Une nouvelle fonctionnalité vient de débarquer sur l’application Fitbit

 

Fitbit a annoncé aujourd’hui que le suivi du taux d’oxygène estimé dans le sang et présenté sous forme de graphique est désormais disponible en France. Cette fonctionnalité est accessible aux utilisateurs du bracelet Charge 3, ainsi que des montres connectées Versa 2, Versa Lite et Ionic. Cette nouvelle fonction, lancée en août 2019 et déployée auprès certains utilisateurs depuis janvier 2020, utilise les capteurs rouges et infrarouges situés à l’arrière des appareils pour estimer les variations du taux de saturation en oxygène dans le sang.

Ce graphique, que les utilisateurs peuvent consulter dans l’application Fitbit sous l’onglet « Sommeil », donne une estimation des variations du taux d’oxygène dans le sang pendant les cycles de sommeil. Le taux de saturation en oxygène dans le sang mesure le pourcentage de sang saturé en oxygène. En général, il est compris entre 95 et 100 %, ce qui signifie que le sang transporte autant d’oxygène que possible. En cas d’arrêt respiratoire (peu importe sa durée) ou de problèmes pulmonaires, le taux de saturation peut baisser car moins d’oxygène pénètre dans le corps. En général, les variations sont censées être faibles. Si celles-ci sont fréquentes et amples, elles peuvent être le signe, entre autres, de troubles respiratoires pendant le sommeil.

 

 

Cette estimation du taux d’oxygène dans le sang est un exemple supplémentaire de l’engagement de Fitbit à fournir plus de données utiles à ses utilisateurs, notamment en matière de santé et de sommeil. Fitbit souhaite en effet les accompagner et mieux les aider à analyser leurs cycles de sommeil, dans le but de les améliorer. La marque a notamment lancé à l’automne 2019, via son application, un « Score de sommeil » avec pour objectif d’estimer la durée et la qualité du sommeil. Ce score est calculé sur la fréquence cardiaque, les temps d’éveil, d’agitation et les phases de sommeil des utilisateurs.

Pour rappel, ces données ne sont pas directement destinées à des fins médicales et n’ont pas pour but de remplacer les professionnels de la santé, qui doivent toujours être consultés en cas de question ou de problème médical.

Contenu en rapport

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.