Electronique grand public

Test – Realme 7 Pro, une charge ultra-rapide

Rédigé par le

Test – Realme 7 Pro, une charge ultra-rapide

Les dernières technologies pour moins de 350 €

On n’avait encore jamais eu affaire à Realme chez Vonguru, même si on a testé beaucoup de smartphones d’autres grandes marques comme OnePlus ou Xiaomi. Néanmoins, il s’agit d’un acteur qui commence à beaucoup s’imposer dans le marché du mobile en sortant, comme Xiaomi à l’époque, des smartphones au rapport qualité-prix extrêmement intéressant. Nous testons aujourd’hui le Realme 7 Pro, un smartphone vendu moins de 350 € mais qui a tout pour vous convaincre.

 

Design – Gabarit

Le Realme 7 Pro est un très grand smartphone avec son écran de 6.4 pouces. Heureusement, les bordures sont relativement fines sans pour autant faire partie des plus fines du marché. On peut reprocher l’épaisseur du menton qui comme d’habitude est plus épais que les trois autres bordures. L’écran n’est pas incliné sur les bords, ce qui procure une sensation légèrement désagréable quand on a le smartphone en main. Le design est globalement très réussi et ne prend pas trop de risques sur la concurrence avec un dos en plastique (de très bonne qualité au passage) mat bleu marine. Les traces de doigts sont donc énormément visibles mais ce genre de dos à le mérite de plutôt bien résister dans le temps aux agressions extérieures. Les finitions sont très propres et dépassent certains flagships sans aucun doute.

 

 

On ne trouve au dos que les 4 capteurs photos, le capteur d’empreinte digitale étant placé sous l’écran et non sous le bouton power comme son prédécesseur (les gauchers seront contents). On retrouve le capteur photo frontal dans le poinçon en haut à gauche de l’écran. Sans parler du capteur lui-même, le placement et la taille du poinçon peuvent vraiment déranger pendant le visionnage de vidéos par exemple. Enfin le bas du smartphone abrite la prise d’alimentation USB-C, un microphone/haut-parleur ainsi qu’une prise Jack 3.5mm ! Pour tout ce qui concerne les boutons volume, les ports SIM etc, on est clairement sur du classique avec des placements latéraux.

 

 

Hardware – Performances

Un smartphone à 330 € aujourd’hui se doit d’intégrer des composants performants de dernière génération, là où l’on fera des concessions sur des modèles d’entrée de gamme. Realme a donc fait le choix de faire confiance à Qualcomm pour le processeur de ce Realme 7 Pro. Il embarque un Snapdragon 720G qui équipe de nombreux modèles dans cette tranche de prix et même parfois supérieure. Pour vous donner une idée, il s’agit du processeur équipant le dernier Pocophone en date : le Pocophone M2. Pour l’appuyer, le 720G peut compter sur 8 Go de RAM ainsi que sur 128 Go de stockage pour notre modèle. La fiche technique est donc digne de smartphones moyen-haut de gamme de marques bien plus réputées et ancrées sur le marché (Xiaomi, Samsung…). Le Redmi 7, son petit frère, s’équipe d’un processeur Helios et non Snapdragon.

Il est quasiment impossible de trouver un smartphone qui n’est pas fluide en utilisation classique, à savoir sans jeux ou application lourde. Évidemment ce Realme 7 Pro s’en sort extrêmement bien avec les huit cœurs de son CPU en visionnage vidéo comme en jeu (testé sur Player Unknown : Battlegrounds mobile). Dans ce dernier, les graphismes n’étaient pas poussés au maximum pour lui permettre de rester le plus fluide possible mais il n’en était pas moins agréable.

Côté écran, le Realme 7 Pro s’équipe d’une dalle super-AMOLED très haut de gamme avec un taux de rafraichissement de 180 Hz !. C’est dans les faits très efficace mais surtout assez énergivore. La luminosité est très bonne même en plein soleil mais on regrette que les couleurs tendent vers le bleu selon l’inclinaison du téléphone. Après on doit vous avouer que sur téléphone, on a du mal à faire la différence avec un écran 60 Hz… Le ratio est cette fois en 20:9 et non en 18:9, un format très agréable pour le visionnage vidéo.

 

 

Le capteur d’empreinte est ici placé sous l’écran, c’est une grosse mise à jour pour les gauchers qui possédaient le 6 Pro. Celui-ci avait un capteur d’empreinte sous le bouton power et était totalement pensé uniquement pour les droitiers. Ici la zone de contact est placée au centre de l’écran mais se révèle assez petite et donc il arrive souvent de s’y reprendre pour que le téléphone reconnaisse bien notre empreinte. Ce capteur est efficace mais dispose d’un ressenti assez dérangeant, il faut beaucoup appuyer sur l’écran (ce qui est totalement contre-intuitif). Enfin, Le Realme 7 Pro embarque le NFC, le Bluetooth 5.0 et toutes les dernières connectiques possibles.

 

Photo

Comme toujours, le capteur frontal du smartphone fait bien son travail en haute luminosité mais peine lorsqu’il fait face à de mauvaises conditions lumineuses. Néanmoins la plupart des modes présents à l’arrière le sont aussi pour le frontal : portrait, nuit etc…

Les capteurs frontaux s’en sortent eux beaucoup mieux, puisque déjà assez nombreux. Effectivement le Realme 7 Pro suit la mode actuelle de la quête du plus grand nombre possible de capteur. Il en embarque donc quatre différents : un principal (64 Mpx) ouvrant à f/1.8, un grand angle (8 Mpx) à 119°, un macro et un dernier dédié aux portraits. Le capteur principal est très efficace tant au niveau du piquet que du vignettage peu importe les conditions lumineuses (merci les f/1.8) et le HDR s’avère être plutôt efficace. Le grand angle déforme pas mal les photos et se rapproche beaucoup d’un fisheye mais peut produire de très beau clichés tant que vous avez de la lumière, évidemment. Le macro ne sert que très rarement au point que l’on oublie son existence. L’objectif portrait aide bien dans le dit-mode puisque les artéfacts autour des cheveux dû au bokeh artificiel sont assez peu présents.

 

 

L’application photo ressemble à deux gouttes d’eau à celle d’iOS mais ne l’égale pas en terme d’UX. Elle reste agréable à utiliser mais certains paramètres basiques sont parfois compliqués à trouver.

 

Autonomie – Batterie

Un des gros points forts de ce Realme 7 Pro se trouve bien être sa recharge rapide, nécessaire pour une batterie de 4500 mAh. La technologie SuperDart de Realme est passée à 65W, ce qui permet de globalement faire 0-100% en une grosse demi-heure (entre 32 et 40 minutes) ! Des chiffres proches des meilleurs du marché en terme de vitesse de recharge. Je m’attendais à voir l’autonomie s’effondrer par la suite mais pas du tout, on tient toujours facilement 1.5 jours en utilisation intensive.

 

Conclusion

Le smartphone est disponible dés le 13 octobre prochain chez tous les revendeurs au prix de 329 € en version 8 Go + 128 Go.

 

Realme 7 Pro
8 Le Testeur
La communauté 0 (0 votes)
Pour
  • Performances élevés pour le prix
  • Capteur sous l'écran
  • Partie photo en amélioration
  • Charge monstrueusement rapide
  • Ecran 180 Hz
Contre
  • Surcouche parfois un peu lourde
  • Capteur d'empreinte peu précis
En quelques mots...
Après avoir essayé le Realme 6 Pro, on ne peut que constater les évolution majeures apportées à ce Realme 7 Pro. Les quelques points négatifs se font balayer par sa charge rapide et sa partie photo en nette amélioration. Les performance sont là, l'écran est de très bonne facture et l'autonomie est plus que correcte. C'est un grand oui pour un peu plus de 300 € !
Design
Qualité de fabrication
Hardware et conception
Performances et usage
Ce qu'on en dit Connectez-vous pour noter
Classé par:

Soyez le premier à donner votre avis

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Voir plus
{{ pageNumber+1 }}

Cliquer pour ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.