Brèves

FibriCheck et Fitbit s’allient pour détecter les troubles du rythme cardiaque

Rédigé par le

FibriCheck et Fitbit s’allient pour détecter les troubles du rythme cardiaque

Fitbit et FibriCheck signent un partenariat pour les utilisateurs de montres connectées

 

Il y a quelques jours seulement, Fitbit a déployé pour ses utilisateurs son suivi du taux d’oxygène dans le sang. Aujourd’hui, la marque va plus loin en signant un partenariat avec FibriCheck, une application novatrice pour la détection et la surveillance de l’arythmie cardiaque. Ce dernier va permettre aux utilisateurs Fitbit en France, en Allemagne, en Italie et en Espagne de surveiller leur rythme cardiaque dans le but de détecter des irrégularités, telles que la fibrillation auriculaire, directement à partir de leur montre connectée Fitbit. Pour information, le logiciel FibriCheck, certifié CE, est conforme aux normes de performance requises par les dispositifs médicaux dans l’Union Européenne.

L’application FibriCheck est disponible sur le système d’exploitation de Fitbit et utilise les capteurs photopléthysmographiques de pointe des montres connectées Fitbit (technologie basée sur la lumière mesurant le débit sanguin) pour mesurer le rythme cardiaque à partir du poignet de l’utilisateur. Les mesures s’affichent directement sur l’écran de la montre connectée et peuvent être transmises facilement aux professionnels de la santé via l’interface FibriCheck en ligne, afin d’aider au diagnostic des pathologies telles que la fibrillation auriculaire.

 

 

FibriCheck sera disponible sur les montres Fitbit Versa, Versa Lite Edition, Versa 2 et Ionic, et sera accessible dans la galerie d’applications Fitbit sur smartphone. FibriCheck propose un essai gratuit d’un jour et un service d’abonnement à partir de 3,99 € par mois. Une analyse FibriCheck s’effectue en 1 minute. Les résultats s’affichent instantanément sur l’écran de la montre connectée, présentés avec le code couleur suivant : du vert (n’indiquant aucune irrégularité détectée) au rouge (signifiant que l’utilisateur doit consulter un avis médical). Un rapport détaillé est également disponible via l’application sur smartphone, qui peut être transmis aux professionnels de la santé.

 

Cliquer pour ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.