Realme X50 Pro 5G : bon partout, jamais parfait

On continue nos tests Realme après le 7 Pro d’il y a quelques jours avec le X50 5G, un smartphone légèrement plus haut de gamme. Un smartphone à moins de 400 € qui n’a rien à envier à certains concurrents bien plus chers. Pour resituer Realme si la marque ne vous dit rien, il s’agit d’une petite sœur d’Oppo, aujourd’hui bien implanté sur le marché du smartphone (et elle-même cousine de OnePlus).

 

DESIGN – GABARIT

Comme le 7 Pro, le smartphone est très grand puisqu’équipé d’un écran de 6.57 pouces de diagonale. Les bordures sont plutôt fines et permettent donc de rester dans un gabarit plutôt correct une fois en main. Ce n’est que le menton du smartphone qui comme d’habitude dénote un peu du reste. Les bordures sont plates et rendent la prise en main assez agréable, sans tailler les doigts. Le design global est assez réussi avec ce dos en plastique brillant vert très réussi et aux reflets très esthétiques, le tour du smartphone est quant à lui totalement mat et toujours dans la même teinte de vert. Par contre il hérite du gros soucis de ce genre de design, à savoir une très grande sensibilité aux traces de doigts, les plus maniaques seront avertis. Il semble néanmoins assez résistant aux agressions de la vie quotidienne comme un trousseau de clé par exemple. Enfin, les finitions sont très soignées sans bruit de plastique bas de gamme et sans jeu particulier dans les boutons.

 

 

Le dos du smartphone ne comporte que les 4 capteurs frontaux, le flash et le logo Realme puisque le capteur d’empreinte se situe sous le bouton power. On reparlera plus tard de ce dernier qui pourrait poser problème aux gauchers. Il dispose de deux capteurs frontaux placés dans un « poinçon » en haut à gauche de l’écran qui sera assez dérangeant à la longue en visionnage vidéo de part sa taille. Les boutons power sont basiquement placés sur le côté gauche, le port USB-C et le port SIM en bas du smartphone. On remarquera aussi l’absence de port Jack 3.5mm.

 

 

HARDWARE – PERFORMANCES

Le Realme X50 5G embarque un processeur de dernière génération qui a déjà fait ses preuves sur de nombreux smartphones : le Snapdragon 730. Un processeur octo-core qui est cadencé à 2.2 et 1.8 GhZ selon les cœurs utilisés. Concernant la RAM, il se décline en 3 versions de respectivement 6, 8 et 12 Go de RAM, notre version de test était celle du milieu et comme vous le constaterez, suffisait amplement. Côté stockage, il se déclinera cette fois en 128 (la notre) et 256 Go. La fiche technique se place dans la moyenne de ce qui est sur le marché, des composants milieu de gamme mais très efficaces et surtout fiables.

Rien ne lui pose de vrais soucis en utilisation habituelle, que ce soit naviguer sur internet, prendre des photos ou même jouer à des jeux dans des conditions confortables. Le smartphone n’est pas non plus une machine de guerre mais 8 Go de RAM suffisent aujourd’hui amplement à faire à peu près tout puisque même certains ordinateurs n’en n’ont pas besoin d’autant. Comme d’habitude nous l’avons surtout testé sur Player Unknown : Battlegrounds mobile et le jeu tourne très facilement mais pas en graphismes maximum.

Côté écran, nous sommes ici sur une dalle LCD des plus classiques MAIS avec un taux de rafraichissement de 120 Hz ! Les couleurs sont très bonnes et assez réalistes, elles sont par ailleurs réglables en chaleur dans les paramètres suivant ce que vous préférez. Avoir un taux de rafraichissement plus haut rend la navigation bien plus fluide et le résultat est très agréable pour les yeux mais consomme bien plus de batterie. Pour remédier à cela, il est possible de revenir à du 60 Hz depuis les paramètres. La résolution en Full HD fait comme d’habitude très bien le travail même sur un tel écran, les pixels ne sont pas visibles à moins d’y porter attention de très proche.

Le capteur d’empreinte est placé sous le bouton power, une configuration assez rare mais que je préfère personnellement à un capteur sous l’écran. Il s’agit d’un système plus simple lorsque l’on prend le téléphone en main mais tout comme les capteurs placés au dos, ils sont inutilisables quand le smartphone est disposé à plat sur un bureau ou une table. Le capteur du Realme X50 5G est néanmoins très efficace globalement malgré quelques ratés (mais corrigeables si l’on enregistre parfaitement son empreinte).

 

PHOTO

 

 

Le Realme X50 5G dispose de 4 capteurs photos : un principal de 48 Mpx ouvrant à f/1.8, un ultra grand-angle de 119° de 8 mégapixels ouvrant à f/2,3, un macro de 2 mégapixels ouvrant f/2,4 et un capteur de profondeur monochrome de 2 mégapixels ouvrant à f/2.4. Les performances du quatuor sont simplement correctes pour un smartphone de tarif et ont tendance à manquer de piqué, notamment l’ultra grand-angle. Malgré tout il s’en sort relativement bien même en conditions lumineuses compliquées. On doit au smartphone le mérite de proposer un large choix de capteur à ses utilisateurs (et ce même s’ils ne sont pas tous utiles, soyons francs. Les couleurs sont par contre très relatives en fonction de la lumière, il aura souvent tendance à trop ou sous exposé vos photos… Le capteur ultra-grand-angle vire quelque fois vers le jaune ou le vert selon les situations. On regrette aussi l’absence d’un zoom x2 comme sur d’autres modèles du groupe. Concernant la vidéo, ce X50 5G peut enregistrer des vidéos jusqu’en 4K 30fps.

Pour vos selfies, Realme met à disposition deux objectifs de 12 et 2 Mpx. Le premier s’en sort assez bien tant que les conditions lumineuses le permettent, tandis que le second ne s’active que lors de photo en mode portrait et est censé un meilleur détourage du sujet. Dans les faits, il est trop difficile de percevoir une différence avec d’autres concurrents utilisant un capteur unique…

 

AUTONOMIE – BATTERIE

Le smartphone est équipé d’une batterie de 4200 mAh, une valeur aujourd’hui standard mais qui fait office de minimum avec un écran 120 Hz. Mes tests n’ont pas été des plus concluants en laissant l’écran en 120 Hz, je tenais une journée, mais rien de plus ! Une autonomie assez faible comparée à celle observée en passant sur du 60 Hz où les deux jours étaient presque atteignables. Il dispose aussi d’une charge rapide à 30W (et non 65 comme le Realme 7 Pro) permettant de le charger vraiment rapidement (55 minutes pour atteindre les 100% selon la marque). En le chargeant tous les matins avant de partir, j’atteignais la charge totale en quelques minutes de plus néanmoins.

 

CONCLUSION

Le Realme X50 5G est un bon smartphone, il n’excelle nul part mais sait se défendre à peu près partout. Il propose quelques features supplémentaires par rapport à la concurrence (écran 120 Hz) mais perd beaucoup de points sur une partie photo trop moyenne. Pour 349 €, à vous de voir si ce dernier point est très important à vos yeux.

Acheter le Realme X50 5G

 

Realme X50 5G
8 Le Testeur
0 La communauté (0 votes)
Pour
  • Design global réussi
  • Finitions au top
  • Performances très correctes
  • Charge très rapide
Contre
  • Capteurs photos qui manquent de piqué
  • Objectif macro inutile
  • Autonomie moyenne en 120 Hz
Design
Qualité de fabrication
Hardware et conception
Performances et usage
Ce qu'on en dit Connectez-vous pour noter
Classé par:

Soyez le premier à donner votre avis

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Voir plus
{{ pageNumber+1 }}

 

Contenu en rapport

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.