Gadgets

Test – Boitier de contrôle Corsair iCUE NEXUS

Rédigé par le

Test – Boitier de contrôle Corsair iCUE NEXUS

Corsair iCUE Nexus : simple accessoire ou un boitier dont vous ne pourrez plus vous passer ?

Corsair ajoute une nouvelle offre à son catalogue avec le iCUE Nexus, un boitier de contrôle tactile sous écran LCD qui est paramétrable sous iCUE. Pour rappel, iCUE (Corsair Utility Engine) est le logiciel de gestion de la marque. Il va vous permettre de contrôler les différents composants Corsair qui équipent votre configuration. Corsair propose de nombreux composants compatibles comme des claviers, souris, système de refroidissement, mémoires ainsi que des alimentations. La première étape va donc consister à télécharger et installer la dernière version du logiciel. Le but de ce boitier est de contrôler du bout des doigts votre configuration ainsi qu’obtenir des informations de type monitoring.

 

Unboxing de ce iCUE Nexus

Corsair livre ce boitier dans une boite de taille assez réduite et reprenant les codes visuels de la marque avec notamment l’inscription « Get connected ». À l’arrière, Corsair nous indique les fonctionnalités principales de ce boitier :

  1. Écran tactile personnalisable optimisé par le logiciel iCUE pour des macros et actions en un seul geste.
  2. Écran « balayer pour naviguer » au design personnalisé avec des icones et des graphiques uniques.
  3. Voyez la surveillance système en temps réel depuis le processeur, la carte graphique et les composants compatibles iCUE.

Pour rappel, depuis le mois de février 2020, iCUE ajoute le support de l’Aura Sync de Asus. Ainsi, dans l’onglet éclairage de votre logiciel, nous devrions retrouver notre carte mère. C’est ce que nous vérifierons lors de l’installation du logiciel

 

Que retrouve-t-on à l’intérieur de la boite ? Bien évidement le iCUE Nexus, un support plastique noir pour l’écran, trois adaptateurs clavier ainsi qu’un outils plastique permettant d’ôter l’écran de son boitier. En réalité, le iCUE Nexus peut s’utiliser de deux manières : soit indépendamment soit fixé à votre clavier. Vous aurez la possibilité de venir le placer devant votre clavier à condition d’acquérir un clavier Corsair K70 RGB MK.2 ou un K95 RGB Platinum. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’ils disposent d’une prise USB juste à côté du câble d’alimentation et que ce dernier va permettre l’alimentation du iCUE Nexus.

 

Lors de notre test, nous utiliserons un clavier Corsair mais non compatible. Nous allons donc utiliser le support plastique afin d’y placer l’écran iCue Nexus. Celui-ci dispose d’un cordon USB dont la longueur est de 182 cm. L’écran du iCUE Nexus dispose d’une diagonale de 5″ pour une résolution de 640 x 48 pixels. Les dimensions sont quand à elles de 154 x 35 x 13 mm. La base du support est doté d’un revêtement antidérapant afin de bien maintenir celui-ci en place sur votre bureau.

 

Passons à présent à l’installation du logiciel iCUE, élément indispensable, afin de paramétrer ce Nexus selon vos envies et besoins.

 

Le logiciel iCUE en version bêta 3.31.56

La version que nous utilisons aujourd’hui est la bêta 3.31.56. Il s’agit d’une version reçue de la part de Corsair afin de passer en revue le Nexus et qui sera disponible très prochainement pour l’ensemble des utilisateurs. La version actuelle disponible sur le site Corsair est la 3.30.97. Si vous ne connaissez pas ce logiciel, nos confrères d’Overclocking.com ont réalisé l’année dernière un tutoriel.

 

Aucun souci lors de l’installation du logiciel et une fois que celui-ci s’exécute, les différents composants Corsair sont parfaitement identifiés ainsi que ma carte mère Asus Maximus XII Extreme. Le iCUE Nexus va donc nous permettre d’interagir sur chacun de ces différents composants. L’idée sera d’avoir soit un monitoring des températures par exemple soit d’interagir afin de modifier le RGB ou le profil des ventilateurs de notre H100i Platinum SE.

 

La configuration de tests

Pour réaliser ce test, voici la configuration que nous avons utilisé :

  • Carte mère : Asus Maximus XII Extreme Z490 (test)
  • Processeur : Intel i9 10900K à 5 GHz (50×100 MHz) 1,18 V (test)
  • Mémoire : Corsair Dominator RGB Platinum 4266 MHz C19 (test)
  • Carte graphique : Asus RTX 2070 Super
  • Système de refroidissement : Corsair H100i RGB Platinum SE (test)
  • Alimentation : Corsair AX1600i
  • Système d’exploitation : Windows 10 64 bits
  • Écran : Asus PG27UQ
  • Clavier/souries : Corsair Raptor K30 et Corsair Harpoon RGB

 

Avant de vous parler de ce iCUE Nexus, sachez que c’est un outils qui demande à être manipulé afin de découvrir toutes les possibilités qu’il offre et profiter ainsi de son potentiel ! Il est assez difficile dans un article de ne pas oublier quelques fonctionnalités qu’il propose. Nul doute d’ailleurs que Corsair propose dans les semaines à venir de nouvelles fonctionnalités. Afin d’avoir accès au paramètres de notre iCUE Nexus, il faut donc se rendre dans l’onglet qui lui est dédié. Là, vous pouvez soit décider d’afficher un des écrans que vous désirez modifier ou afficher l’ensemble des écrans qui sont actuellement enregistrés. Comme vous pouvez le voir sur la capture, ils sont ici au nombre de cinq. Sachez que certains écrans ont été automatiquement créés lors de l’installation du iCUE Nexus.

 

A partir de cette endroit, vous pourrez choisir de désactiver certains écrans, de les effacer ou de les éditer.
Il existe deux moyens de création : soit un bouton soit un widget. Le gros avantage est que le mode de création est très intuitif et que vous n’aurez pas vraiment besoin d’un tutoriel pour le prendre en main. Vous avez l’opportunité de créer plus de 200 écrans, affichant chacun jusqu’à six boutons virtuels en utilisant les images « glisser-déposer ». Que ce soit pour un bouton ou un widget, vous pouvez choisir la taille d’affiche allant de 1×1 à 1×4.

 

Le principe des boutons est de vous permettre de créer du texte comme ici avec le mot « H100i Platinum SE ». Vous pourrez ensuite ajouter un widget pour le contrôle du RGB, celui des profils des ventilateurs, la température du liquide, la vitesse de la pompe, … . Mais, ce n’est pas tout. Ces boutons peuvent aussi interagir et donc leur définir une action : ouvrir une page internet, lancer un programme, ouvrir un fichier, envoyer un email, … . On imagine bien que Corsair pourrait dans le futur proposer de nouvelles actions. Vous avez aussi la possibilité de choisir la police d’écriture, la couleur, la couleur de l’arrière plan ainsi qu’ajouter un icône.

La création d’un widget est quasiment identique sauf que nous sommes ici dans un esprit de monitoring. Une fois la création du widget débutée, vous choisissez son interaction en fonction des composants qui sont disponibles. Vous pouvez ainsi ajouter le monitoring du rendement de l’alimentation, la température du processeur, la vitesse des ventilateurs, la température d’une des sondes de votre carte mère, … . L’idée est de gardez un œil sur les éléments cruciaux de votre système avec des données de surveillance système en temps réel. Toute action programmable dans iCUE peut être mappée vers l’un des boutons virtuels de l’iCUE NEXUS, vous permettant ainsi d’effectuer une multitude de commandes d’un seul geste, du lancement d’un jeu ou d’une application à l’exécution de macros complexes dans le jeu.

 

Enfin, les utilisateurs peuvent également télécharger des écrans préprogrammés avec des visuels uniques et des actions personnalisées pour certains jeux comme Tom Clancy’s Rainbow Six Siege.

 

Le mot de la fin

Corsair nous propose avec ce iCUE NEXUS un accessoire qui pourrait se montrer rapidement indispensable si vous disposez de nombreux accessoires de la marque. Du bout des doigts vous pouvez interagir très facilement sur vos composants en modifiant par exemple l’éclairage de vos ventilateurs ou le profil de refroidissement. Vous avez également la possibilité d’avoir des informations sur vos composants comme la température de votre processeur ou le rendement de votre alimentation. Enfin, l’ajout de raccourcis pour vos jeux favoris, programmes ou pages internet est aussi envisageable.

 

Les possibilités sont nombreuses et la prise en main est très intuitive. Et pour ne rien gâcher, ce iCUE Nexus est annoncé au prix de 99,99 euros. Ce type d’accessoire peut vite décoller en terme de prix, mais pour une fois, il nous semble juste au vue des nombreuses possibilités qu’il offre. Bref, ce qui pouvait ressembler à un gadget au premier coup d’œil, s’est montré rudement efficace au quotidien !

Corsair iCUE NEXUS
9 Le Testeur
0 La communauté (0 votes)
Pour
  • facilité de prise en main
  • nombreuses fonctionnalités
  • paramétrable via le logiciel iCUE
  • écran tactile
  • prix correcte
  • garantie de deux ans
    Contre
    • nécessite des composants Corsair
    Design et Look
    Facilité d'installation
    Fonctionnalités
    Bundle et équipement
    Rapport Qualité / Prix
    Son
    ce qu'on en dit Connectez vous pour noter
    Classé par:

    Soyez le premier à donner votre avis

    User Avatar
    {{{ review.rating_title }}}
    {{{review.rating_comment | nl2br}}}

    Voir plus
    {{ pageNumber+1 }}
    Cliquer pour ajouter un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.