Convertir une vidéo sans perte de sa qualité

Aujourd’hui, publier une vidéo sur différents supports demande bien souvent de devoir convertir sa création sous différents formats. Pour cela, il est alors indispensable de réaliser une compression de qualité pour obtenir un résultat parfait.

 

Pourquoi devoir convertir ?

Lorsque vous filmez une vidéo, vous avez choisi un format pour enregistrer celle-ci. Ce format peut être multiple, il existe en effet un très grand nombre de formats.

Pour bien convertir ces formats, il est avant tout important de les connaître. Le format le plus courant est le MP4. Il s’utilise avec les équipements Apple mais aussi ceux des autres fabricants et est aussi très utile pour publier sur Facebook, YouTube, Twitter ou encore Instagram. Très polyvalent, il propose toutefois une qualité assez basique.

Les fichiers MOV sont, eux, d’une qualité supérieure et donc plus volumineux. MOV s’utilise avec QuickTime (Windows ou Apple), Facebook et YouTube. C’est un format qui peut être adapté à une diffusion télévisuelle.

WMV est un format qui permet d’obtenir une excellente qualité mais il s’utilise avec Windows uniquement. AVI est le plus polyvalent de la liste. On peut le visionner avec Windows, Mac ou encore Linux. La qualité est supérieure et donc évidemment, le volume des vidéos conséquent. On peut l’utiliser pour publier sur YouTube ou une diffusion télévisuelle.

Ce sont les formats les plus connus mais il en existe d’autres : AVCHD, FLV, SWF, F4V, MKV ou encore WEBM. Le premier, par exemple, présente une définition très élevée, le MKV est pris en charge par assez peu de programmes. Pour une diffusion massive, on pourra alors convertir un fichier MKV en AVI pour que la diffusion soit plus large.

 

Comment bien convertir sans perdre la qualité de ses vidéos ?

Pour «transformer» ses vidéos afin qu’elles soient lues et diffusées au mieux, il faut passer par une étape incontournable : la conversion. Il existe pour cela des outils adaptés que l’on peut acheter ou télécharger. Le choix de votre outil est important. Si vous n’optez pas pour le convertisseur adapté tant à la source qu’à la destination. Oubliez les convertisseurs qui n’affichent pas la mention «sans perte» évidemment. Il faut néanmoins savoir que même avec ces outils, il y aura une petite perte de qualité, mais très inférieure.

C’est de ce choix que va dépendre la qualité finale de votre création. En règle générale, vous devrez choisir la vidéo à convertir dans le compresseur. Puis il faudra choisir les différents paramètres (format souhaité, résolution, qualité, débit du fichier…). Puis procédez à la compression.

Si vous devez procéder à de nombreuses compressions, mieux vaut opter pour des logiciels à acheter. Vous pouvez vous tourner des plateformes en ligne que vous pourrez télécharger très facilement (certaines sont gratuites !). Vérifiez bien que les formats avec lesquels vous travaillez sont pris en charge et que l’interface est facile à utiliser si vous n’êtes pas un professionnel. Cela vous évitera de perdre du temps. Ne négligez pas non plus les outils d’édition qui vous permettent de modifier, selon vos besoins, les vidéos. Plus il y en a plus vous pourrez travailler. Vérifiez aussi la vitesse de conversion (cela vous fera gagner un temps fou) et évidemment la définition des images. Ne perdez pas de temps et choisissez alors une définition 4K qui permet de garder la qualité des vidéos.

N’oubliez pas non plus de jeter un œil à l’audio. Parce qu’un film de qualité avec un son déplorable est catastrophique.

Enfin d’autres outils peuvent vous aider au mieux à bien convertir vos films. Préférez un outil disposant d’une prévisualisation. Vous pourrez ainsi voir ce que vous avez fait et le résultat que vous obtiendrez avant même de l’enregistrer. Pouvoir ajouter des légendes ou pivoter certaines images peut aussi s’avérer très utile.

Et quand on sait l’importance d’une belle vidéo, il est indispensable de pouvoir la présenter sous son meilleur jour au plus grand nombre et donc de la convertir sans perdre de sa qualité originelle. Car la vidéo est de plus en plus présente dans nos vies et sur le net (de plus en plus de réseaux sociaux s’associent avec des chaines de télévision).

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.