Retour à l’escalade

Sorti en avril 2016 sur un peu toutes les plateformes de VR, The Climb des allemands de Crytek (oui, oui, ceux-là même qui ont testé les capacités de nos PC pendant des années avec leur Crysis) avait fait grand bruit. Proposant au joueur de rentrer dans la peau d’un professionnel de l’escalade, le jeu avait surtout marqué les joueurs par son esthétique soignée rendant l’immersion particulièrement efficace. Si quelques soucis de précision avait fait rater la note maximale, Crytek est aujourd’hui heureux de nous présenter sa suite, sobrement appelée The Climb 2 disponible le 4 mars 2021 pour une soixantaine d’euros et que nous avons testé sur l’Oculus Quest 2 (le jeu étant également disponible sur l’Oculus Quest premier du nom).

Une technique toujours aussi impressionnante

La principale qualité de The Climb 2 qui saute aux yeux rapidement est sa technique. Le jeu est tout simplement magnifique et ne souffre d’aucun ralentissement. Passées les premières minutes de didacticiel présentant les bases du gameplay (sur lesquelles nous reviendrons), le jeu nous laisse le choix entre cinq environnements où tester nos capacités d’escalade et la claque est grande dès le lancement. Les décors sont tout bonnement exceptionnels visuellement et proposent des environnements vivants (oui, j’ai passé plusieurs minutes à essayer de caresser un chamois croisé dans les Alpes !).

En plus de leur esthétique irréprochable, les environnements ont l’avantage d’être variés. Proposant près de 15 niveaux différents en fin de jeu (avec, suivant la difficulté, trois parcours différents par environnement), le jeu pourrait être un simple panorama tellement on passe de longues minutes à admirer les environs entre deux accroches. Attention tout de même pour les plus sujets au vertige d’entre-vous (dont je fais partie) à ne pas trop regarder en bas et fermer les yeux en cas de chute (oui, lors de ma première chute, j’ai failli jeter le casque) tellement l’impression de réalité est accentuée.

test The Climb 2 - de toute beauté
C’est de toute beauté !

…Au service d’un gameplay poussé

The Climb 2 est magnifique et immersif, ok. Mais qu’en est-il du gameplay ? Par sa phase d’introduction, le jeu vous présente ses différentes composantes de jouabilité. Si attraper des prises via les gâchettes des manettes se fait instinctivement, The Climb 2 va plus loin. Chacune de vos main est doté d’une barre d’énergie, si vous restez accroché trop longtemps à une main (par exemple pour admirer un aigle passant par là… Oui, je parle de vécu…), vous chuterez. La magnésie est également une donnée primordiale et vous permet de gérer l’endurance de votre grimpeur (ou grimpeuse, d’ailleurs, le jeu vous demandant au départ votre sexe et votre couleur de peau pour encore accentuer l’immersion !).

test The Climb 2 - ne pas regarder en bas !
ne pas regarder en bas, ne pas regarder en bas !!

Le game-design de The Climb 2 n’est pas en reste. Si les parcours « facile » de chaque environnement présenteront principalement des prises classiques à portée de bras, les niveaux plus avancés vous demanderont d’autant plus de vigilance. Des prises friables aux passages vous demandant de sauter (particulièrement stressants), The Climb 2 réussit à se renouveler sans cesse et à gérer la courbe de difficulté avec brio.

Chaque niveau vous proposera une escalade d’entre 15 et 30 minutes. Chacun de ces parcours est entrecoupé de check-points très bienvenus et vous demandera d’atteindre une balise facilement repérable dès le début de la montée. Le jeu propose en outre deux façons d’appréhender chaque escalade. Le mode « classique » vous propose une montée « simple » sans prendre en compte les données de magnésie, quand le mode « professionnel » vous demandera de bien gérer votre montée afin d’effectuer le parcours en un temps record (que vous pourrez par la suite comparer aux scores mondiaux via un classement).

Vous devriez regarder aussi ça :
Les sorties Netflix de la semaine #59 : Sky Rojo …
test The Climb 2 - balise
J’approche du but !

Cinq ans plus tard, la même escalade ?

Vous l’aurez compris, j’ai pris un plaisir rare à arpenter les différents niveaux proposés par The Climb 2. Me plaignant il y a quelques mois du fait que l’Oculus Quest 2 était sorti sans vraiment pouvoir proposer, pour le moment, de jeux lui permettant de montrer tout ce que le casque a « sous le capot », j’ai été extrêmement emballé par The Climb 2. Malgré tout, le jeu n’est pas exempt de tout reproche.

Si quelques ajouts ont été effectués par rapport au premier jeu du nom (comme l’option de retour en arrière permettant de corriger une erreur), je suis resté quelque peu déçu par rapport au manque d’évolutions du jeu. Le jeu est excellent mais revêt plus la forme d’un The Climb 1.5. Aucun ajout n’est à noter niveau modes de jeu et les quelques soucis de précision dans les prises ou la positionnement de la tête (si celle-ci rentre dans la paroi, le jeu se met en pause, ce qui est particulièrement frustrant à des moments) sont toujours présents même s’ils restent rares.

test The Climb 2 - retour en arrière
Voilà une option qui m’a fait économiser de la sueur !

Le dernier point à noter est difficile à exprimer comme un défaut car inhérent au genre, mais est important à noter. N’imaginez pas faire une session de deux heures sur The Climb 2. Par nature, le jeu est éprouvant. Que ce soient les bras par les mouvements incessants demandés ou la nuque après avoir cherché des prises et admiré les paysages pendant plusieurs minutes, The Climb 2 est un jeu qui va vous faire suer (et pas seulement à cause de votre vertige) !

The Climb 2 – Une pub pour la VR

Après plusieurs jours de gameplay, il m’est honnêtement difficile de ne pas conseiller The Climb 2. Doté d’une technique époustouflante permettant une immersion rarement ressentie dans le dixième art, le jeu propose une expérience d’une grande intensité. S’il reste très proche de son ainé (dans ses qualités et ses quelques défauts), il n’en reste pas moins une aventure exceptionnelle qui pourrait à elle seule convaincre les plus septiques à la VR. Il ne vous reste plus qu’une chose à faire, armez-vous de magnésie et partez affronter les Alpes !

The Climb 2
9 Le testeur
La communauté ( Votes)
Pour
  • Magnifique et extrêmement immersif
  • Une quinzaine d'environnement plus vivants les uns que les autres
  • Magnifique !
  • Un gameplay et un game-design intelligents
  • Sublime !
  • Une bonne durée de vie surtout pour les joueurs cherchant les meilleurs scores
  • Vous ai-je dit que le jeu était beau ?
Contre
  • Assez rapidement fatigant
  • Peu d'améliorations depuis le premier épisode
  • Quelques petits soucis de précision dans les prises
  • Ne regardez surtout pas en bas !!
Graphisme
Scénario
Gameplay
Contenu
Ce qu'on en dit Connectez-vous pour noter
Classé par:

Soyez le premier à donner votre avis

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Voir plus
{{ pageNumber+1 }}

Ailleurs sur le web

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.