Que vaut la série Netflix, Midnight Mass ?

Sermons de minuit dans sa version française, ou Midnight Mass pour ce qui est de la version anglaise, qui signifie littéralement « Messe de minuit » est une mini-série d’horreur américaine qui se compose de sept épisodes d’environ 65 minutes, créée par Mike Flanagan et mise en ligne le  sur Netflix, soit presque un an à l’heure où j’écris ces lignes.

Pour ceux qui ont l’habitude de nous lire, vous connaissez forcément Mike Flanagan. Il est derrière deux séries que j’apprécie énormément, à savoir The Haunting of Hill House, sorti en 2018 (déjà ?!) mais aussi The Haunting of Bly Manor, sorti en 2020, toutes deux disponibles sur Netflix. Si d’ailleurs vous ne les avez pas encore vu, il va falloir y remédier, et vite ! Hill House est d’ailleurs dans mon Top 5, c’est la meilleure série de tous les temps.

 

Bande-annonce 

 

Synopsis 

« Après avoir passé quatre ans en prison pour conduite en état d’ivresse, ce qui a coûté la vie à une jeune fille, Riley Flynn retourne à la maison familiale dans son île de Crockett Island. Son arrivée est suivie du regard attentionné d’Erin, son amour de jeunesse devenue enseignante, depuis la fenêtre du cabinet de la docteure Sarah Gunning, amie proche d’Erin, qui attend un enfant. Entre-temps, devant le ferry, Bev Keane, paroissienne entreprenante et autoritaire de l’église Saint-Patrick, attend le prêtre, Mgr John Pruitt qui, suivant l’annonce du capitaine du navire, n’arrivera que dans l’après-midi.

Plus tard, dans une classe d’école, se réunissent Erin, Bev, le maire Wade Scarborough, son épouse Dolly et le shérif musulman Hassan pour parler de la tempête qui se profile en mer. Le soir même, pendant que la tempête bat son plein, Riley semble voir une silhouette ressemblant à Pruitt depuis la fenêtre de sa chambre. Le lendemain matin, la famille Flynn sort de sa maison et Riley découvre, tout au long de la plage, des chats sans vie. Intrigué, le shérif fait évacuer les curieux de la plage ; le maire Wade lui précisant que ce n’est pas la première fois que cela arrive sur l’île.

Tout le monde, surtout les chrétiens, se réunissent dans l’église et sont surpris de l’apparition du nouveau prêtre. Il se présente comme le père Paul Hill, remplaçant temporaire de John Pruitt qui serait malade et bloqué sur le continent jusqu’à son rétablissement. »

 

Coup de cœur 

Voilà, les bases sont posées, vous savez de quoi parle cette série. Je l’ai découverte en août dernier, profondément étonnée de constater que l’algo de Netflix ne me l’ait pas proposé bien avant, tant j’ai aimé Hill House et Bly Manor, surtout en sachant que j’ai regardé Hill House au moins 4 fois. Bref, j’aurais clairement pu passer à côté de cette pépite si je n’avais pas retourné un soir la plateforme de streaming en quête de quelque chose à regarder.

Vous devriez regarder aussi ça :
Test - Casque Corsair HS55 Wireless Core

Dès les premiers instants, on retrouve la patte de Flanagan et son univers si particulier. Je n’ai pas eu de mal à rentrer dans la série car je savais que ça serait bien, sans pour autant mettre la barre à la hauteur de Hill House parce que, soyons honnête, il n’y aura qu’un Hill House. Comme à son habitude, le réalisateur aime à s’entourer des mêmes acteurs (en reprenant surtout ceux de la précédente série), même si nous en découvrons de nouveaux à chaque fois afin d’éviter d’être toujours avec le même roster et éviter la redondance.

Midnight Mass

S’il y a bien quelques jump scares çà et là, ce n’est pas ce qui défini la série. Vous ne serez pas terrifiés devant Midnight Mass, mais vous voudrez des réponses. Le titre, mais toute l’intrigue tourne autour de la Religion, catholique, certes, mais pas seulement. La Religion avec un grand R. Je suis d’ailleurs prête à parier que notre réalisateur est tout sauf croyant…  😉 Malaisante, nous découvrirons plusieurs facettes de la religion, et ce n’est pas très beau à voir. Bien sûr, tout est une question d’interprétation, mais pour moi, le message est assez clair. Si Hill House était une métaphore du deuil, Midnight Mass pointe la gangrène que peut être la religion à travers les faits des Hommes.

Si vous n’avez pas encore sauté le pas, c’est le moment ! Surtout que pour votre information, sachez que la prochaine série de Mike Flanagan s’intitule The Midnight Club, et qu’elle sera très prochainement disponible sur Netflix, à savoir le 7 octobre prochain. Il s’agit d’une adaptation du roman pour jeunes adultes de Christopher Pike, du livre éponyme The Midnight Club sorti en 1994.

Ici, nous suivrons un groupe de 7 jeunes adultes, qui se retrouvent à l’hospice de Rotterdam Home, en phase terminale. Ce lieu est par ailleurs dirigé par un médecin plutôt étrange… Cette bande d’amis aime se retrouver aux alentours de minuit pour se narrer des histoires qui font peur et une promesse est passée : celui qui tombera le premier de cette maladie devra sortir de sa tombe et tenter de communiquer avec les personnes restantes.

Bref, j’ai hâte !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.