et du 299€ au coeur de la bagarre des tablettes sur la fin d’année.

 

Hardware
@NotDjey

Passionné par les nouvelles technologies depuis mon ZX81 je continue à aimer les extensions mémoires et les gadgets connectés.

Cliquer pour ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus Hardware