Esport

League of Legends World Championship : les interviews

League of Legends World Championship : les interviews

League of Legends World Championship : les interviews

Flame en interview vidéo !

Dans le but de vous apporter une couverture de l’évènement la plus complète possible, nos rédacteurs sont partis la semaine dernière aux 2015 League of Legends World Championship. À l’occasion de ce déplacement, ils ont réalisé des interviews rapides pour Twitter et de plus longues qui sortiront au fur et à mesure. Pour le moment, vous pouvez retrouver l’interview écrite du midlaner des paiN Gaming : Kami, du carry AD de EDward Gaming : Deft, du toplaner de LGD Gaming : Flame, et du remplaçant/coach de Origen : Aranae

Alvar « Araneae » Martin Aleña remplaçant pour Origen :

 

 

Merci de nous accorder du temps pour cette interview Araneae, et avant toute chose je tiens à te féliciter pour ta qualification avec Origen pour les quarts de finale. Que penses-tu de ce résultat et comment penses-tu que cela va se dérouler lors de ces quarts ?

Araneae : Je pense que c’est une bonne chose que l’équipe se soit qualifiée, on est venus avec 50 à 60 % de chances de passer, mais on a fait une super première semaine avec un 3-0 et ensuite, cette semaine ça n’a pas été si bien que ça, essentiellement à cause du format proposé. Avoir deux matchs consécutifs, on a joué à 15h contre LGD et ensuite à 16h contre Kt, je pense que ce ne sont pas les meilleurs horaires pour l’esport, surtout si on joue contre des équipes différentes, mais on a quand même réussi à arriver deuxième du groupe, et maintenant on a plus qu’à attendre demain pour voir qui nous allons affronter en quarts de finale. Le mental de l’équipe est bon, ils se sentent bien, certains ne sont peut-être pas si bien, un peu démotivés, mais je pense que lorsqu’ils arriveront dans leur chambre demain ils seront tous heureux de s’être qualifiés, on va peut être même fêter la qualification. C’est le bon moment à mon avis, il y a une équipe européenne assurée en quarts. C’est la première, peut-être que Fnatic nous rejoindra demain. Je pense que ce sera difficile, à plus forte raison si l’on affronte SKT, mais si on tombe contre Flash Wolves ou le premier du groupe de demain tout ira bien, mais je pense vraiment que SKT pourrait être le match-up le plus dur.

Tu es le premier remplaçant pour Origen aux Worlds, comment es-tu arrivé à cette position dans l’équipe ?

Araneae : Eh bien, le fait est que Peke avait besoin de remplaçants, Peke est un très bon ami et ils nous a donc demandé à Cyanide et moi d’être remplaçants, et lorsqu’on est arrivés ici j’avais un peu plus de temps que Cyanide car Cyanide devait beaucoup stream et j’ai donc dit à Peke que je pouvais aller n’importe où, c’est pourquoi je suis venu. Et même si je pense qu’après tout je ne jouerai aucune partie, j’essaie simplement d’aider au niveau du coaching car j’étais par le passé le coach de Peke et sOAZ et du coup je sais comment ils pensent, comment ils se comportent et comment se comporter avec eux, car je suis ami avec Peke et sOAZ depuis 4 ou 5 ans, avec Amazing environ 3 ans, et avec Alphonso 3 ans aussi. Je connais donc presque tous les joueurs – à part Niels – depuis longtemps, et donc même si je suis le remplaçant, j’essaie d’aider au coaching et à l’analyse des parties, de les aider et de les motiver de mon mieux.

Ok, et du coup quelles ont été tes parties préférées ces derniers jours, il y a eu beaucoup de parties à sensations, d’autres sans, laquelle as-tu préféré ?

Araneae : Tu veux dire dans tous les championnats du monde ou seulement de notre groupe ?

De ton groupe.

Araneae : Je pense que la partie que nous avons gagnée contre TSM a été celle que j’ai préférée parce que dans les deux autres parties contre LGD et KT, les joueurs n’étaient pas du tout concentrés. À plusieurs moment des parties ils étaient comme absents si je puis dire, vraiment pas concentrés sur la partie, et ne parlaient pas autant qu’ils en ont l’habitude. Je pense donc que la première partie qu’on a jouée aujourd’hui a été la seule bonne partie, et c’est donc ma game favorite.

Si tu avais quelque chose à dire à propos du public ici en France, quelle serait la première chose qui te traverserait l’esprit ?

Araneae : Fous ! Comme je le dit à tout le monde, les publics espagnol et français sont sûrement deux des meilleurs au monde car on est toujours à fond, toujours à vibrer avec les joueurs, et je pense que c’est fou de voir qu’à chaque fois que Origen monte sur scène je me rends compte à quel point ils sont dingues d’eux. Je pense que c’est un super public.

À propos de ces Worlds, selon toi, quelle équipe est la meilleure actuellement, et a le plus de chances de gagner ces Worlds ?

Araneae : Je pense que les favoris sont SKT, ils ont montré qu’ils étaient bons et qu’ils étaient forts sur toutes les lanes, et stratégiquement il sont vraiment très bons. Je pense donc que ce sont les grands favoris pour le tournoi, et j’espère donc qu’on ne va pas les rencontrer en quarts de finale.

Tu penses que ton équipe a une chance de les battre dans une game voire dans un BO5 ?

Araneae : Eh bien, quand je suis arrivé ici je pensais que les équipes chinoises et coréennes seraient vraiment loin devant en terme de metagame, vraiment devant l’Europe et les autres, mais je pense que la métagame actuelle ne leur permet pas d’être tant devant. On l’a montré dans les jours précédents en battant Kt et LGD, et quand les équipes européennes et américaines ont battu les équipes coréennes et chinoises. Je pense donc que l’écart entre les équipes de l’ouest et de l’est n’est pas si grand, pas autant que l’an passé. L’an dernier la différence était si grande que lorsque j’étais coach de Fnatic et qu’on faisait des scrims contre Samsung White, les games n’étaient même pas équitables, ils étaient loin devant nous au niveau du contrôle, de la macro, de la micro, de tout. Je suis sûr que ces worlds sont l’un des worlds où l’Europe et les équipes de l’ouest ont le plus de chances de battre ces équipes de l’est, et même si je ne peux pas dire que l’on va peut battre SKT, je pense qu’on serait capable de les pousser à se battre à fond.

Ce sont donc tes worlds préférés, ou il y en a-t-il d’autre au dessus pour toi ?

Araneae : Je pense que je suis un grand fan de ceux de saison 2, saison 1 et saison 3, vraiment les premiers. Je pense que ceux en saison 2 étaient géniaux, au niveau du format et de part le fait qu’ils ont mis pour la première fois 1 million de dollars dans l’eSport. Les équipes étaient aussi très appréciées, il y avait les joueurs de l’avant-garde, je pense que ceux de la saison 2 sont mes préférés. Je dirais qu’après ceux-là, je n’ai pas vraiment apprécié ceux de la saison 4, à cause de l’énorme différence de niveau entre les équipe de l’est et de l’ouest. Ceux-ci sont de super worlds à regarder pour les fans et les spectateurs, a fortiori car ça se passe en Europe. Et en plus on peut voir que les équipes de l’ouest sont très proches de celle de l’est en terme de niveau, et c’est vraiment super pour elles.

Toujours à propos des worlds, de quoi es-tu le plus déçu  ?

Araneae : L’équipe la plus décevante des worlds ? Je vais dire LGD. Avant que je n’arrive ici, je regardais la LPL, et je pensais que LGD seraient les plus forts de notre groupe, et qu’ils termineraient premiers. Après avoir perdu contre nous, ils ont été en-dessous de leur niveau, ils n’était pas dans le bon état d’esprit, leur phase de draft n’était pas bonne, leur mentalité non plus, ils étaient durs les uns envers les autres, ce n’étaient pas la meilleure chose. Je pense aussi, même si  Fnatic va se qualifier, que la première semaine de Fnatic se solderait par un 3-0, car ils avaient l’air monstrueux en scrims, monstrueux en LCS et je pensais donc que Fnatic finirait 3-0 puis 6-0 en groupe. Et quand j’ai vu le 1-2, j’ai trouvé ça décevant, mais je crois quand même en eux, et je pense que mon bon vieux Rekkles va les emmener en quarts de finale.

Si tu devais nommer un champion qui n’a pas été encore été pris dans ces worlds, lequel serait-ce et pourquoi ?

Araneae : C’est une question difficile. Je ne sais pas vraiment, à mon avis il y a plusieurs picks que j’appellerais « surprise », que les joueurs pourraient prendre et qui seraient marrants à voir. Je pense que l’un des picks que l’on verra beaucoup par la suite, en quarts et en demi-finale, sera Tahm Kench. Tahm Kench est un pick qui s’adapte à beaucoup d’équipes, je pense qu’il a un grand potentiel. On verra aussi de plus en plus Shen, car comme on l’a vu pendant cette phase de groupes, il y a beaucoup de choses à faire avec le double téléport et autres globals, et Shen donne offre beaucoup de possibilités à son équipe pour ce genre de composition. Et on verra aussi, enfin j’espère car ce sont des champions que j’aime beaucoup, et qui pourraient fonctionner, Karthus, à cause de son ultime, de ses dégâts, et par le fait qu’on a des lanes vraiment passives, et qu’il peut donc farmer facilement et faire beaucoup de dégâts. Et également un champion dont je suis fan et qu’on en voit pas beaucoup, Zac, et avec les précédents buffs qu’il a eu, je pense qu’on pourrait peut-être le voir.

Merci beaucoup pour cette interview, si tu as quelque chose à ajouter pour tes fans français et pour le public, fais-toi plaisir.

Araneae : Merci à tous les fans fraçais, et à tous les fans à travers le monde qui supportent Origen. Et plus encore à ceux étant derrière nous dans ce tournoi car ça va être difficile, mais on a le pouvoir de l’Europe. Merci pour tout.

À une prochaine fois.

Araneae : À la prochaine.

Lee « Flame » Ho-Jong, toplaner de LGD Gaming :

Bonjour Flame et merci d’avoir pris le temps de nous accorder cette petite interview pour Cleek. Tout d’abord, c’était des Worlds assez compliqués pour LGD, tu t’es retrouvé à jouer pour eux cette semaine, quel a été ton ressenti sur ces trois parties ?

Flame : C’était un peu compliqué au début, quand j’ai décidé de jouer sur ces trois parties, mes coéquipiers ne pensaient pas qu’on pouvait atteindre les quarts de finale, mais j’ai essayé de les encourager, en leur disant qu’on pouvait encore y arriver, et aller en quarts de finale. Même si, au début, ils ne me faisaient pas confiance, au fur et à mesure qu’on jouait, j’ai continué à leur dire qu’on pouvait encore gagner, ils ont finalement commencé à me faire confiance, et on a pu gagner les deux dernières parties.

Tu as joué deux fois Darius, si je me souviens bien, et une fois Olaf, pourquoi as-tu joué ces champions et non pas Singed comme tu l’as fait pour CJ Entus ?

Flame : Je n’avais que quelques jours pour me préparer pour ces Worlds, dont deux ou trois jours de scrim, si on avait eu plus de temps, j’aurais pu jouer d’autres champions. Mais à cause de ce délai, j’ai dû choisir des champions dont on sait qu’ils sont bons dans cette méta et ce patch, c’est pourquoi je me suis concentré sur des champions tels que Darius, Olaf ou Fiora. Et je suis content d’avoir réussi à obtenir de bons résultats sur ces champions.

Dans ta game contre Origen, tu as très bien joué contre sOAZ, est-tu content d’avoir eu autant de kills et un aussi bon jeu contre sOAZ, qui est considéré comme étant l’un des meilleurs tops du monde ?

Flame : Je suis d’accord sur le fait que sOAZ est l’un des meilleurs tops du monde, mais je joue aussi à ce jeu depuis assez longtemps, et je pense que j’ai eu beaucoup de chance de gagner ma lane et cette partie.

Revenons un peu à toi, tu étais célèbre en Corée pour ton jeu sur la toplane, mais aussi pour ton visage, si j’ose dire. Penses-tu être toujours l’un des meilleurs joueurs coréens, et aussi l’un des plus beaux, avec peut-être KaKAO ?

Flame : Je ne sais pas trop pour mon talent, mais je pense que j’ai toujours beaucoup d’allure. (Je plaisante, bien sûr !) J’essaie de faire de mon mieux, autant qu’il m’est possible de le faire, c’est au public de décider si j’ai bien joué et de jauger mon apparence.

D’accord, maintenant, venons-en au public, quel est ton ressenti sur ce public français et sur ces Worlds en France, est-ce que tu trouves qu’il encourage toutes les équipes ou juste les équipes européennes et nord-amércaines ?

Flame : J’ai beaucoup aimé ce public français, je trouve qu’il diffuse une énergie très positive, et même si, effectivement, le public occidental encourage parfois plus spécifiquement certaines équipes, il encourage aussi l’équipe adverse lorsqu’elle fait une belle action. J’ai vraiment aimé jouer devant ce public.

Ton équipe n’est plus en course mais il reste des équipes chinoises et coréennes en compétition, qui soutiens-tu pour la suite de ces Worlds ?

Flame :Comme je suis coréen, je suis pour les équipes coréennes, mais comme je joue actuellement dans la ligue chinoise, donc je suis aussi pour les chinois. Et maintenant que je suis ici, je me suis aussi attaché aux équipes européennes, donc je soutiens tout le monde !

Voilà qui te ressemble bien, dernière question : à ton avis, qui va gagner ces Worlds ?

Flame : Je pense que SKT va gagner.

Merci beaucoup, si tu veux dire quoi que ce soit à ton public français, c’est le moment.

Flame : J’ai vraiment beaucoup aimé mon séjour à Paris, je vais peut-être revenir à l’avenir, dans le cadre d’un tournoi ou peut-être dans le cadre d’un voyage personnel, mais en tout cas, j’aimerais beaucoup revoir Paris. Merci beaucoup de m’avoir encouragé !

Kim « Deft » Hyuk-kyu, carry ad de EDward Gaming :

 

Interview succincte de Deft après leur deuxième place en poule

 

Et pour ceux qui n’ont pas envie ou ne peuvent pas voir la vidéo, voici la version écrite de cette interview :

 

Tout d’abord, quel a été ton ressenti sur votre match aujourd’hui, plus particulièrement celui contre SKT, qui était vraiment difficile, où tu jouais Kalista et où Faker jouait Ryze, c’était une game difficile car il pouvait te tomber dessus à tout moment ? Quelle était la stratégie pour gérer le match et effectuer vos rotations afin de ne pas concéder de kills ?

Deft : Mon ressenti, c’est que je voulais vraiment battre SKT aujourd’hui, puisqu’on a perdu contre eux la dernière fois, mais nous n’en avons pas été capables et c’est décevant. En nous engageant dans cette partie contre SKT, j’ai choisi Kalista, qui est un très bon champion pour lane swap et a un très bon early game, je peux faire plein de choses avec Kalista, mais je n’ai pas pu le montrer. Et c’est pourquoi dans le late game le Ryze de Faker a vraiment pu prendre l’avantage contre Kalista, ce qui nous a mis dans une situation délicate.

D’accord, et quant à ton autre partie aujourd’hui, où tu as joué Lucian, et où tu as pris le premier sang contre les Bangkok Titans, c’était un peu compliqué car BKT avait l’early game mais vous étiez plus forts dans les teamfights. Comment as-tu réussi à gérer une Jinx qui a failli prendre un pentakill à l’inhibiteur ?

Deft : Quand on a commencé la game contre BKT, on était encore sous le coup de notre défaite contre SKT, on n’était pas du tout dans un bon état d’esprit, et j’ai pris Lucian parce que je voulais un champion fort en phase de lane. Je ne me suis pas particulièrement entraîné sur Lucian mais je l’ai pris quand même, dans cet état d’esprit qui était le nôtre à ce moment-là. La phase de lane s’est bien passée, mais, au niveau de l’équipe, nous avons commis de nombreuses erreurs. Cette Jinx était forte et nous a inquiétés, mais après ce teamfight décisif, nous savions que nous pouvions gagner.

Dernière question, que penses-tu du public français ? Est-ce un bon public et vous encourage-t-il suffisamment pendant vos parties ?

Deft : Dans cette phase de poules, nous sommes dans le même groupe qu’SKT et le public prend clairement partie pour eux, ce qui nous fait un peu bizarre.

 

 Gabriel «Kami »Santos Bohm, midlaner de paiN Gaming :

 

Interview réalisée pour Twitter

Bonjour, ici Obodrel pour Cleek.fr, je suis avec Kami, et nous allons parler de ses parties d’aujourd’hui et de son expérience des Worlds en général. Donc tout d’abord, bonjour, qu’est-ce que ça fait d’être en France avec ce super public ?

Kami : Je suis super content, c’est la deuxième fois que je viens en France, j’étais déjà venu mais je n’étais pas sorti de l’aéroport. Le public a été génial, on a rencontré les fans et ils m’ont encouragé en me disant « Allez-y les gars, vous pouvez le faire ! », donc ça nous a vraiment encouragés et aidés pendant ce championnat, merci beaucoup.

Vous avez failli gagner aujourd’hui contre les Flash Wolves, comment vous vous sentiez après cette partie car si vous l’aviez gagné, vous auriez pu prétendre à la qualification ?

Kami : Je pense que ça aurait vraiment changé la donne du groupe si nous avions remporté cette partie, c’était serré et ça a été dur de digérer cette défaite car nous y étions presque et, finalement, ça ne s’est pas fait. On s’est réunis après avec l’équipe et on s’est remotivés en se disant que ça n’était pas fini et qu’on pouvait encore faire de belles choses. Donc je suis content parce qu’on s’est serrés les coudes et on a réussi à battre CLG donc finalement, c’était bien.

Oui et c’était une très belle victoire avec Twisted Fate au mid et brTT sur Draven, comment s’est passé la prise de décision pendant cette partie, parce qu’on a vu de très belles rotations qui n’étaient pas aussi finement exécutées pendant vos parties précédentes. Comment avez-vous réussi à jouer ainsi ?

Kami : Je pense que ça s’est joué à l’esprit d’équipe qui régnait avant cette partie, on s’est dit « On va faire de notre mieux et on va y arriver ». On a réussi à avoir nos picks de prédilection avec Twisted Fate, Draven contre Vayne, on a pu jouer ce qu’on voulait et on a réussi à mettre Mylon sur Gangplank, il aime beaucoup ce champion également. Je pense qu’on a mis une pression globale, et j’imagine que c’était plus facile pour nous, on a l’habitude de jouer comme ça.

Et surtout pour toi, au mid, comment as-tu joué contre cette Morgana, qui contre bien Twisted Fate, notamment avec son bouclier, comment as-tu réussi à la tuer pendant la phase de lane pour ensuite monter en puissance sur les autres lanes ?

Kami : Honnêtement, en choisissant Twisted Fate, je me préoccupais moins de ma lane que d’aider mon équipe, pour leur donner l’avantage et prendre de l’avance. Donc je ne suis pas inquiété de ce qu’ils prenaient en face, j’allais juste prendre des bottes et faire mon ultime quelque part sur la carte. C’était le plan, et ça a bien marché donc je ne me suis pas trop attardé sur ma lane.

Si nous repensons à la semaine dernière, où vous avez réussi à battre Flash Wolves, qu’est-ce qui a changé cette semaine ? Qu’avez-vous fait pour surmonter vos difficultés et mieux jouer ?

Kami : On a fait beaucoup de scrims, et on a essayé de nouvelles stratégies contre ces équipes. Contre les Koo Tigers, on savait que ça allait être dur, ils ont beaucoup d’expérience, donc on a décidé de laisser Mordekaiser open, et on avait un plan contre Mordekaiser, qui n’a pas vraiment marché mais au moins, on a essayé. On avait des stratégies contre chaque équipe, ça a marché contre CLG et plus ou moins marché contre les FlashWolves, on a juste perdu un teamfight sur une mauvaise prise de décision, mais c’est justement là-dessus qu’on doit s’améliorer.

Oui, c’était une partie de folie, tout le public criait, pendant que vous étiez au mid tout le monde criait pour que vous retourniez à la base. J’ai une autre question, qui a plus à trait au fait d’être une WildCard : vous avez vraiment fait une belle performance et vous avez vraiment fait honneur aux WildCards, qu’est-ce que tu penses de ça ?

Kami : On est très contents de représenter notre région, et je pense que le Brésil est en train de monter très rapidement, KaBuM! l’année dernière a réussi à battre Alliance, on a réussi à monter notre version des LCS cette année, ce qui nous a beaucoup aidés à nous améliorer. Et je pense que les gens ne peuvent plus ignorer cette région, et il est probable que l’on voie de plus en plus souvent le Brésil aux championnats du monde.

As-tu quelque chose à dire aux fans français et brésiliens ?

Kami : Je veux juste vous dire que ce qu’on fait, on le fait pour vous, merci à tous pour votre soutien, c’est un honneur d’être parmi vous avec ce niveau de soutien, et le public français a été incroyable. Vous êtes présents pendant les parties, après les parties, pendant les rencontres avec les fans, on a beaucoup discuté, vous êtes vraiment un public super, merci beaucoup.

Pour finir, qui a le meilleur public, le Brésil ou la France ?

Kami : Oulà, je ne peux pas répondre à cette question, l’un des deux va me tuer et je vais devoir me téléporter pour m’en sortir.

Merci beaucoup, j’espère que vous allez faire une belle saison avec paiN gaming et qu’on vous reverra aux Worlds l’année prochaine.

Esport

Plus Esport