Brèves

ASUS passe au métal liquide pour ses nouveaux laptops Intel

Rédigé par le

ASUS passe au métal liquide pour ses nouveaux laptops Intel

ASUS fait la transition au métal liquide

 

Enjeux de refroidissement

Avec la sortie des nouveaux processeurs mobiles Intel de dixième génération ce mois-ci, les constructeurs OEM redoublent d’efforts pour suivre au niveau refroidissement.

En effet, ces Comet Lake-H poussent les caractéristiques jusqu’à 8 cœurs et 16 threadsque ce soit pour le i7 10875H ou le i9 10980HK. Les fréquences également ne sont pas en recul, allant respectivement jusqu’à 5,1 GHz pour le i7 et 5,3 GHz pour le i9 avec le nouveau « thermal velocity boost » de la marque. De par la rude concurrence des Ryzen 4000 Mobile et des difficultés que rencontre Intel avec son procédé de gravure en 10 nm, on comprend assez facilement pourquoi l’équipe bleu n’a pour l’instant pas d’autre choix pour contre-attaquer.

Ainsi, ces nouveaux Intel Core qui sont toujours en 14 nm dégagent inévitablement beaucoup de chaleur. Un des enjeux majeurs sur PC portable étant le refroidissement, que ce soit pour éviter le throttling (processeur qui baisse sa fréquence lorsqu’il surchauffe pour des raisons de sécurité) ou pour éviter aux ventilateurs de s’affoler. Bien qu’un processeur qui consomme plus tirera aussi plus vite sur la batterie, les laptops embarquant ces Comet Lake-H sont principalement dédiés au gaming, ils sont donc de toute façon conçus pour être utilisés sur secteur la plupart du temps.

Après MSI qui annonçait des ventilateurs aux pâles plus fines et plus nombreuses, c’est au tour de ASUS de présenter sa solution de refroidissement pour dompter ses nouveaux processeurs.

 

De la pâte thermique au métal liquide

C’est bien connu, le métal liquide apporte un meilleur transfert de chaleur que la pâte thermique. L’utilisation de cette dernière est cependant plus répandue car contrairement à celui-ci, l’immense majorité des pâtes thermiques sont non-conductrices (et surement aussi pour des raisons de coût). Une mauvaise application de métal liquide peut être fatale pour l’ordinateur car il suffit qu’il coule au mauvais endroit pour causer un court circuit lors de la mise sous tension.

ASUS assure cependant qu’un dispositif fabriqué sur-mesure se charge d’appliquer le métal liquide sur le processeur avec une précision millimétrée tandis qu’une protection spéciale empêche toute fuite. Le processus est également détaillé en vidéo :

On apprend par conséquent que la marque a décidée de s’orienter vers Thermal Grizzly comme fournisseur de métal liquide, plus particulièrement vers leur composé Conductonaut.

ASUS annonce que le métal liquide est utilisé sur l’ensemble de ses PC portables gaming équipés d’un processeur Intel® Core™ de 10ème génération. D’après leur conclusion, on observe notamment en résultat une réduction de 10 à 20° des températures du système pour de meilleures performances et un niveau de bruit minimal.

Cliquer pour ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.