Hardware

AMD vs. Intel : quand l’image change !

Rédigé par le

AMD vs. Intel : quand l’image change !

Une nouvelle photo sur le marché du processeur grand public

 

Chers lecteurs, chères lectrices, notre participation au next@acer, la conférence annuelle et mondiale d’Acer, a quelque peu chamboulé nos plans ces derniers jours. Veuillez trouver ci-dessous, avec quelques jours de délai l’état du marché des processeurs à fin mars. Toujours sur les mêmes bases, nous illustrons ici les chiffres produits par mindfactory.de, et publiés par ingebor sur reddit. Pour rappel, Mindfactory est un revendeur allemand en ligne de matériel informatique. Le volume représentatif de vente sur le mois de mars est légèrement en hausse (environ +1000 pièces), et se situe autour de 19 000 unités vendues. Par ailleurs, vous pouvez retrouver ici notre billet du mois de février.

 

L’analyse

Sur le premier graphe, nous constatons la nouvelle reprise d’AMD. En effet sur mars, le pourcentage des ventes globales de l’équipe rouge s’élève à nouveau à un vertigineux 69%. Dans le détail, nous nous rendons compte qu’à 500 unités près, les seules ventes du Ryzen 5 2600 équivalent celles de tous les processeurs Intel confondus. Le Ryzen 5 2600 reste de très loin le processeur le plus vendu du marché avec quasiment 6 000 pièces au mois de mars sur les 19 000 au total.

 

Nombre de CPU vendus à mars 2019

Nombre de CPU vendus de février 2018 à mars 2019 (par Mindfactory.de)

 

De plus, nous notons l’arrivée d’une nouvelle référence coté Intel. Le i5 9400F est un processeur de 9ème génération pour lequel Intel a désactivé l’unité graphique intégrée. Les raisons de ce choix sont assez flous, certaines mauvaises langues évoquent les grandes difficultés rencontrées par Intel au niveau de leur chaîne de production et la qualité finale de leur circuit. D’après les mêmes, Intel serait contraint de désactiver certaines fonctions (ici, le GPU intégré) pour qui’il soit « vendable ». Quoiqu’il en soit, cette affirmation quant aux raisons n’est que pure supposition, nous nous abstiendrons alors de la commenter.

Ces six derniers mois, les revenus sont stables et ont fortement augmenté par rapport à la période précédente. De plus, les revenus du mois de mars sont très similaires à ceux de février. Alors que AMD vend toujours plus de processeurs que son concurrent.

Rien de nouveau cependant, les prix sont également assez stables pour Intel et AMD, ce dernier ne voyant aucune nécessité à baisser les prix réels tant que Intel maintiendra ses prix à la hausse.

 

Revenus générés par la vente des CPU à mars 2019

Revenus en € générés par la vente des CPU de février 2018 à mars 2019 (par Mindfactory.de)

 

La tendance affichée par les radars ci-dessous confirme la position plus que confortable d ‘AMD.

 

Parts de marché CPU à mars 2019

Répartition des parts de marché des CPU AMD et Intel sur le mois mars 2019 (par Mindfactory.de)

 

Le prix de vente moyen des processeurs Intel est en légère hausse, c’est l’inverse pour AMD. Celui des processeurs Intel est à 337,12 €, en augmentation de +2,3% par rapport au mois précédent. Pour l’exemple, il faudra compter plus de 500 € pour un i9 9900K. Et pour AMD, le prix de vente moyen s’élève à 178,00 € l’unité, en diminution de -7,4% sur le prix de vente moyen de février. Cela est principalement dû à la hausse des volumes de ventes des Ryzen 5 2600.

Intel maintient ses prix à la hausse, permettant ainsi à AMD de conserver une avance non-négligeable en terme de ventes et de revenus.

 

Evolution des tarifs CPU mars 2019

Evolution des prix des CPU AMD et Intel de février 2018 à mars 2019 (par Mindfactory.de)

 

Ces jours passés, nous vous en avons parlé, AMD prépare une version 50th anniversary du Ryzen 2700x, dont l’architecture sera inchangée, parions sur le fait que la fréquence de fonctionnement soit poussée d’usine. Pour cette anniversaire, le prix du produit phare « multitâches » de la marque se trouvera-t-il avec un tarif encore plus doux ?

 

Et la suite…

Il est intéressant de voir comment la position d’AMD à modifier la perception du marché et des consommateurs. En France, les demandes dans l’OEM ne se tournent plus systématiquement vers des solution à base de processeurs Intel.

Dans un tout petit plus d’un mois, le Computex arrivera avec son lot de surprise concernant les Ryzen 3000, notamment sur les tarifs finaux. Quoiqu’il en soit, les versions 2000 continueront à être vendues, à des prix forcément attractifs. Alors, il sera non moins intéressant de voir comment Intel va réagir à la sortie des prochaines fournées de Ryzen. 

Enfin et pour terminer, les nouvelles autour des cartes mères sont venues semer le trouble sur le déploiement des Ryzen 3000. Certes, les bios des cartes mères récentes, chipset 400 et 500, sont compatibles, puisqu’ils sont même disponibles au téléchargement (chez MSI par exemple). En revanche, le doute subsiste sur les cartes mères à base de chipset 300. En effet, il semble que les bios de ces cartes mères soient limités par leur capacité de stockage (16 Mo). Cette limite est atteinte par la quantité des données nécessaires aux profils des deux premières générations Ryzen. Si cette information est correcte et confirmée dans les semaines futures ou que les constructeurs de cartes mères ne trouvent pas de solution, alors ce sera un coup dur pour les utilisateurs ayant fait confiance aux cartes mères AM4 chipset 300.

Voir comentaires (1)
1 Commentaire
  1. Paul Bismute

    2019-04-24 at 9 h 19 min

    C’est évident que Intel se prend une grosse claque.
    Et pour moi ca ne fait pas le moindre doute que fasse à ses difficultés, Intel a décidé de fourgurer ses CPU qui ne pasaient pas le service qualité et ont été contraint pour se faire de désactiver la partie GPU qui rendaient instable le CPU en cas de solicitation importante. C’est le seul CPU qu’Intel est capable de fournir à l’heure actuelle et encore ils sont obligés de mettre des promos pour éviter que les gens ne fassent le choix d’AMD.
    Le 15 mai, Intel va annoncer sa gamme Refresh notamment la gamme T, si ils n’arrivent pas à fournir… je crois que l’image d’Intel ca en prendre un coup et l’action continuer à dégringoler.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus Hardware