La LFL démarre sur les chapeaux de roue pour sa 3ème saison !

Quelle claque ! Alors qu’elle faisait déjà énormément parler d’elle l’année dernière, la LFL (Ligue Française de League of Legends) est de retour depuis ce 19 janvier, et prouve à toutes et à tous son statut de référence dans le paysage e-sportif français.

logo lfl brève vonguru

Une ligue incroyablement compétitive

Tous les observateurs et acteurs de la scène de League of Legends s’accordent pour dire à quel point le niveau de cette année de LFL est homogène, mais surtout, très élevé.

Les structures ont investi massivement pour pouvoir posséder une équipe compétitive, capable d’accrocher le titre, et pouvoir régner en maître sur la LFL, et peut-être même ensuite sur l’Europe, via les European Masters.

C’est ce niveau très dense qui fait toute la saveur de cette ligue cette année, et qui enthousiasme tous ses spectateurs. Presque chaque équipe est capable de battre l’autre, et donc en plus de promettre du spectacle, cela nous annonce surtout énormément de suspense quant aux résultats à venir.

En plus du niveau plus que satisfaisant des équipes, c’est également au niveau de la communication proposée par toutes les structures et joueurs qu’on peut ressentir la hype autour de la LFL. Entre trolls sur les réseaux sociaux, montages, memes, tout est bon pour humilier son adversaire et faire vivre des rivalités exacerbées par un storytelling assez monstrueux autour de la ligue.

Pour n’en citer que certaines : la rivalité éternelle entre la KCorp (dont on reparlera juste après) et Solary, la domination du Sud de la France entre Izidream et MCES, la réunion des légendes YellOwStar et sOAZ chez LDLC OL, ou la supposée domination de Vitality Bee et Misfits Premier, il y a déjà de quoi faire pour littéralement galvaniser les foules.

Et cela s’est déjà traduit par une soirée de lancement aux statistiques folles avec une moyenne de 60 000 spectateurs (sur une moyenne aux alentours de 12 000 sur l’année dernière), et presque 100 000 en cumulé lors du match de la KCorp et ses fans complètement fous.

 

Des nouveautés à tout va

Cette année, la LFL passe de 8 à 10 équipes, avec l’entrée dans la ligue de l’équipe Karmine Corp, à la tête de laquelle se trouvent deux streamers bien connus de la scène française et qu’on ne présente plus, Kameto et Prime. Mêlant entertainment et esport, cette équipe à la fan-base tout simplement prodigieuse est déjà prête à mettre un énorme coup de pied dans la fourmilière déjà bien agitée de la LFL.

Vous devriez regarder aussi ça :
Les dernières nouveautés d’Alexa #59

La Team BDS également qui fait son apparition, grande gagnante de la Division 2 de League of Legends l’année dernière, et qui a massivement investi pour présenter un roster compétitif, afin de ne pas faire seulement office de figuration dans cette ligue qui est probablement la ligue nationale la plus compétitive d’Europe.

L’entrée en lice de ces deux équipes se traduit également par l’instauration d’un système de montée/descente avec la Division 2, les deux meilleures équipes de cette dernière affrontant en fin d’année les deux équipes les moins bien classées de la LFL, et pourraient alors s’octroyer une place au sein de celle-ci si les conditions requises sont bien remplies.

Pour toujours plus de spectacle, cette année encore la grande finale qui décernera le titre de Champion de France de League of Legends se tiendra à Monaco le 4 octobre 2021, et les playoffs se joueront à Espot, un nouveau lieu dédié au gaming et à l’e-sport au cœur de Paris. Si les conditions sanitaires le permettent, ces mêmes événements pourraient également accueillir du public, et j’avoue être personnellement incroyablement enthousiaste rien qu’à l’idée d’entendre le public soutenir la KCorp, ou Solary, avec des ambiances proches d’un tifo de fans de football.

lfl monaco brève vonguru

De nouveau sponsors ont également fait leur apparition, venant épauler le CIC et Domino’s Pizza, avec ALDI l’enseigne de grande distribution, ainsi que Samsung, qui sera de plus le sponsor de la Samsung Super Fantasy LFL, une plateforme permettant aux fans de composer leur équipe virtuelle, de gagner des points en fonction des performances des joueurs choisis, et tenter de grimper dans un classement général et gagner des récompenses.

Toute la ligue sera produite et commentée par One Trick Production  la nouvelle entreprise et également chaîne de diffusion de League of Legends des célèbres Chips et Noi, et ce tous les mercredi et jeudi de 19 heures à minuit, et également sur la chaîne télévisée ES1 !

Alors, venez vite, l’e-sport n’attend pas !

Ailleurs sur le web

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.